-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Dalaï Lama répond a cette question; qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? : " Les hommes....Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, Ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte Qu'ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir..... Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu ". ......ne pas oublier que l'on nait tous de la même couleur: violette...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
POUR CEUX QUI VEULENT VOIR LE BLOG CANADA ; http://jacbodha.blogspot.ca/

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

VAGABONDAGES DE ANNOT-MURE ARGENS ( PRET DE NICE ) A ANNECY



périple 2017- de Annot ( 06 ) a Annecy ( 74 ) 1500 km

—————————————————————————————— 

Première etape d ‘Annot a la Batie prêt de Thorame basse. 

le 22 mai 2017 ; 


Départ de chez mon Frère a Nice… train des Pignes a partir du pont de Colomars a 9 h 50 ( le train est en retard de 10 mn )

 Je devais rejoindre le sentier….en passant par Allons…par La Grande Traversée des Basses Alpes-GTA….qui est a priori conçu pour les vététistes….

 Je pensais commencer ma randonnée sans trop forcer, afin de reprendre le rythme….


.


















Mais ça n a pas été le cas….

Chaleur torride…sentiers-chemins mals balisés….et surtout défoncés par les vtt….

Au village d’Argens, tout petit…..

J’ai pu me ravitailler en eau fraiche a la fontaine, indiquée par un monsieur, rencontré plus tôt sur le chemin….qui m a raconté son compostelle….





.
















Ensuite c’est un chemin de terre….
indiqué par un villageois…car pas de balisage….

Plus loin j’ai rencontré un couple  en 4x4 , sur le sentier ….ils sont sortis de voiture munis d’une carte ign, de cette zone, qu’ils ont fait faire pour 13 €….leur hobby.... ;  chercher des traces d’animaux….

 J’ai continué d’après la carte du monsieur et mon plan c’était la bonne direction….


.


















A une sorte de col ,  un joli emplacement qui aurait pu être pratique pour bivouaquer ,  avec une table a pic nique et une belle vue.


Mais c’était trop tôt ,  et je voulais respecter mon planning de kilométrage qui est entre 12 et 20 km par jour…

Sur les rares pancartes, je trouve des noms inexistants sur ma carte…comme château Garnier, qui en fait se trouve pas loin de Thorame basse….le chemin descend assez raide…



Au loin je voyais une petit étang, et plusieurs petits villages…..


En arrivant en bas, je trouve de charmants spots pour bivouaquer…mais les moustiques m’accueillent trop bien…




Je continue donc, traverse un pont sur une petite route….une voiture arrive….je l’arrête carrément, lui demandant ou se trouve le village de la Batie…en fait a 2 km tout droit….on me dit que je peux bivouaquer ou je veux….





Ok, je fais demi tour…

et me trouve un endroit bien plat pas loin du torrent de l’Isole, tumultueux…ou je pourrais me laver et utiliser l’eau .






Je me suis vaporisée de Clako ( contre les punaises ) et les moustique ont semble t il pas aimé.

 Installation de la tente….petit repas…dodo vers 10 h.

———————————————————————————————— 

Étape 2 ; de la Batie au milieu de nul part. la clue de la Peine... 

le 23 mai 2017 ; 

Nuit correct….pas de bon sommeil, mais reposée quand même….

Heureusement que j’ai installé le double toit, car la rosée a été tres fournie…tout était trempé autours…

Debout vers 8 h… j’ai attendu que la tente sèche…départ bers 9h45…

Passage par le village de la Batie, ou j’ai eu du mal a trouver quelqu’un qui m’informe sur le sentier….j’ai dérangé un jeune homme a poil dans sa chambre au 1 er etage, mais il savait pas….



Finalement un vieil homme conduisant un tracteur transportant de la puanteur, a essayé de m’aider,

mais il devait parler patois, je n’ai rien compris….







Enfin un homme dans sa voiture, que j’ai arrêté, m’a donné quelques indications, m’expliquant que c’était l’ancienne route de la diligence qui allait a Dignes…

Je devais aller tout droit vers Lambruisse….avec une bifurcation vers la gauche…


.



















Chemin de terre illuminé par un soleil ardent, qui restituait déjà bien sa chaleur…. J’ai rencontré quelques cyclistes…..

Me suis arrêtée plusieurs fois, pour me mouiller la tête dans le ruisseau….fiou…!!!!… quelle chaleur….et il est pas midi….

Ça s’est mis a monter bien raide….puis d’un coup plus de balise….plusieurs croisements….l’idéal pour s’égarer…. J’ai continué….continué….ça montait bien…..super raide….



.


















Enfin sur une sorte de crête…sachant que j’était perdu…j'avais pas envie de faire demi-tour, trop hasardeux, j’ai suivi une ligne électrique, qui longeait le chemin….me disant que celle ci doit bien aller quelque part….

D’après ma carte la ligne était dans la bonne direction…pour arriver a un col .....semble t il le col de la Cine..….vers 1800 m d’altitude…suivi de plusieurs autres cols…repoussant a chaque fois mon billet de sorti…..



Je commençais a manquer d’eau…


Le chemin n'allait pas au bout de la vallée, mais la ligne électrique, elle, continuait tout droit, ...traversant un petit cirque......

OUPSSSS.....



Mais le chemin, encore bien tracé…descendait  raide dans une foret…..le chemin devenant plus étroit, au cailloux qui roulent sous les pieds.....

Au loin, j’ai aperçu, une petite maison avec une caravane…..je me suis dit ok, la caravane a bien du être montée par une route plus praticable en bas…..




.


















Et OH ! miracle….en arrivant presque en bas ,  un torrent m’a offert l’eau fraiche dont j’avait besoin…..

Un petit emplacement un peu en pente ,  mais correcte pour la tente….

Je suis aller vérifier si le chemin continuait bien ,  pour demain matin….

J'ai installé ma tente ,  après un bon coup de toilette dans le torrent….ça fait un bien fou…






.
















J’ai réussi a manger du couscous…..

malgré que ma gamelle se soit renversée 2 fois….

Je sentait une odeur de mouton grillé, qui me titillait les narines.....

Ça devait venir de la cabane au dessus. Me suis couchée tôt, vers 9 h….

—————————————————————

Etape 3 de la Clue de la Peine a Digne les Bains

 le 24 mai 2017 ;

Le terrain étant assez pentu, malgré que je me sois calée avec le sac a dos et autres affaires, j’ai pas trop bien dormi. En plus j’avais des crampes dans les jambes a cause sans doute des efforts de la veille, et du manque d’eau……plus des douleurs aux épaules…..certainement causées par le fait que je me crispe quand la descente est forte avec des caillasses qui roulent…



J’étais pas tres vaillante, pour repartir…


J’ai enfournée la tente mouillée dans des sacs en plastique….prévoyant de la faire sécher plus loin. 







Sur le sentier, je marchais en serrant les fesses, me disant .. » pourvu que le chemin continue «  …..car la vallée semblait close par 2 énormes rochers en forme de mur, qui ne laissait passer que le torrent, vue de loin…..

 Première traversée du torrent, correct…..petite jonction, la avec un chemin plus large, qui se dirigeait vers la maison plus haut…



.


















Mais bon de loin ,  la route semblait impossible…pour sortir de la….

Et OH !  surprise, au détour d’un virage….UN PETIT TUNNEL de 10-15 m….creusé dans la roche….au superbe travail d’art ,  des courageux hommes de l’époque….

