-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Dalaï Lama répond a cette question; qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? : " Les hommes....Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, Ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte Qu'ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir..... Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu ". ......ne pas oublier que l'on nait tous de la même couleur: violette...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
POUR CEUX QUI VEULENT VOIR LE BLOG CANADA ; http://jacbodha.blogspot.ca/

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

VAGABONDAGES DE ANNOT-MURE ARGENS ( PRET DE NICE) A ANNECY



périple 2017- de Annot ( 06 ) a Annecy ( 74 ) 1500 km

—————————————————————————————— 

Première etape d ‘Annot a la Batie prêt de Thorame basse. 

le 22 mai 2017 ; 


Départ de chez mon Frère a Nice… train des pignes a partir du pont de Colomars a 9 h 50 ( le train est en retard de 10 mn )

 Je devais rejoindre le sentier….en passant par Allons…par La Grande Traversée des Basses Alpes-GTA….qui est a priori conçu pour les vététistes….

 Je pensais commencer ma randonnée sans trop forcer, afin de reprendre le rythme….


Mais ça n a pas été le cas….



Chaleur torride…sentier-chemin mal balisés….et surtout défoncés par les vtt….







 Au village d’Argens, tout petit…..

J’ai pu me ravitailler en eau fraiche a la fontaine, indiquée par un monsieur, rencontré plus tôt sur le chemin….qui m a raconté son compostelle….





Ensuite c’est un chemin de terre….indiqué par un villageois…car pas de balisage….








 Plus loin j’ai rencontré un couple sur le sentier en 4x4….ils sont sortis de voiture munis d’une carte ign, de cette zone, qu’ils ont fait faire pour 13 €….ils cherchaient des traces d’animaux….

 J’ai continué d’après la carte du monsieur et mon plan c’était la bonne direction….


A une sorte de col, un joli emplacement qui aurait pu être pratique pour bivouaquer, avec une table a pic nique et une belle vue.


Mais c’était trop tôt, et je voulais respecter mon planning de kilométrage qui est entre 12 et 20 km par jour…





Sur les rares pancartes, était donné des noms inexistant sur ma carte…comme château Garnier, qui en fait se trouve pas loin de Thorame basse….le chemin descend assez raide…


Au loin je voyais une petit étang, et plusieurs petits villages…..


En arrivant en bas, je trouve de charmants spots pour bivouaquer…mais les moustiques m’accueillent trop bien…








Je continue donc, traverse un pont sur une petite route….une voiture arrive….je l’arrête carrément, lui demandant ou se trouve le village de la Batie…en fait a 2 km tout droit….on me dit que je peux bivouaquer ou je veux….





Ok, je fais demi tour…

et me trouve un endroit bien plat pas loin du torrent de l’Isole, tumultueux…ou je pourrais me laver et utiliser l’eau .






Je me suis vaporisée de Clako ( contre les punaises ) et les moustique ont semble t il pas aimé.

 Installation de la tente….petit repas…dodo vers 10 h.

———————————————————————————————— 

Étape 2 ; de la Batie au milieu de nul part. la clue de la Peine... 

le 23 mai 2017 ; 

Nuit correct….pas de bon sommeil, mais reposée quand même….

Heureusement que j’ai installé le double toit, car la rosée a été tres fourni…tout était trempé autours…

Debout vers 8 h… j’ai attendu que la tente sèche…départ bers 9h45…

Passage par le village de la Batie, ou j’ai eu du mal a trouver quelqu’un qui m’informe sur le sentier….j’ai dérangé un jeune homme a poil dans sa chambre au 1 er etage, mais il savait pas….



Finalement un vieil homme conduisant un tracteur transportant de la puanteur, a essayé de m’aider,

mais il devait parler patois, je n’ai rien compris….







Enfin un homme dans sa voiture, que j’ai arrêté, m’a donné quelques indications, m’expliquant que c’était l’ancienne route de la diligence qui allait a Dignes…

Je devais aller tout droit vers Lambruisse….avec une bifurcation vers la gauche…


Chemin de terre illuminé par un soleil ardent, qui restituait déjà bien sa chaleur…. J’ai rencontré quelques cyclistes…..


Me suis arrêtée plusieurs fois, pour me mouiller la tête dans le ruisseau….fiou…!!!!… quelle chaleur….et il est pas midi….





 Ça s’est mis a monter bien raide….puis d’un coup plus de balise….plusieurs croisements….l’idéal pour s’égarer…. J’ai continué….continué….ça montait bien…..super raide….



Enfin sur une sorte de crête…sachant que j’était perdu…j'avais pas envie de faire demi-tour, trop hasardeux, j’ai suivi une ligne électrique, qui longeait le chemin….me disant que celle ci doit bien aller quelque part….