Un panneau explique le perçage au pic et a la mine ,  du tunnel en l’an 1879, malgré des contestataires…. La roche est un mur naturel ,  aux couleurs magnifiques….c’est remarquable…




Le soleil n’arrivait pas encore dans ce creux…..des pancartes indiquait la Clue de la Peine....nom assez révélateur de la dureté de l'époque...








Puis j’ai continué sur cette petite route de terre au début….qui descendait gentiment…..caracolant dans le creux d’une jolie vallée….quelques grosses fermes de ci de la…..

 Puis le chemin s’est transformé en une route goudronnée….personne en vue….mais au détour d’un virage une vieille camionnette s’arrête, elle est pilotée par un beau jeune homme les cheveux en bataille….avec ses chiens…3 brebis et leurs petit a l’arrière….





.

















On discute un bon moment…il est berger, s’appelle Florian….tres sympa…il me raconte la région….

il doit conduire son troupeau en transhumance, vers le 21 juin au dessus de Maljasset, dans la vallée de l’Ubaye, ou je prévoit d’aller aussi.

Il connait tres bien l’auberge de la Cure, et son boss Hubert…il me propose d’utiliser son petit chalet….propre, avec du bois pour se chauffer…ouvert toute l’année…. « le triote »  il m’a aussi donné son numéro de telephone…..

En fait la petite route descend a Tartonne….ou je devais passer la veille…..mais par mon chemin, j’ai fait un grand détour…..de 8-10 km supplémentaires….mais bon je regrette pas….car la découverte de la vallée valait le coup……..

 Apres Tartonne....je suis enfin arrivée aux Robines, prévus pour la veille…..j’ai continué mon chemin….sans grand intérêt jusqu’a Barème…


.



















A Barème ,  j’ai rencontré une bergère qui m’a parlé de son métier…. Il y a une maladie qui décime les troupeaux ,  surtout les agneaux…m’expliquant qu’elle avait subit une attaque de loups dans sa bergerie….ou les adultes loups entrainaient les jeunes a tuer n'étant pas encore expérimenté en chasse …..laissant malheureusement une boucherie a leur départ……



Les douleurs aux épaules continuants ,  ainsi que sur le devant des cuisses….j’ai décidé de prendre le train des pignes de Barème à Dignes ,  ou j’ai réservé 2 nuitées au








  • gite d’etape du Chateau des Sieyes…..



  • C’est le week-end de l’ascension, le train est arrivé avec 40 mn de retard…..



    Me coltinant le bavardage fatiguant d’une femme…qui se plaignait d’être traitée de sorcière par ses voisins…..vivant avec une colonie de chats…..

    En arrivant a Dignes…la chaleur est plombante…..le gite est relativement loin…je suis trempée ,  comme au sortir de la douche…. 





    Le gardien du gite, m’accueille tres gentiment, m’expliquant le fonctionnement du lieu….il me guide a ma chambre, de 4 lits, ou je serais seule….un groupe de cyclistes arrivant dans 2 jours….







    L’intérieur, est frais ,  grâce aux murs épais…une belle grande cuisine…douches lavabo dans la chambre. toilettes a l'etage….18 € la nuit + 3 € pour des draps, pour 2 jours…





    Douche ,  et mise en séchage de la tente, sur les montants des lits superposés…

    elle était restée mouillée dans mon sac a dos…. 





    Passage au Clako ,  anti-punaises sur mon lit et celui du dessus….

    Un tour dans la cuisine…ou une femme bizarre qui ne parlait pas ,  ne répondant pas….ok….je respecte la volonté des gens…. 

    Me suis soudain souvenue ,  que demain est le jeudi de l’ascension, je suis vite allée au Aldi ,  pas loin, afin de faire quelques provisions de bouche, de mousseux et pâté…. 

    Un petit film dans la cuisine ,  sur un grand écran….dodo vers 10 h 30…

    ———————————————————————————————— 

    Jour 4 Digne.repos

    25 mai 2017 ; 

    Une tres bonne nuit…..malgré les douleurs persistantes ,  aux épaules et aux cuisses…et malheureusement ,  je n’ai plus de voltaren en crème…et la pharmacie est fermée…. 

    J’ai passé une journée tranquille ,  je tente d’allumer la télé sans succès…..je dis bonjour a la dame mystérieuse ,  qui ne me répond pas…..ne réussissant pas a allumer la télé ,  l'ayant vue faire..... je lui demande comment je l'allume….elle se transforme en furie….m’insultant et me disant qu’elle ne veut parler a personne……


    OULLA……!!!! Je ne voulais pas déranger le gardien ,  mais bon la, j’étais obligée….il arrivait en auto, je suis descendue lui demander si elle ne risquait pas de m’agresser…

    il m a dit qu’en principe non, elle est installée la depuis plusieurs mois, et qu’elle se considère chez elle….




    Il m’a donné son numéro de telephone privé au cas ou….!!! Il est monté m’expliquer le fonctionnement de la télé......et m’ouvrir la porte ,  car la folle avait fermé la porte a clé derrière moi.....heureusement que le gardien était la ,  sinon, je serais restée dehors….. 

    Le reste de la journée ,  je l’ai peu revue ,  sauf quand j’ai fermé la porte de la cuisine ,  ou elle est arrivée toute énervée ,  me disant de laisser la porte ouverte ,  car elle doit tout entendre….????? 

    Il y avait une bonne connexion internet….et j’ai lavé mon linge…et regardé la télé ,  une bonne partie de la soirée…. dodo vers 11 h….

    ————————————————————————————

    Etape 5 de Dignes a Thoard 

    26 mai 2017 ; 

    Mon sac prêt la veille ,   me suis levée a 7h 30 ,  voulant aller a la pharmacie ,  qui se trouve sur mon chemin ,  je pensait qu’elle ouvrait a 9 h….. 

    Il n’y avait que du voltaren ordinaire ,  moins efficace ,  mais bon faut faire avec….. 



    .



















    Joli sentier- le GR 406- IL EST BIEN BALISÉ.... il longe la Bléone, rivière de Dignes…en montant en de larges lacets.…..

    700 m de dénivelé quand même….ça montait raide dans la falaise….

    En haut ,  on arrive sur une petite route goudronnée, qui mène au centre géologique…

    la route du relais….sur le mont a 1276m…





    .

















    Ça continue a monter…la route se transforme en chemin, qui longe la montagne….en corbeille….

    Je casse la croute a l’ombre d’un rare arbre… 

    Le chemin ,   a une sorte de col ,  se transforme en «  sentier «  qui monte tout droit dans la montagne… pas de lacet….de plus il est complètement dévasté par le passage trop fréquent des vttistes, aux larges roues qui arrachent tout sur leur passage….herbes et pierres ne résistent pas….


    .



















    Un calvaire a monter…escalades de pierres qui roulent….en plein cagnard….l’enfer sur terre….

    C’est décourageant….je comprend pas qu’on laisse détruire des sentiers millénaires…construit de sueur et de peines par nos ancêtres… 

    Me suis arrêtée souvent…les cuisses me brulaient….dénivelé de 800 m…en direct… 

    Enfin arrivée en haut….sur une belle pelouse au Darau, un peu d’air…fiou…ça fait du bien….plus loin la pointe de la Bigue….ou éventuellement ,  je pensais bivouaquer… une source y était signalée sur ma carte…. 

    Mais 3 vettistes étaient affalés dans l’herbe…l’air goguenard…. je ne voyais pas ou pouvait se trouver la source…et n’avais vraiment pas envie de parler avec ces destructeurs de sentier… 

    J’ai donc décidé de continuer mon chemin, il était pas tard de toute façon…le sentier continue dans le chemin de la foret….qui descend doucement a l'ombre bienfaisante…descente tres longue… 

    Au col de la Croix….ou je pensait qu’il y avait une route ,  selon ma carte….un large chemin de terre….bordé de pente dessus et dessous, pas moyen de s’arrêter  manger…a part a même le sol humide…..