D’après ma carte la ligne était dans la bonne direction…pour arriver a un col .....semble t il le col de la Cine..….vers 1800 m d’altitude…suivi de plusieurs autres cols…repoussant a chaque fois mon billet de sorti…..



Je commençais a manquer d’eau…


Le chemin n'allait pas au bout de la vallée, mais la ligne électrique, elle, continuait tout droit, ...traversant un petit cirque......

OUPSSSS.....



Mais le chemin, encore bien tracé…descendait  raide dans une foret…..le chemin devenant plus étroit, au cailloux qui roulent sous les pieds.....

Au loin, j’ai aperçut, une petite maison avec une caravane…..je me suis dit ok, la caravane a bien du être montée par une route plus praticable en bas…..




Et OH! miracle….en arrivant presque en bas, un torrent m’a offert l’eau fraiche dont j’avait besoin…..

et un petit emplacement un peu en pente, mais correcte pour la tente….






Je suis aller vérifier si le chemin continuait bien, pour demain matin….

 J'ai installé ma tente, après un bon coup de toilette dans le torrent,….ça fait un bien fou…







J’ai réussi a manger du couscous…..

malgré que ma gamelle se soit renversée 2 fois….






Je sentait une odeur de mouton grillé, qui me titillait les narines.....

Ça devait venir de la cabane au dessus. Me suis couchée tôt, vers 9 h….

—————————————————————

Etape 3 de la Clue de la Peine a Digne les Bains

 le 24 mai 2017 ;

Le terrain étant assez pentu, malgré que je me sois calée avec le sac a dos et autres affaires, j’ai pas trop bien dormi. En plus j’avais des crampes dans les jambes a cause sans doute des efforts de la veille, et du manque d’eau……et des douleurs aux épaules…..certainement causée par le fait que je me crispe quand la descente est forte avec des caillasses qui roulent…



J’étais pas tres vaillante, pour repartir…


J’ai enfournée la tente mouillée dans des sacs en plastique….prévoyant de la faire sécher plus loin. 







Sur le sentier, je marchais en serrant les fesses, me disant .. » pourvu que le chemin continue «  …..car la vallée semblait close par 2 énormes rochers en forme de mur, qui ne laissait passer que le torrent, vue de loin…..

 Première traversée du torrent, correct…..petite jonction, la avec un chemin plus large, qui se dirigeait vers la maison plus haut…



Mais bon de loin, la route semblait impossible…pour sortir de la….

Et OH! surprise, au détour d’un virage….UN PETIT TUNNEL de 10-15 m….creusé dans la roche….au superbe travail d’art, des courageux hommes de l’époque….





Un panneau explique le perçage au pic et a la mine, du tunnel en l’an 1879, malgré des contestataires…. La roche est un mur naturel, aux couleurs magnifiques….c’est remarquable…




Le soleil n’arrivait pas encore dans ce creux…..des pancartes indiquait la Clue de la Peine....nom assez révélateur de la dureté de l'époque...








Puis j’ai continué sur cette petite route de terre au début….qui descendait gentiment…..caracolant dans le creux d’une jolie vallée….quelques grosses fermes de ci de la…..

 Puis le chemin s’est transformée en une route goudronnée….personne en vue….mais au détour d’un virage une vieille camionnette s’arrête, elle est pilotée par un beau jeune homme les cheveux en bataille….avec ses chiens…3 brebis et leurs petit a l’arrière….





On discute un bon moment…il est berger, s’appelle Florian….tres sympa…il me raconte la région….

il doit conduire son troupeau en transhumance, vers le 21 juin au dessus de Maljasset, dans la vallée de l’Ubaye, ou je prévoit d’aller aussi.



Il connait tres bien l’auberge de la Cure, et son boss Hubert…il me propose d’utiliser son petit chalet….propre, avec du bois pour se chauffer…ouvert toute l’année…. « le triote »  il m’a aussi donné son numéro de telephone…..

En fait la petite route descend a Tartonne….ou je devais passer la veille…..mais par mon chemin, j’ai fait un grand détour…..de 8-10 km supplémentaires….mais bon je regrette pas….car la découverte de la vallée valait le coup……..

 Apres Tartonne....je suis enfin arrivée aux Robines, prévus pour la veille…..j’ai continué mon chemin….sans grand intérêt jusqu’a Barème…


A Barème, j’ai rencontré une bergère qui m’a parlé de son métier…. Il y a une maladie qui décime les troupeaux, surtout les agneaux…m’expliquant qu’elle avait subit une attaque de loups dans sa bergerie….ou les adultes loups entrainaient les jeunes a tuer n'étant pas encore expérimenté en chasse …..laissant malheureusement une boucherie a leur départ……






Les douleurs aux épaules continuants, ainsi que sur le devant des cuisses….j’ai décidé de prendre le train des pignes de Barème à Dignes, ou j’ai réservé 2 nuitées au













  • gite d’etape du Chateau des Sieyes…..