    .


















    Impossible d’avoir du réseau….car je voulais réserver une place au camping de Thoard….

    finalement je réussi juste a laisser un message ,  sans être sur que cela fonctionne…. 

    La route s’est élargie…on arrive dans la vallée de Thoard….ou 2 sentiers sont possible, l’un a droite vers la Chapelle la Madeleine, proche du camping…et l’autre plus long ,  mais qui passait par le village ,  ou je voulait aller a l’epicerie…. 

    Sur la descente j’ai rencontré 2 gars d’une quarantaine d'années ,  qui se comportaient comme des ados….assez prétentieux….uniquement dans le fun ,  aucune notion de responsabilité….. 

    Au village ,  l’epicerie est aussi le bar-tabac…tenu par un couple….ils me disent aussi avoir du mal a joindre les gérants du camping ,  me demandant de les informer qu’ils les rappellent… 









  • Le camping du moulin de Thoard


  • est a 2 km….par une petite route…..


    Finalement la dame avait reçu mon message… et m’attendait….je discute avec eux…pour voir si la petite caravane a 27 € la nuit est disponible….non pas ce soir…. Ok…

    elle me propose un joli chalet tout neuf..a 40 €….c’est moins cher qu’a l’hotel….vu mon état musculaire, je décide de me reposer a nouveau 2 jours….




    Le chalet est tres bien équiper, avec salle de bain et wc  privé….une belle chambre ,  sans draps, mais j’ai ce qu’il faut….une pièce a vivre avec cuisine ,  table a diner, un joli salon, avec canapé et la télé…..internet…une belle terrasse avec parasol….



    Que demande le peuple…!!! 
    Douche…repas ....dodo…. 

    ——————————————————————————

    Etape 6- Thoard- repos 

    27 mai 2017 ; 

    Une nuit bien réparatrice ,  parfaitement calme…des campeur se trouvaient pas loin de ma tente, j’ai pas tiré ma chasse d’eau le soir, afin de ne pas les réveiller…. 

    Un monsieur âgé, campait face a mon chalet, dans une petite tente MSR ,  il avait un petit chariot….donc il devait empreinter les routes…. 

    Je n’ai parlé a personne ,  car chacun semblait vouloir rester dans son espace..a part avec les gérants ,  qui avaient débuté cette année , une belle reconversion....….


    .



















    Je suis retournée au village , afin d’y acheter une carte sim pour mon telephone….

    Malheureusement le village compte moins de 2000 habitants ,  donc pas de loteries, ni de cartes de telephone…. 

     Les gérants sont sympas ,  ils sont originaires de la Rochelle ,  et semblent bien intégrés dans le village…

    De retour au Camping ,  j’ai lavé tout mon linge profitant du soleil ardent…..et farniente jusqu’au la fin de la journée , m ’enduisant de voltaren ,  pour en finir avec les douleurs….  

    Dodo vers 10h30….. 

     ————————————————————————————

     Etape 7- Thoard a Sisteron

    28 mai 2017 ; 

    Apres un délicieux repos…me revoilà presque d’attaque….par précaution, pour m’économiser, je suis la route au lieu du sentier ,  qui est beaucoup plus long mais plus régulier…je voulais pas perdre l’acquit du repos…
     





    .
















    La route quasiment déserte ,  montait en de longs lacets….
    dans la foret protectrice des rayons du soleil… 

    Au col de Font Belle…le peu de voitures qui y sont montées occupaient les quelques tables a pic-nique….j’ai donc continué un peu plus bas ,  ou j’ai pu me restaurer sur une table prêt d’une source bien fraiche…. 

    J’ai repris le sentier….tres joli….dans un vallon ,  ou j’ai atteint le beau village d’Authon, ou un magnifique gite d’etape trône le long d’un torrent translucide ,  turquoise….vraiment superbe….


    .



















    Je continue par la route….ou après saint Geniez…a la Pierre écrite….je me résigne a faire du stop….et c’est la gérante







  • du gite des Monges d’Authon


  • qui s'arrête....elle  me raconte son parcours….

    Elle en a marre de faire du service continuellement….. Elle me descend en Bas de l’hotel que j’avais réservé







  • l’hotel de la citadelle


  • ou 2 nuit de repos m'attendaient ,  voulant avoir le temps de visiter cette jolie ville médiévale….





    L’hotel ,  comme son nom l’indique est au pied de la citadelle Vauban….
    face a la Durance…
    et a la surprenante montagne de la Baume…








    On me donne les clés de ma chambre ,  je suis au 3 eme etage…vue sur la montagne…chambre correcte ,  avec lavabo double vitrage…wc et douche sur le palier…

    Le seul bémol ,  est que la route empreinte un tunnel juste dessous l’hotel…c’est assez bruyant…vue la chaleur étouffante , c ’est pas évident de laisser la fenêtre ouverte la nuit…avec en supplément des projecteurs qui illuminent l’hotel et la citadelle…





    .
















    Vers 17 h ,  je suis vite  allée au tabac ,  pour ma carte sim ,  mais bon dimanche…tout est fermé en France….même en pleine saison….

    Retour a ma chambre en suçotant une glace….

    Dodo vers 10 h

    -----------------------------------------------

    Etape 8 SISTERON-Repos-visite de la ville

    29 mai 2017 ;

    Nuit chaude ,  mais j’ai correctement dormi…coup de chance le tabac était ouvert le lundi…..j’ai pu avoir ma carte sim…

    Puis, passage a la gare routière, afin d’aller en bus au magasin lidl ,  qui est a une douzaine de kilomètres…devant le magasin ,  un vieux clodo bien crasseux ,  faisait la manche…je lui ai acheté un canette de bière et un pain au chocolat…il était tout surpris….


    Au retour ,  passage a la gare SNCF, afin de faire imprimer ma carte senior….

    En déambulant dans les ruelles de la vieille ville ,  je suis montée a la citadelle…ce serai la que Napoléon a été dénoncé par les villageois et arrêté….




    La citadelle est splendide….bien conservée et entretenue….un superbe rempart longiligne avec des petites tourelles domine la vallée de la Durance…








    .








    Sur la façade face a la ville…plusieurs grandes terrasses…animées par des personnages en bois…le tout chapeauté, par une belle chapelle….détruite en 1944…reconstruite par la suite…on peut voir par des photos la reconstruction…bien impressionnante…




    .
















    Vraiment une belle visite…en descendant je suis passée a la poste prendre un carton colissimo ,  afin de m’alléger surtout de vêtement chauds inutiles ici…et de quelques nourritures que j’ai ensuite envoyé a Montclar ,  plus loin sur mon parcours ou je dois arriver le 5 juin…

    Au retour ,  j’ai tenter de me doucher…mais la lumière ne fonctionnait pas…la flemme de descendre….j’ai du me doucher avec ma lampe frontale….

    repas…dodo vers 11 h

    —————————————————------------

    Etape 9 de Sisterons au Col de Clapousse

    30 mai 2017 :

    Je suis partie de la chambre vers 9 h…vite a la poste….pour envoyer le colissimo…




    .

















    Retour sur la route vers Authon la d 753- et la D3……

    j’ai marché un bon 30 mn…..et fait du stop …un groupe de 3 voitures me dépasse et finalement s’arrête dans un virage….

    Un groupe de retraités ,  qui montaient au refuge des Monges a Authon…pour aller ensuite sur le sentier vers le col de Font Belle.