  • C’est le week-end de l’ascension, le train est arrivé avec 40 mn de retard…..me coltinant le bavardage fatiguant d’une femme…qui se plaignait d’être traitée de sorcière par ses voisins…..vivant avec une colonie de chats…..

    En arrivant a Digne…la chaleur est plombante…..le gite est relativement loin…je suis trempée, comme au sortir de la douche…. 





    Le gardien du gite, m’accueille tres gentiment, m’expliquant le fonctionnement du lieu….il me guide a ma chambre, de 4 lits, ou je serais seule….un groupe de cyclistes arrivant dans 2 jours….







    L’intérieur, est frais, grâce aux murs épais…une belle grande cuisine…douches lavabo dans la chambre. toilettes a l etage….18 € la nuit + 3 € pour des draps, pour 2 jours…





    Douche, et mise en séchage de la tente, sur les montants des lits superposés…

    elle était restée mouillée dans mon sac a dos…. 





    Passage au Clako, anti-punaise sur mon lit et celui du dessus….

    Un tour dans la cuisine…ou une femme bizarre qui ne parlait pas, ne répondant pas….ok….je respecte la volonté des gens…. 

    Me suis soudain souvenue, que demain est le jeudi de l’ascension, je suis vite allée au Aldi, pas loin, afin de faire quelques provisions de bouche, de mousseux et pâté…. 

    Un petit film dans la cuisine, sur un grand écran….dodo vers 10 h 30…

    ———————————————————————————————— 

    Jour 4 Digne.repos

    25 mai 2017 ; 

    Une tres bonne nuit…..malgré les douleurs persistantes, aux épaules et aux cuisses…et malheureusement, je n’ai plus de voltaren en crème…et la pharmacie est fermée…. 

    J’ai passé une journée tranquille, je tente d’allumer la télé sans succes…..je dis bonjour a la dame mystérieuse, qui ne me répond pas…..ne réussissant pas a allumer la télé, je lui demande comment faire….elle se transforme en furie….m’insultant et me disant qu’elle ne veut parler a personne……

    OULLA……!!!! Je ne voulais pas déranger le gardien, mais bon la, j’étais obligée….il arrivait en auto, je suis descendue lui demander si elle ne risquait pas de m’agresser…il m a dit qu’en principe non, mais qu’elle est installée la depuis plusieurs mois, et qu’elle se considère chez elle….



    Il m’a donné son numéro de telephone privé au cas ou….!!! Il est monté m’expliquer le fonctionnement de la télé..et m’ouvrir la porte, car la folle avait fermé la porte a clé derrière moi..heureusement que le gardien était la, sinon, je serais restée dehors….. 

    Le reste de la journée, je l’ai peu revue, sauf quand j’ai fermé la porte de la cuisine, ou elle est arrivée toute énervée, me disant de laisser la porte ouverte, car elle doit tout entendre….????? 

    Il y avait une bonne connexion internet….et j’ai lavé mon linge…et regardé la télé, une bonne partie de la soirée…. dodo vers 11 h….

    ————————————————————————————

    Etape 5 de Dignes a Thoard 

    26 mai 2017 ; 

    Mon sac prêt la veille, me suis levée a 7h 30, voulant aller a la pharmacie, qui se trouve sur mon chemin, je pensait qu’elle ouvrait a 9 h….. 

    Il n’y avait que du voltaren ordinaire, moins efficace, mais bon faut faire avec….. 



    Joli sentier- le GR 406- BIEN BALISÉ.. il longe la Bléone, rivière de Digne…en montant en de larges lacets.…..

    700 m de dénivelé quand même….ça montait raide dans la falaise….






    En haut, on arrive sur une petite route goudronnée, qui mène au centre géologique…

    la route du relais….sur le mont a 1276m…



    Ça continue a monter…la route se transforme en chemin, qui longe la montagne….en corbeille….

    Je casse la croute a l’ombre d’un rare arbre… 







    Le chemin,  a une sorte de col, se transforme en «  sentier «  qui monte tout droit dans la montagne… pas de lacet….de plus il est complètement dévasté par le passage trop fréquent des vttistes, aux larges roues qui arrachent tout sur leur passage….herbes et pierres ne résistent pas…. 

    Un calvaire a monter…escalades de pierres qui roulent….en plein cagnard….l’enfer sur terre….

    C’est décourageant….je comprend pas qu’on laisse détruire des sentiers millénaires…construit de sueur et de peines par nos ancêtres… 






    Me suis arrêtée souvent…les cuisses me brulaient….dénivelé de 800 m…en direct… 

    Enfin arrivée en haut….sur une belle pelouse au Darau, un peu d’air…fiou…ça fait du bien….plus loin la pointe de la Bigue….ou éventuellement je pensais bivouaquer…ou une source était signalée sur ma carte…. 

    Mais 3 vettistes étaient affalés dans l’herbe…l’air goguenard…. je ne voyais pas ou pouvait se trouver la source…et n’avais vraiment pas envie de parler avec ces destructeurs de sentier… 

    J’ai donc décider de continuer mon chemin, il était pas tard de toute façon…le sentier continue dans le chemin de la foret….qui descend doucement a l'ombre bienfaisante…descente tres longue… 

    Au col de la Croix….ou je pensait qu’il y avait une route, selon ma carte….un large chemin de terre….bordé de pente dessus et dessous, pas moyen de s’arrêter, manger…a part a même le sol humide…..


    Impossible d’avoir du réseau….car je voulais réserver une place au camping de Thoard….

    finalement je réussi juste a laisser un message, sans être sur que cela fonctionne…. 








    La route s’est élargie…on arrive dans la vallée de Thoard….ou 2 sentiers sont possible, l’un a droite vers la Chapelle la Madeleine, proche du camping…et l’autre plus long, mais qui passait par le village, ou je voulait aller a l’epicerie…. 

    Sur la descente j’ai rencontré 2 gars d’une quarantaine d'années, qui se comportaient comme des ados….assez prétentieux….uniquement dans le fun, aucune notion de responsabilité….. 

    Au village, l’epicerie est aussi le bar-tabac…tenu par un couple….ils me disent aussi avoir du mal a joindre les gérants du camping, me demandant de les informer qu’ils les rappellent… 











  • Le camping du moulin de Thoard


  • est a 2 km….par une petite route…..






    Finalement la dame avait reçu mon message… et m’attendait….je discute avec eux…pour voir si la petite caravane a 27 € la nuit est disponible….non pas ce soir…. Ok…elle me propose un joli chalet tout neuf..a 40 €….c’est moins cher qu’a l’hotel….vu mon état musculaire, je décide de me reposer a nouveau 2 jours….




    Le chalet est tres bien équiper, avec salle de bain et wc, privé….une belle chambre, sans draps, mais j’ai ce qu’il faut….une pièce a vivre avec cuisine , table a diner, un joli salon, avec canapé et la télé…..internet…une belle terrasse avec parasol….que demande le peuple…!!! 


     Douche…repas dodo…. 


    ——————————————————————————

    Etape 6- Thoard- repos 

    27 mai 2017 ; 

    Une nuit bien réparatrice, parfaitement calme…des campeur se trouvaient pas loin de ma tente, j’ai pas tiré ma chasse d’eau le soir, afin de ne pas les réveiller…. 

    Un monsieur âgé, campais face a mon chalet, dans une petite tente MSR, il avait un petit chariot….donc il devait empreinter les routes…. 

    Je n’ai parlé a personne, car chacun semblait vouloir rester dans son espace..a part avec les gérants, qui avaient débuté cette année….


    Je suis retournée au village, afin d’y acheter une carte sim pour mon telephone….

    Malheureusement le village compte moins de 2000 habitants, donc pas de loteries, ni de cartes de telephone…. 

     Les gérants sont sympas, ils sont originaires de la Rochelle, et semblent bien intégrés dans le village…

    De retour au Camping, j’ai lavé tout mon linge profitant du soleil ardent…..et farniente jusqu’au la fin de la journée, m’enduisant de voltaren, pour en finir avec les douleurs….  

    Dodo vers 10h30….. 


     ————————————————————————————


     Etape 7- Thoard a Sisteron

    28 mai 2017 ; 

    Apres un délicieux repos…me revoilà presque d’attaque….par précaution, pour m’économiser, je suis la route au lieu du sentier, qui est beaucoup plus long mais plus regulier…je voulais pas perdre l’acquit du repos…

     





    La route quasiment déserte, montait en de longs lacets….
    dans la foret protectrice des rayons du soleil… 






    Au col de Font Belle…le peu de voitures qui y sont montées….occupaient les quelques tables a pic-nique….j’ai donc continué un peu plus bas, ou j’ai pu me restaurer sur une table prêt d’une source bien fraiche…. 