    Ils m’ont débarqué a Authon…ou je suis allée saluer la proprietaire du refuge….

    Au début le sentier est une piste ( en fait une départemental..la 103 ) qui remonte doucement la vallée vers la pointe de la Bic….on longe un torrent…..a une sorte de col….ça devient un sentier…..




    .

















    Un 4x4 me double…..il monte un peu…mais fait demi-tour…la départementale est finie...…et tant mieux….

    Après un long plateau ,  ou stagnent quelques caravanes inoccupées…

    Je  perd le sentier dans une coupe de bois, ou les balises avaient disparu…et en coupant en montant ,  je le retrouve….

    A nouveau un peu plus loin…sentier dévasté par les vetetistes…..c’est agaçant….et surtout fatiguant…



    .

















    Ca remonte sur une crête vers la croix de Veyre…..1886 m…

    montée dure-dure…en plein soleil…

    Apres le col ,  c’est devenu tres joli….de superbes alpages vallonnés…bien vert….un vue circulaire…DE L’AIR FRAIS…..enfin on respire…..


    .













    Je pensais aller dans une cabane non gardée…au nom de Seignas…après le col de Clapousse…qui est a 1692 m d’altitude on y descend doucement en corbeille….c’est tres agréable..…..arrivé au col…je suis la pancarte pour le refuge….





    .















    Le sentier suit un éboulis sableux, argileux…glissant parfois…

    Les pieds en devers tout le temps…..le refuge indiqué a 20 mn….

    Après 10 mn j’arrive a un bâtiment, qui ressemble a ce que j’avais vue sur internet… mais tout délabré…sale….porte cassée….avec un appentis a bois a coté….pas d’eau en vue….pleins d’orties tout autours….




    J’ai fait demi-tour…le bon refuge devait être plus loin…







    Mais j’avais vue le bel alpage du col de la Clapousse…. et j’ai préféré revenir … un emplacement magique m'attendait......bien plat ,  a l’herbes épaisse et raz….prêt d’un joli torrent entre 2 immenses rochers….un petit paradis….



    .

















    Je me suis lavée dans le torrent…..monté la tente vers 19 h….remonté de l’eau pour la cuisine et la vaisselle…

    Des le couché de soleil, le froid est tombé…je me suis préparée a manger en doudoune….

    dodo vers 9 h...

    -------------------------------------------------------

    Etape 10 du col de Clapousse a Bayons 

     31 mai 2017 ; 

     Apres une délicieuse nuit….levée vers 7h 30…petit déjeuner tranquille avec cette magnifique vue….la tente est sèche….pas d’humidité cette nuit….






    .


















    Départ vers 9h 30…quelques nuages dans le ciel bleu….il fait bon….

    Le sentier descend doucement dans un joli vallon…..puis c’est une belle forêt….le sentier est tres agréable…

    Puis on remonte un peu, toujours dans la forêt mais sur une crête…laissant voir le paysage en contre-bas….avec quelques maisons éparpillées… 




    .















    Le Paysage est idyllique...avec des senteurs de pin...

    Arrivée au lac des Monges….ou je fais un arrêt casse-croute…sur une table a pic-nique….devant un refuge bien fermé….ayant subit des tires de chasseurs sur la porte métallique….














    .













    Le sentier continue en Crête toujours….puis j’entend des bruits d’humains au travail…. 2 hommes martèlent une façade en bois, d’un future beau refuge…

    Un panneau explique la construction de 5 refuges, réservés au tour des Monges…ça sera bien pour ceux qui ont les moyens et qui utiliseront le portage de sacs….uniquement sur réservation en demi-pension….



    .

















    Personnellement je ne suis pas pour ,  car les refuges se transforment de plus en plus en services hôtelier…prix prohibitifs....oubliant l’utilité première du refuge…qui est d’accueillir tout le monde ,  surtout en cas de mauvais temps…...

    La descente continue…. on passe au dessus d’un hameau et ses brebis bêlantes….

    Puis arrivée au coquet hameau de l’Ésperon….et son unique habitante a l’année….















    .








    Une jolie fontaine et un abris avec table a pic-nique..mais qui a encore sa mairie annexe…avec son panneau «  vigie Pirate « …incongrue en ce lieu paisible….

    Des nuages commencent a envahir le ciel….le temps devient lourd….l’orage menace…je descend par la route….il reste 8 km…




    La pluie commence a tomber…


    3 km avant Bayons, une dame s’est arrêtée pour me descendre au village de Bayons….
     Je décide de passer la nuit a l’abri….dans le village dans la









  • chambre d’hôte des 3 Pitchounes ..




  • J’ai été accueilli comme la famille, les enfants de Caty et Jacky ,  étaient la avec les petits enfants….

    ils m’ont invité a boire un sirop de pêche….dans la véranda…car il pleuvait bien….

    La chambre individuelle avec salle de bain et wc privé est a 35 € avec petit dejeuner…. 

    Ils me proposent de m’installer pour manger ma nourriture a leur table pour le soir….pour finalement m’inviter a manger avec eux…. Vers 8 h…après le départ des enfants….

    Apéro…..Jambon maison de Jacky… ( il était charcutier a Marseille )….des tomates du jardin….le rosé….une bonne omelette….du fromage….et en dessert Caty avait cueilli des fraises de son jardin…..présentées légèrement sucré….un pure délice avec un léger gout d’ananas…. Puis le digestif…..du génépy…..on a discuté jusqu’a 11 h…..sympathique soirée….

    —————————————————————————— 

     Etape 11 de Bayons a Selonnet 

     1 er juin 2017 ;

     J’ai super bien dormi…matelas bien confortable….traversin douillet…un calme parfait….

     J’ai eu droit a un super petit déjeuner….. avec yaourts….fruits…cake….7-8 croissants, plusieurs confitures…beurre…jus d’orange….Caty s’est installée avec moi a placoter….tellement ........que je suis partie a 10 h......





    .

















    Le sentier longeait la route…pour bifurquer sur la droite….traverser le torrent de l’Adoux, par le pont du Sasse….Ce sera une piste forestière tout le long….

    Je traine pas trop car l’orage est prévu a partir de 14 h….la piste longe le torrent….Je m’arrête pour manger un morceau…en profite pour faire un « petit pipi « … et catastrophe, je tiens mal mon pantalon…. et me pisse dessus…j’en ai jusque dans les chaussures et le slip....….



    .


















    Heureusement le chemin est peu frequenté…je me déshabille vite et rince mes affaires dans l’eau du torrent….avec la chaleur tout a séché rapidement….FIOU….!!!! Je reprend le chemin…..ça monte abruptement jusqu’a une sorte de col….ou le torrent est en cascade…..

    Plus loin….le balisage était pas régulier….par contre sur la gauche a une bifurcation indiquant un refuge….Pas sur de moi, je  fait demi-tour….mais j’ai abandonnée….ne trouvant pas de balises après 2 km…et pas de refuge en vue…..




    Finalement j’en ai trouvé plus haut….
    mais la ,  l’orage a éclaté ….violemment…..
    commençant par de gros grêlons…..
    aucune possibilité de m’abriter…





    Le chemin étant en pente dessus-dessous…bordé par de grands pins….. Je me suis accotée a l’un des grands pins bordant le chemin…mais après 10 mn….l’eau a pris la place des grêlons….et le chemin est devenu un torrent….

    Ça tonnait de partout….des éclairs tres proches …après 40 mn…une légère accalmie m’a permis de reprendre le chemin….


    .



















    J’avais froid….20 mn plus tard a nouveau des trombes d’eaux…plus la cacophonie céleste… j’ai tenté a nouveau de m abriter….mais ça tombait trop…

    j’ai vite été trempée…frigorifiée…l’eau me coulait dans le dos….et me suis aperçu que mon protège sac n’était plus étanche…..

    Ça voulait dire ,  que même si je trouvais un endroit pour camper…..je ne pourrait pas en profiter, ….je devais continuer jusqu’a Selonnet….et faire 26 km dans ces conditions….


    .



















    A nouveau une petite accalmie…ça montait toujours….vers 16h…

    Je suis enfin arrivée sur la crête des mélèze….et oh !  miracle j’ai du réseau….

    j’appelle le camping de Selonnet…..
    il est pas ouvert ,  par contre le monsieur a des chambres dans son







  • hotel du poete
  • J'y réserve une chambre sans petit déjeuner… je pense qu’il me reste 1h30 h de marche…en fait j’en met 3……l’enfer….. 

    Je suis épuisée….en plus le sol trop mouillée sur la glaise….ça collait au chaussures….glissait….je pouvais pas aller vite…surtout en descente….mais bon je suis pas tombée…..


    .



















    Je marchais avec mes 2 bâtons afin de ne pas déraper…et j’avais coincé le manche du parapluie dans la bride avant de mon sac a dos…. 

    Je suis restée sur le chemin ,  alors qu’un sentier coupait….mais trop abrupte…je voulais arriver entière….

    A 19 h en arrivant au village, la pluie a cessé….l’hotel est un ancien relais de poste….qui fait bar-restaurant et future boulangerie…..un repaire de motards….fumants comme des pompiers… 

    Ma chambre a un petit balcon….j’y met immédiatement mes affaires a sécher….car un petit rayon de soleil fait son apparition….mon sac de couchage en duvet est mouillé…je me serais gelé si j’avais campé…. une partie de mes vêtements est mouillée aussi… 


    .



















    La chambre est minuscule…a peine la place de faire le tour du lit….j’ai allumé le chauffage afin de sécher mes chaussures et chaussettes….la salle de bain est tellement petite ,  qu’on doit se brosser les dents assis sur le wc… 

    Le brouillard a enveloppé le village....tout a disparu autours....

    J’ai étalé mes affaires a sécher partout dans la chambre….. Puis une bonne douche bouillante, pour me réchauffer….

    Je casse la croute sur le lit…et dodo a 10 h….fenêtre fermée a cause des fumeurs…. 

    Mon corps est agité par les efforts violents et continus de la journée et la retenue au glissage….me suis réveillée vers 2 h 30…pas moyen de  re-dormir…….

    ————————————————————————— 

     Etape 12-13 Selonnet a La Seine les Alpes 

     2-3 juin 2017 ;

    Le temps va continuer a l’orage plusieurs jours d'après la météo....….j’avais tenté de réservé un studio par air-bnb, mais ils m’ont répondu qu’il louaient pas le week-end….alors que ce n’est pas précisé sur le site….





     .
















    J’avais 8 km a faire …j’ai suivi la route ,  peu fréquentée….car les chemins étaient trop boueux…..

    En arrivant a La Seine les Alpes ,  le temps a nouveau c’est couvert…au noir….

    Vite , j e suis allée a l’office de tourisme ,  avant la fermeture…..j’ai cherché un logement….rien…il restait







  • le camping les Prairies….

  • Il est a 2 km du centre ville…j’y réserve un bungalow…et fait des courses au carrefour contact….vite je file entre les gouttes ,  au camping …sur le chemin, j'ai une magnifique vue sur le village…















    .






    Un petit rayon de soleil illumine la piscine quelques minutes….et a nouveau c’est la grosse pluie…

    Mais je suis dans la réception du camping ,  celui-ci est assez vaste ,  mais presque vide….les clients ont fuient la pluie et les inondations en tente….et sont partis plus au sud....

    Je parlemente avec la gérante….elle me fait 105 € la location du bungalow pour 3 nuits…

    C’est un bon prix, et surtout l’assurance d’être au sec pendant les jours a venir…


    ET heureusement, car il y a eu plusieurs déluges durant ces 3 jours et nuits.


    Le bungalow est confortable, avec 2 chambres, 1 salon salle a manger avec tv et internet, une terrasse couverte…..





    Je profite qu’il y a des machines a laver ,  pour laver tout mon linge ,  incluant mes chaussures….car celles-ci ,  des que je prend l’eau avec….c’est une infection…..l’odeur est intenable…je le sens de toute ma petite hauteur….

    dodo vers 9 h

    ———————————————————————


    Etape 14 Selonnet-la citadelle

    Le 4 juin 2017 :

    c’est dimanche de Pentecôte……il a beaucoup plus la nuit….




    Aujourd’hui  visite de la citadelle Vauban…elle a été pratiquement entièrement détruite ,  par manque d’entretien…


    Elle a appartenu un bon moment a des proprietaire privé…



    Puis la commune l’a racheté….et remise en état…il y a une petite exposition des vêtements des poilus de la guerre de 14-18…






    .















    Une salle video, tres interessante qui explique la construction et l’entretien des toits de chaume ,  communs dans la région avant la dernière guerre..

    Une tourelle est réservée a une retrospective de l’époque ou les ours étaient livrés a des individus ,  qui les maltraitaient et les exposaient a la population…




    .

















    J’ai discuté un bon moment avec le «  conservateur « qui des qu’il a su que je vivais au Quebec ,  m’a raconté sa vie a Montreal ,  pour quelques années…

    il m’a aussi raconté une histoire aberrante ,  d’une « handicapée «  qui est venue en fauteuil roulant ,  accompagnée…
    Elle comprenait pas qu’elle ne pouvait accéder a toute la visite ,  alors que ce serait de toute façon impossible ,  puisque la construction est tout en pente, et avec plein d’escaliers….

    Eh! bien la vieille donzelle est allée directement a la gendarmerie, porter plainte……!!!!!!!





    .
















    Je suis descendue du château vers 13 h….et la pluie a a nouveau frappée…bien-heureuse d’être a l’abri….

    Je prépare mon départ de demain pour Saint Jean de Montclar.

    —————————————————————————————

    Etape 15 Seyne les Alpes a St Jean de Montclar

    le 5 juin 2017 ;

    départ vers 9 h…je suis allée a Seyne , puis suis montée par la départemental 900, et une petite route parallèle,

    Saint Jean de Montclar est une petite station de ski, familiale.





    C’est pas grand, mais il y a tout ce qu’il faut ,  entre poste ,  pharmacie, mini-market.







    Comme c'est le week end de la Pentecôte ,  un client devait partir vers midi ,  je m’étais mise d’accord avec le proprietaire ,  afin de récupérer les clés directement ,   plutôt qu’attendre a Seyne  ,  qu’il les descende….




    .

















    Il est parti a midi….le Studio au premier étage, est impeccable…avec un petit balcon qui donne sur les pistes de ski….

    Tout y est propre ,  et en bon état….Je me suis installée tranquillement….il a plut un bon moment…

    Puis direction le Proxi ,  acheter un peu de nourriture fraiche….pas si fraiche en faite ,  car j’ai été malade le soir avec la saucisse…..

    Ensuite en fin d’après midi ,  je suis allée a la poste ,  ou je m’étais envoyé un collissimo en poste restante…..pas tres sur d’avoir mis la bonne adresse….mais finalement oui….




    .
















    Je suis rentrée sous la pluie au studio ,  afin de faire un nouveau paquet que j’enverrais a Saint Paul sur Ubaye….