    J’ai repris le sentier….tres joli….dans un vallon, ou j’ai atteint le beau village d’Authon, ou un magnifique gite d’etape trône le long d’un torrent translucide, turquoise….vraiment superbe….




    Je continue par la route….ou après saint Geniez…a la Pierre écrite….je me résigne a faire du stop….et c’est la gérante 





  • du gite des Monges d’Authon





  • qui s'arrête....elle  me raconte son parcours….elle en a marre de faire du service continuellement….. Elle me descend en Bas de l’hotel que j’avais réservé








  • l’hotel de la citadelle


  • ou 2 nuit de repos m'attendaient, voulant avoir le temps de visiter cette jolie ville médiévale….





    L’hotel, comme son nom l’indique est au pied de la citadelle Vauban….
    face a la Durance…
    et a la surprenante montagne de la Baume…








    On me donne les clés de ma chambre, je suis au 3 eme etage…vue sur la montagne…chambre correcte, avec lavabo double vitrage…wc et douche sur le palier…

    Le seul bémol, est que la route empreinte un tunnel juste dessous l’hotel…c’est assez bruyant…vue la chaleur étouffante, c’est pas évident de laisser la fenêtre ouverte la nuit…avec en supplément des projecteurs qui illuminent l’hotel et la citadelle…





    Vers 17 h, je suis vite  allée au tabac, pour ma carte sim, mais bon dimanche…tout est fermé en France….même en pleine saison….








    retour a ma chambre en suçotant une glace….

    Dodo vers 10 h

    -----------------------------------------------

    Etape 8 SISTERON-Repos-visite de la ville

    29 mai 2017 ;

    Nuit chaude, mais j’ai correctement dormi…coup de chance le tabac était ouvert le lundi…..j’ai pu avoir ma carte sim…

    Puis, passage a la gare routière, afin d’aller en bus au magasin lidl, qui est a une douzaine de kilomètres…devant le magasin, un vieux clodo bien crasseux, faisait la manche…je lui ai acheté un canette de bière et un pain au chocolat…il était tout surpris….


    Au retour, passage a la gare SNCF, afin de faire imprimer ma carte senior….

    En déambulant dans les ruelles de la vieille ville, je suis montée a la citadelle…ce serai la que Napoléon a été dénoncé par les villageois et arrêté….








    La citadelle est splendide….bien conservée…et entretenue….un superbe rempart longiligne avec des petites tourelles domine la vallée de la Durance…








    .








    Sur la façade face a la ville…plusieurs grandes terrasses…animées par des personnages en bois…le tout chapeauté, par une belle chapelle….détruite en 1944…reconstruite par la suite…on peut voir par des photos la reconstruction…bien impressionnante…





    Vraiment une belle visite…en descendant je suis passer a la poste prendre un carton colissimo, afin de m’alléger surtout de vêtement chauds inutiles ici…et de quelques nourritures que j’ai ensuite envoyé a Montclar, plus loin sur mon parcours ou je dois arriver le 5 juin…







    Au retour j’ai tenter de me doucher…mais la lumière ne fonctionnait pas…la flemme de descendre….j’ai du me doucher avec ma lampe frontale….

    repas…dodo vers 11 h

    —————————————————------------

    Etape 9 de Sisterons au Col de Clapousse

    30 mai 2017 :

    Je suis partie de la chambre vers 9 h…vite a la poste….pour envoyer le colissimo…




    Retour sur la route vers Authon la d 753- et la D3……


    j’ai marché un bon 30 mn…..et fait du stop …un groupe de 3 voitures me dépasse et finalement s’arrête dans un virage….





    Un groupe de retraités, qui montaient au refuge des Monges a Authon…pour aller ensuite sur le sentier vers le col de Font Belle.

    Ils m’ont débarqué a Authon…ou je suis allée saluer la proprietaire du refuge….

    Au début le sentier est une piste ( en fait une départemental..la 103 ) qui remonte doucement la vallée vers la pointe de la Bic….on longe un torrent…..a une sorte de col….ça devient un sentier…..




    Un 4x4 me double…..il monte un peu…mais fait demi-tour…la départementale est finie...…et tant mieux….









    Après un long plateau, ou stagnent quelques caravanes inoccupées…

    Je  perd le sentier dans une coupe de bois, ou les balises avaient disparu…et en coupant en montant, je le retrouve….

    A nouveau un peu plus loin…sentier dévasté par les vetetistes…..c’est agaçant….et surtout fatiguant…



    Ca remonte sur une crête vers la croix de Veyre…..1886 m…

    montée dure-dure…en plein soleil…









    Apres le col, c’est devenu tres joli….de superbes alpages vallonnés…bien vert….un vue circulaire…DE L’AIR FRAIS…..enfin on respire…..