    J’ai du racheté un nouvelle boite Collissimo ,  car la poste n’économise pas ,  puisqu’il est préférable de racheter une boite ,   que d’utiliser la précédente….ça revient plus cher…O-O…… C’est insensé….

    il a plu toute la fin d’après midi….

    Télé…réparation de mes vêtements…..dodo 11 h


    ——————————————————————————
    Etape 15 St Jean de Montclar

    le 6 juin 2017 ;

    Apres une excellente nuit au chaud et au calme…je me suis levée a 8h…

    entre 2 averses ,  re-direction la Poste …afin d’expédier mon surplus d’aliment et une chemise qui ne me sert pas en ce moment…




    re-pluie….


    Profitant d’une éclaircie….

    je suis allée jeter mes poubelles dans les bacs de récupération en bas du village….



    Re-pluie….j’ai même allumer le chauffage…. il faisait 7-8 °

    ----------------------------------------------------------------


    Etape 16 de saint jean de Montclar-Seyne les Alpes a Moelans-Rioclar

    Le 7 juin 2017 ;

    Levée tôt….le brouillard est la. mais il pleut pas…. je me prépare rapidement ,  car je dois prendre le bus de 8 h 34 pour Seyne les Alpes afin de replacer la clé dans son boitier sécurisé ,  dans une boite a lettre de la ville.










    .










    Puis je reprend le sentier au pied de la citadelle Vauban ,  au début sur la départementale 607…. 

    Pour ensuite prendre un sentier qui monte progressivement ,  passant par le col st Barnabé.....

    Puis ,   le sentier chemine sur une crête jusqu’au col St Barthelemy…le ciel se découvre lentement....On sent qu'il va faire beau....



    .
















    He ! voila, que le grand beau temps s'épanouit.....quel plaisir.... on arrive meme
    par endroit a avoir une belle vue sur le lac de Serre-Ponçon…..

    On m’avait prévenu que la neige était tres abondante après l’abbaye de Laverq….par le col de Seolane ....

    Donc ,  je  rejoins la petite route qui descend a Martinet ,  et profite d’une voiture qui me dépose au village….



    Joli village….

    avec un beau gite…

    et sa chapelle sur le rocher qui domine le village…






    Une ancienne route longe l’Ubaye jusqu’a une base de loisir….ou je pensais continuer….



    .


















    Mais je dois faire demi-tour ,  afin de monter au dessus pour arriver a Moelans ,  après avoir traversé l’Ubaye….

    Moelans est coupé en 2 ,  entre la départementale  900 bien élargie et l'Ubaye ,  déjà bien gros...












    .








    Je traverse la route pour monter  toujours sur le GR 6-56…dans le vallon de l’Abeaus jusqu’au lieu dit «  la maison Blanche « …

    Au loin a gauche on aperçoit ce que les locaux appellent «  la tête  de Louis 16 «









    .











    La ,  ça suit une petite route…….puis un petit chemin qui serpente dans la foret….

    Retour sur la route....à Rioclar, ou une jolie école se dresse fièrement dans le centre de ce hameau….




    Ça continue sur une petite route deserte.....



    Pour reprendre un sentier a travers une forêt...





    Le sentier monte et descend.....On traverse un petit torrent….entouré de cairns, construits par les promeneurs





    Je rencontre un groupe du 3 eme âge ,  ils sont curieux et épatés par ma démarche...

     ils se baladent ,  ils vont jusqu'a un pylône....????

    Le chemin longe la montagne....c'est assez plaisant...






    Puis a nouveau une petite route pour les Prats…ou trône une vieille chapelle en bois, en rénovation…




    Les habitants  y sont assez froids…

    Ou trop occupés ...

    En plus on fait de grands contours pour rejoindre la route plus haut......jusqu'au Borels







    Apres les Borels ,  juste avant la combe Male je trouve un emplacement de bivouac,  au dessus du chemin….




    L’endroit est relativement plat…les vaches y ont laissé de belle bouses ,  sèches…..
    des rondins de bois me servirons d’assise pour mon repas du soir…







    Un petit torrent a 300 m…ou le sentier  devient  irrégulier en largeur…parfois il reste 20 cm….dans la pente….fait de cette poussière grise ,  heureusement sèche cette fin de journée….



    .


















    La vue est  splendide  sur la vallée de Barcelonette..le temps semble s’être remis au beau pour quelques jours….la vie est belle.


    Dodo  vers 9 h….car le soleil  couché ,  la fraicheur a pris le relais.

    —————————————————————

    Etape 17 Rioclar-les Borels au refuge de la Pare


    8 juin 2017

    j’ai tres bien dormi…..la tente est pas mouillée ,  grâce au petit vent sec….

    Les douleurs aux cuisses et épaules ont sérieusement diminué ,   merci a mes repos…
    Je reste vigilante ,  et ne force pas....

    Le sentier est plutôt agréable ,  en corbeille avec vue sur l’autre face de la vallée ,  dont le grand Cheval de Bois - 2838 m ,  le Cimet - 3020 m ,  le mont Pelat - 3051 m …..









    .









    Le sentier passe au dessus de Miraval…..dans cette zone, c’est agaçant ,  car le balisage disparait régulièrement…..je fais souvent de longs aller-retour…..me suis même retrouvée au milieu d’un champs……le sentier disparaissant dans l'herbe haute......



    de retour sur le chemin, au dessus...

    surprenament un champs est arrosé par un puissant jet....








    Plus loin j’étais dans une propriété privé avec un beau chalet….aux Grimaudes…



    Encore demi-tour….

    Logiquement ,  selon la carte c’est au dessus…..
    je traverse un grand champs pour rejoindre au dessus la lisière de la foret ou je retrouve le sentier…






    Dans la forêt ,  je passe prêt d’un petit chalet pouvant servir de refuge ,  il est  ouvert,  en bon état extérieur ,  mais complètement délabré a l’intérieur,


    tout est mangé par l’humidité…


    mais bon en cas d’orage, on regarde pas ……







    Vers la source des Adous ,  le sentier longe une bergerie habitée ,  mais je vois personne ,  elle est tres jolie ,  fleurie….

    Ça monte ,  ça descend….surtout en arrivant sur un large chemin de terre….ou on perd bien 200 m de dénivelé….. la chaleur torride  est emmagasinée dans le sol…..qui le restitue….on est a l’abris du vent…..et le soleil a son zénith….fiou….c’est chaud….









    .












    La route de terre est interdite aux véhicules…..seuls les riverains peuvent l’utiliser….comme les gérants du refuge de la Pare…..

    Je passe à un croisement ou le chemin monte assez dur…..toujours en longeant les méandres de la montagne… Apres les ruines de Gendrasse ,  un panneau indique a gauche  " col des Orres "  a droite  "col de la Pare "….. et






























  • le refuge de la Pare


  • Je suis le col de la Pare….et au détours d’un long virage j’aperçoit une large bâtisse ,  qui trône la haut…a la lisière de la foret….laissant voir au dessous ,  de larges potagers…. 

    La façade est peinte en beige ,  avec une magnifique horloge solaire….les volets revêtus de violet…..c’est une belle surprise….. Il est 15 h…..au loin ,  en montant ,  je vois un homme torse nu….qui longe la maison….je pense que c’est un client…. 

    Je fais le tour….après avoir déposé mon sac a dos sur un banc de la large terrasse ,  a l’ombre…. 

    J’appelle….personne répond…la porte est grande ouverte ,  des chaussures alignées a l’entrée….J’appelle…toujours pas de réponse….




    .


















    Je me permet d’entrer, après avoir enlevé mes chaussures… visite la cuisine…..monte a l’etage….pour découvrir de ravissants dortoirs, aménagés avec gout ,  super propre….des coquets rideaux installés sur les montants des lits ,  pour permettre une intimité aux lits du bas…. 

    Je découvre aussi les douches, et les toilettes ,  étant dans une partie de la maison contre et sur la roche sur l’arrière…


    .



















    Je retourne m’assoir a la table…j’attend une vingtaine de minutes….

    Finalement l’homme réapparaît….. 

    Il m’apprend qu’il est le gérant ,  qu’il est arrivée le matin même….qu’en fait le refuge est pas ouvert…..il est monté  afin de remettre en route le refuge ,  y réparer ce qui est nécessaire…. 

    Il m’informe que je peux camper ,  dans la zone réservée, dans la foret….je peux me doucher pour 2 €…. il me sert un délicieux sirop de citron lime ,  avec l’eau super fraiche de la fontaine… 

    Il retourne a ses occupations, en l’occurence ,  couper l’herbe…..la chaleur est a son maximum….

    je vais me doucher…en compagnie d’une grosse araignée ,  au dessus du lavabo….elle bouge pas…..elle est chez elle….. 

    Une véritable renaissance cette bienfaisante douche..!!!!….j’ai aussi lavé le linge que je portais….il va sécher sur la clôture de la terrasse tres rapidement….





    .















    J’ai profiter de cet arrêt, pour me couper les ongles et raccourcir la mèche de ma frange ,  qui me tombait dans les yeux…. 

    Au bout d’un moment ,  une jolie 4 L peinte en bleu roi, arrive dans la montée et vient se stationner tout prêt…

    Une jolie femme en descend ,  tres gentille ,  c’est Evelyne ,  la compagne d’Hervé….

    Elle décharge de son auto une grosse quantité de fleurs qu’ elle rapporte de Barcelonette….elles seront le décor de la façade… 

    J’ai appris plus tard qu’Hervé est pédicure pour vaches,….il coupe la corne des sabots des vaches….j’ignorait que ça existait….il a aussi été tondeur de moutons….et berger… 

    Evelyne passe le reste de l’après midi a préparer et tailler ses fleurs sur les tables de la terrasse…


    On fini par discuter ,  elle m’apprend qu’elle vient de savoir ,  depuis peu, que son fils ainé aurait une forme d’autisme
    le syndrome d’Asperger


    Elle est soulager  d’avoir enfin un nom a mettre sur ce dysfonctionnement ,  car les médecins ,  les écoles ,  et autres psychiatres ,  le traitait comme un handicapé…rejeté par tous….sur-médicamenté l'abrutissant...le pauvre...

    Lui et sa mere perdu au milieu de l’incompréhension….elle peut enfin le comprendre ,  le soutenir, elle rencontre des personnes qui sont dans le même cas ,   surtout une Québécoise ,  qui organise des rencontres ,  et soutient les familles ,  apportant des solutions…. et des réponses....

    La pauvre ,  elle a été tres courageuse a toujours soutenir son fils ,  malgré tout….chapeau a elle et son fils….. 

    D’un seul coup j’ai froid ,  je met une veste pour m’apercevoir qu’il est tard ,  on a pas vue le temps passer…il est prêt de 8h….j’ai plus trop envie d’aller planter ma tente dans l’obscurité des arbres au froid…. 

     J’ose demander a Évelyne si je peux profiter d’un lit dans le refuge…. »pas de soucis » c’est 10 € la nuit incluant la douche… 

    Dans son refuge ,   elle  change les taies d’oreiller ( lavé-repassé ) tous les jours quand les gens ont dormi dans les lits….c’est exceptionnel….. 

     Je choisi une petite chambre de 4 couchages….avec 1 fenêtre donnant sur la terrasse…..au plancher de bois craquant sous les pieds…. 

    Je redescend….lui demande si je peux me faire a manger sur les tables dehors….pas de problème….puis elle entre dans la bâtisse ,  pour en ressortir de suite ,  me proposant de venir a l’intérieur dans la cuisine ,  prêt du poêle ,  qu’Hervé a allumer….sinon ,  je me serai gelée dehors…. 

    Ils m’ont mis des couverts et assiette ,   a table avec eux…je me suis fait des pâtes ,  sur la gazinière ,  dans leur casserole….

    Hervé m’a versé un grand verre de vin….et partagé un dessert… Soirée tres sympa ,  on a parlé politique ,  ayant les mêmes opinions ,  ça ne pouvait que marcher… ;) 

     dodo vers 11 h…..

    ——————————————————————————————————— 

    Etape 18 refuge de la Pare-col de la Pare-Vallée du Parpaillon 

    9 juin 2017 


    Je savais qu’Évelyne était pas une lève-tôt ,  j’en ai profité pour faire une mini-grâce matinée….me suis levée a 8 heure….après une délicieuse nuit….. 

    Je descend direct a la cuisine ,  pensant demander a Hervé s’il peut me faire un café….pas la peine, il m’en sert un quand j’arrive…..vraiment ce couple est adorable…. 

    Je mange mon pain et mon fromage avec le café ,  arrosé de leur lait de seigle ,  ce qui est parfait…. 

    Vers 9h moins 10, Évelyne est arrivée….elle boit son thé…on discute….elle me rappelle que je dois partir….oups…..je paye ma nuité 10 € + 2 € pour le sirop de la veille ,  cadeau pour le café…… 







    .













    Je pars a 10 h….. le ciel est un peu couvert….faut être cool dans la vie et savoir saisir les beaux moment….

    Le sentier empreinte un raccourci par la forêt ,  couvert de myosotis…un enchantement… 

    Il monte gentiment….j’adore ce type de sentier…. Je m’arrête dans une belle prairie ,  j’ai du réseau, j’en profite pour acheter mon billet de train pour septembre de Nîmes a Paris…



    .













    Fini, le farniente…en virant sur la droite ,  le sentier devient plus raide….ça monte….ça monte….le soleil est filtré par une couche nuageuse en haute altitude ,  et je bénéficie d’un petit vent rafraichissant….

    Je peux voir ou je suis passée la veille au loin ,  sous le col des Orres...


    .













    Puis soudainement le sentier monte a flan de montagne ,  par un sentier en lacets mais presque droit dans la pente….c’est rude ,  avec des caillasses qui roulent….je glisse et tombe sans mal….




    .
















    Ça monte encore ,  d’ailleurs par endroit c’est de la petite escalade….

    Je ne vois toujours pas ou est ce fameux col….il est donné en 2h 30 depuis le refuge…. 

    On le voit qu’a la dernière minute en fait…je m’arrête souvent….casse la croute ,  sur une petite avancée… 

    On contourne la montage d’un sens, de l’autre….enfin j’arrive au col j’ai mis 4h 30….et la que vois-je............. plein de névés et c’est tres pentu…. 



    .

















    Le col est signalé par une pancarte….par contre le balisage est caché par la neige….

    Au loin je peux voir le sentier…normalement…je dois aller sur la gauche…mais il y a trop de neige, et pas de trace de pas....…. 

    Je décide de descendre au moins risqué…. en suivant la pente en transversal ,  sur la droite….afin d’éviter le plus de névés possible….



    .


















    La température est glaciale avec la neige ,  j’enfile ma doudoune ,  je regrette de n’avoir pas pris de gants ,  hé !  oui, j’ai oublié…!!!.... 

    En procédant lentement….au début ça va a peut-prêt…..mais je glisse une première fois ,  sans gravité….je m’accroche aux rochers qui dépassent de la neige molle…m’aidant avec les bâtons, indispensables ,  pour sonder la profondeur de la neige ,  et les rochers en dessous…..