    .














    Je pensais aller dans une cabane non gardé…au nom de Seignas…après le col de Clapousse…qui est a 1692 m d’altitude on y descend doucement en corbeille….c’est tres agréable..…..arrivé au col…je suis la pancarte pour le refuge….





    Le sentier suit un éboulis sableux, argileux…glissant parfois…
    les pieds en de-vers tout le temps…..le refuge indiqué a 20 mn….







    Après 10 mn j’arrive a un bâtiment, qui ressemble a ce que J’avais vue sur internet… mais tout délabré…sale….porte cassée….avec un appentis a bois a coté….pas d’eau en vue….pleins d’orties tout autours….




    J’ai fait demi-tour…le bon refuge devait être plus loin…







    Mais j’avais vue le bel alpage du col de la Clapousse…. et j’ai préféré revenir ….ou un emplacement magique m'attendait......, bien plat, a l’herbes épaisse et raz….prêt d’un joli torrent entre 2 immenses rocher….un petit paradis….



    .

















    Je me suis lavée dans le torrent…..monté la tente vers 19 h….remonté de l’eau pour la cuisine et la vaisselle…

    Des le couché de soleil, le froid est tombé…je me suis préparée a manger en doudoune….

    dodo vers 9 h

    ———————————————————————

    Retour sur le GR 10 entre CAUTERET et GABAS





















    Retour sur le GR 10 entre CAUTERET et GABAS

    Le GR 10 et variante jusqu’à Gabas, que je n'ai pas fait l'année passée a cause d'une infection a un petit doigt de pied.
    la région y est splendide, et le début septembre y est parfait.
    -------------------------------------------------
     Diaporama sur Youtube; 





  • LIEN VERS LES PHOTOS DE TOULOUSE



  • LIEN VERS LES PHOTOS DES PYRENÉES



  • LIEN VERS LES PHOTOS DE PAU


  • Train depuis Toulouse jusqu’à Lourdes, puis bus 941 pour Cauteret.

    j'ai pas pris de topo guide mais acheté la carte 1647 OT au 25 000  Vignemale-Ossau-Arrens-Cauteret

    Montée directement  par le sentier passant par la Raillere,la cascade de Lutour, la Fruitiere














    et enfin le lac et le Refuge d'Etsom.














    j'y ai campé au bord du lac, le temps y était superbe, de toute façon, la pauvre gardienne etait en panne d’Électricité, elle pouvait même pas se doucher, ainsi que les clients, car l'eau est amenée par une pompe électrique.














    Le lendemain matin direction le col de l'Araillé, le début de la montée est agréable, d'autant qu'encore a l'ombre....puis ça se corse,  la fin se fait dans des éboulis de gros rochers....














    La descente depuis le col aussi dans les éboulis, mais moins longtemps.
    on longe 2 petits lacs...en cette période les névés sont fondus depuis un moment... on aperçoit le magnifique Mont Vignemale.















    descente vers le refuge de la oulette de Gaude... une bonne biere ....me suis lavée au lavabo, ( il y a pas de douches dans ce refuge ) j'ai lavé mes vêtements du jour, qui ont seché rapidement au soleil et au vent sur la terrasse , donnant sur la vallée du Vignemale et son mont...
    le temps de blablater un peu et tout est sec...















    Le site de bivouac est placé dans la plaine au pied du Vignemale, j'y installe ma tente au milieu  d un cercle protégeant du vent éventuel et des moutons.
    De petits torrents se frayant un chemin au milieu de ce paysage idyllique ou d 'autres campeurs s'installent.















    Nuit animée par un vent assez violent...au matin on aperçoit la brume qui monte comme une mer invasive et immuable...















    Puis on passe du grand ciel bleu a la brume qui enveloppe tout.... c'est assez magique....la descente sera dans cette atmosphère qui limite les horizons.















    jusqu'au lac de Gaube....qui sera gratifié d un petit rayon de soleil furtif,...juste assez pour la photo. :)














    descente au Pont d'espagne puis sous la pluie je rejoins le gite d étape du chalet du clos, ou j'aurai une chambre de 3 lits pour moi seule....une bonne douche bien chaude.... un gars bizarre me montre des photos sur sa tablette.
    Le soir j'ai pris la demi pension ( car le gardien m a dit accepter la carte bleu.....) je mange avec un groupe de lyonnais tres habitués aux randonnées, bien sympas.














    Je passe une bonne nuit, au moment de payer la carte bleu passe pas ( il savait et n a rien dit ) pas cool, car j'ai pas de distributeurs avant un moment.
    Depart a 9 h ( de toute façon le gardien nous a mis dehors, il avait a faire.....)














    début du sentier par le vallon du Marcadau....un plateau en fait, avec des vaches...puis une belle montée dans la foret, après 1 h, je croise 3 jeunes filles qui me demandent si elles sont bien sur la bonne direction pour Cauteret...elle sont partie depuis 3 h du Refuge D'Ilheou.....
    10 mn plus tard 2 hommes me demandent la même chose...bizarre quand même...je suis moi même a la recherche du sentier qui va directement au Lac d'Ilheou...mais le trouve pas....














    Un pécheur me double il va aussi pêcher a Ilhéou.....le sentier longe le lac de l'Embarrat a 2076 m....














    Toujours pas mon sentier.....finalement en montant vers le lac du Pourtet...une bifurcation vers la droite indique col de la Haugade  2528 m refuge d'Ilhéou.....j'apprendrai plus tard que le sentier que je cherchait était  dangereux...














    Le sentier est bien balisé, et heureusement car les trace au sol disparaissent parfois surtout dans les gros éboulis...il est très aérien faut pas avoir le vertige....














    Arrivée au col, j'ai la chance de voir le Lac d'ilhéou et sa vallée...















    Un vent froid annonce la pluie, de gros nuages noirs annoncent l'orage.......vite je me  dépêche de descendre....mais c'est une longue descente, souvent dans des éboulis de pierres rouges....














    L'Orage éclate bruyamment....la pluie avec....j'ai pas fini les éboulis ou je crains que la pluie les rende glissants...mais ça va....puis gros brouillard en arrivant au bord du lac....que je pressent uniquement par son clapotis.... j’entends des voix...ne voie toujours pas le refuge....et soudain il apparait comme un paquebot a 10 m














    Accueil chaleureux de Gillou le gardien....je décide de dormir dans le refuge vu le temps qui se déchaine a l’extérieur...
    L air de bivouac est déjà mouillé et en plein dans l'orage.
    Je mangerai ma nourriture que je prépare sur une table au coin du feu éteint ( il aurait été bien agréable allumé, mais les gardien s'en servent le plus tard possible....)
     2 jeune trempées s arrêtent se sèchent .....ils sont pas très loquasse, on fini par comprendre qu'ils ont pas d 'argent et ne peuvent payer la nuitée, après une sortie ou ils espéraient dormir sous les étoiles...la pluie a remis ça...ils reviennent piteux....ils s'assoient et ne disent rien...c'est nous qui finissons par les questionner et finissent par demander si ils peuvent mettre leurs matelas sur le sol du réfectoire.....
    J'ai encore fait la testeuse ( involontaire ) de piqures de punaises et le gardien fini par avouer que tous les refuges en sont infestés...il arrive pas a s'en débarrasser...sa compagne est toute piquée...pas lui ...
    c'est pénible, car ceux qui ne sont pas sensibles aux piqures ...l'ignorant...transportent partout ces insectes envahissants...














    Je savais que j’étais piquée par les punaises, mais ne voulant pas réveiller les autres, j'ai souffert en silence, sachant que je me faisais manger....de plus en bas le réfectoire était occupé aussi....c'est d'autant désagréable que les autres n’étant pas sensibles aux piqures me regardent comme une extra-terrestre a problèmes.....

    Je suis partie la dernière en direction du col D'Ilehou...














    En traversant des pâturages....le sentier y est plaisant....au col on voit ce qui nous attend.....s'est loin le lac d'Estaing................














    C'est fou comme le GR 10 est fréquenté en septembre....je croise une bonne trentaine de personnes .......le soleil est a nouveau vigoureux....ça chauffe.....
    Une jolie marmotte bien ronde, pas timide, se laisse approcher....














    En arrivant sur un chemin....J'ai 1 seconde inattention...et patatras un petit roulé boulé juste quand un monsieur arrive....pas de mal heureusement....on rigole un bon coup....
    Il faut encore descendre dans une foret...finalement le lac....














    il reste a rejoindre Arrens Marsous ou j'espère trouver une pharmacie afin d'acheter de l'Abbatout contre les punaises....mais la pharmacie est fermée le samedi après-midi....sic???
    après les commerçants se demandent pourquoi ils font faillite...
    L'office de tourisme est ouverte et le jeune garçon me réserve un petit Lodge ( cabane en bois ) au

  • camping le Mialanne

  • Je m'installe dans la jolie cabane met tout mon linge dans la machine a lavée  a 60° pour tuer les punaises éventuelles....puis la sécheuse....et me douche ...les sanitaires sont nickels...jamais vue aussi propre......
    le temps semble encore vouloir changer...et décide de rester une nuit de plus ...ce sera le lodge avec grand lit...même prix, 16 € la nuitée ..














    Le lendemain c'est dimanche et cherche a aller a Lourdes afin d'acheter de l'Insecticide dans la pharmacie de garde....et gentiment l'une des campeuses en caravane allant a la messe a Lourdes, me propose de m'amener....

    La ville est assez agréable, beaucoup d’étrangers....et 1 pharmacie ouverte avec l'abbatout punaises de lit....malheureusement pas de clako,

  • l'anti-punaisses-LE CLAKO
  • Ce sera donc de l'insecticide.... surtout pour ma couette que j'ai pas pu laver, étant en duvet....Mais je l'ai passé a la sécheuse a la chaleur maximum...


    Après une bonne nuit dans le lodge....en avant pour la suite.....

    Montée au col de Saucede....le panorama y est splendide......les moutons affectueux....c'est rare, un mouton qui réclame une caresse.....














    passage par le cirque du Litor...puis Gourette....station de ski....montée vers le lac d'Anglas au debut a travers une foret....puis les alpages...














    La montée est bien raide ...je croise plusieurs groupes.....une bergerie avec ses moutons...une belle vallée














    Qui mène au lac d'Anglas et aux mines de fer désaffectées......Le soleil continue de chauffer....enfin le lac....














    J’attend tranquillement a l'ombre d'un rocher, que le soleil baisse et que le flot des randonneurs se réduise....pour monter ma tente au bord du lac...














    Puis je m'installe pour manger...assise sur un petit rocher....Quand soudain..., un petit vent malin m'arrache un petit sac plastique qui part directement sur le lac....je me précipite pour le rattraper....m’étant assise sur la protection de pluie du sac....pendant mes efforts pour attraper le sac...le vent l'envoi a coté.....scrogneugneu.....les pieds dans l'eau je réussi a les récupérer....et cerise sur le gâteau mon gaz est fini...ce sera juste assez chaud pour le couscous...














    Puis je vais explorer les ex-installations de la mine de fer ainsi que l'entrée de celle-ci....
    Les moutons remontent vers leur enclos....moi je vais au dodo....














    Le vent s'est mis a souffler très fort dans la nuit....si fort....que la tente pliait et touchait mon visage....d'ailleurs l'un des pôles est légèrement tordu.....

    J'ai du manger froid et tout ranger dans la tente...afin de ne rien laisser au vent malin.....et le pliage a du être bien organiser afin qu'il ne m'arrache une toile de tente....


    Longue montée a l'Hourquette d'Arr 2465 m...ou 2 jeunes me doublent ...ils sont parti dans le noir depuis Gourette...

    Du col on peut voir le pic du Midi d'Ossau....avec son beau cumulo-nimbus annonceur d'orage....



    Normalement tout se fait en descente....assez raide au début.....
    plus douce ensuite....pour devenir un beau sentier en Balcon....


    Le temps se couvre subitement....on voit l'orage avancer au fond de la jolie vallée de Soussouéou...



    Heureusement que le sentier est en balcon....sous les premières gouttes....j’accélère le pas....puis la pluie cesse...



    Mais c'est encore menaçant...je trouve la cabane de Cezy....ou éventuellement j'aurai pu passer la nuit...un homme y est déjà....il part explorer la vallée...laissant son sac....
    Le hic est qu'il y a pas d'eau........



    le temps s’améliore....
     Je reprend la descente....qui jusqu'au pont du Gouat est infernale....rempli de caillasses qui roulent sous les chaussures....dans la pente...




    C'en est trop pour mes pieds et genoux....après bien 30 minutes..au lieu de continuer à descendre par ce chemin....
    Je bifurque sur le chemin forestier de Piet qui descend a la départementale 934...

    ou je fais du stop pour rejoindre les Villages d'Eaux-Chaudes et Laruns....

    Puis de Eaux-Bonnes, ou j'attendais un autobus, pour Pau......pour rien, car il arrête de fonctionner début septembre et il part de Laruns.....SIC..!!!

    Je fais donc du stop  1 er arrêt Laruns, mais trop tard pour le bus, la personne qui me monte, va a  Olorons Sainte Marie, Je decide de continuer par sureté, et de prendre le train depuis Olorons, par contre j'aurai 1 h de retard pour entrer dans le

  • Joli studio AirBnB a PAU


  • Ce sera le fils de Michel qui viendra entre 2 cours, m'apporter la clé... le studio est tres confortable et bien équipé....J'ai tout mon temps pour visiter cette très belle ville, surtout le château d’Henri IV.




















    Le lendemain le 15 septembre.....train pour Paris........