    .

















    Par moment je m’enfonce jusqu’aux fesses….j’ai peur de perdre mes chaussures….
    Sur les mini-replats….je me suis mise a 4 pattes plusieurs fois ,  j’ai quasiment nager sur la neige….m'enfonçant trop et  craignant les ruisseaux en dessous… 

    Et POUF……a un moment donné dans une forte descente… j’ai mis le pied sur un rocher verglacé sous la neige….et ZOUPPPPP…j’ai glissé sur 3-4 m en descente…essayant de m’agripper a tout ce qui dépassait….OUF…. j’ai réussi a stopper ma chute en m’accrochant a un rocher….l’un de mes Bâtons a continué sa descente….mais j’ai pu l’attraper…. 

    Je me suis bien secouée ,  brossée ,   car la neige était entrée de partout…..



    .

















    FIOU….ça réveil…..j’ai les main archi-gelée….mon pantalon est mouillé….mes chaussures aussi….la neige est épaisse ,  mais tres molle…

    On m’avait dit qu’une grosse tempête de neige était tombée début mai…bin voila le résultat….. 

    Toujours tout doucement ,  j’ai continué la descente….pour enfin réussir a contourner les névés ,  c’est plus long ,  mais plus sécure aussi ,  car sur les semi-replat il peut y avoir des petit lacs…. ( il y en a décrit sur la carte ) la ,  c’est noyade assuré…. 

    Je vois le sentier en bas…mais bon la montagne a ce niveau est plus arrondie….



    les marmottes m’accompagnent dans leur scris d’alerte….

    Par contre j’étais du coté droit du torrent…que je devais traverser plus bas ,  afin de rejoindre le sentier…..il y avait pleins de mini torrent…..au terrain ramolli…mais ça allait… avec les cailloux…. 




    J’avais repéré un endroit peu profond ,   sans trop de courant ,  pour traverser le torrent….mes chaussures sont déjà détrempées….je m’embarrasse pas a les enlever…ça les rincera…. 

    C’est passé comme une lettre a la poste ,  en 2 parties….j’étais contente de moi….et ai retrouvé le sentier plus bas…



    .













    Le soleil est bien présent maintenant ,  je fais un arrêt casse-croute…il est 4 h…et met mes chaussures,  semelles et chaussettes a sécher…. 

    Puis je met des chaussettes sèches....les chaussures sont moins détrempées ,  les semelles assez sèches…. 

    Je continue la descente….je vois toujours pas la cabane du petit Parpaillon ou je veux passer la nuit….quand elle m’apparait ,  après avoir franchi un petit monticule….il est 6 h…




    .

















    Profitant des derniers rayons de soleil ,  j’ai vite mis mes chaussures et chaussettes à sécher sur des pierres encore bien chaude….

    et enfile mes petites chaussures d'étape....

    La cabane est au bord du torrent…..elle est comme je l’avais vue sur internet….mais avec la porte grande ouverte….l’intérieur bétonné….j’y fais du rangement….car la porte ouverte  a permis aux animaux d’entrer….

    Il y a un sommier métallique…je me dis plutôt que de mettre mon matelas par terre ,  ce serait plus confortable et sain ,  de mettre des parpaings qui trainent la, dessous… 


    Il y a une fenêtre avec volet….

    le fond a une pièce supplémentaire ,  mais elle est en terre battue….

    Je ferme la porte qui y accède….





    Je gonfle mon matelas….et le positionne sur le sommier métallique….ça s’enfonce au milieu….je met un parpaing dessous…. 

    Le soleil est partit…je rentre les chaussures….elle sont presque sèches….et me prépare un petit repas a l’intérieur…il y a 2 chaises…l’une d’elles me sert de table….




    Je sais que les bergers ne viendront pas avant 15 jours…

    l’herbe vient tout juste de pousser ,  des la neige fondue il y a peu…



    Apres la vaisselle dans le torrent…c’est glagla dehors…je ferme la porte…et bouche avec des planches les trous laissant passer l’air froid….. 

    dodo vers 10 h…..

    ——————————————————————————————


    Etape 19 Cabane du Parpaillon- la condamine Chatelard-Saint Paul sur Ubaye

    10 juin 2017 ;

    En fait j’ai pas bien dormi sur le sommier métallique….j’étais comme dans un hamac….des que je sortais de la zone sur le parpaing…je m’enfonçais…c’était assez désagréable…en plus bruyant…..bref…pas une bonne idée….

    Levée vers 7 h…départ vers 8h45…. le sentier ,  suivait un chemin ,  qui traversait le torrent au niveau de la cabane….mais le courant est trop fort….et mes chaussures sèches…


    .



















    De toute manière ,  le chemin retraverse plus bas….

    Je suis donc une minuscule trace,  suffisante….. confortable……

    Traversée de plusieurs petits torrents qui dévalent depuis les névés au dessus….la vallée est tres belle…..elle vire sur la droite…on ne voit pas le bout….un petit arbre a réussi a pousser en son milieu….bravant seul ,  les intempéries...un courageux….un résistant…..



    .



















    C’est une descente douce….longeant d’anciennes bergeries en ruines….

    Je rejoint le chemin….la vallée s’élargie….

    Et voila la Grosse cabane….qui elle ,  est accessible aux voitures ,  c’est pourquoi je me suis arrêtée a la petite cabane….



    .


















    Elle est bien plus spacieuse ,  plus meublée…tables chaises mais pas de matelas….il y a un poêle….

    et même un douche ,  pas connecté pour le moment…

    Une belle vue sur le bas de la vallée, et un magnifique chalet habité…ou je n’ai vue personne….





    La on traverse un pont suffisamment solide pour les camions ,  qui amène les animaux pour le pâturage….





    et de suite c’est la foret…..

    .




















    Le Chemin est large….le torrent en contre-bas….un emplacement avec table a pic-nique m’accueille, pour un petit casse-croute…..

    De retour sur le chemin ,  je croise un homme ,  bien chargé….qui lui monte au col…je le prévient pour les gros névés…mais lui me parle d’un tunnel….????….je ne connaissait pas ce détail ,  ayant qu’une carte au 75000 eme….









    .














    J’ai appris plus tard par un couple rencontré plus bas ,  m'expliquant le tunnel ,  mais n’était pas sur que celui-ci serait dégagé ,  comme chaque année a cette période ,  selon l’enneigement…..

    que c’est un 







  • tunnel routier creusé par l’armée entre 1892 et 1900

  • Je voyais bien, la veille, en descendant, une route coté gauche ,  mais je pensait que celle-ci partait sur une autre direction….de toute façon avec l’épaisseur de neige ,  j’aurai eu du mal a trouver….en ce 10 juin….normalement il est plus accessible a partir de juillet

    Il semble d’après internet ,  que c’est un parcours connu des motards….malheureusement ,  car bien souvent ils sont tres bruyants…et peu respectueux de l’environnement…

    D’ailleurs en descendant ,  j' ai croisé un groupe de 8….pétaradant….j’ai du me réfugier sur un bas-coté peu-sur ,  pour les éviter….couverte de la poussière qu’ils ont soulevé….respirant un long moment les vapeur toxiques de leurs machines….

    Ils sont redescendus 30 mn plus tard….je présume que l’acces n’était pas ouvert….ou qu'ils n'ont pas oser traverser le torrent....




    .
















    En arrivant a la chapelle sainte Anne ,  un panneau explique l’histoire du tunnel ,  et les possibilités d’acces….

    Je profite de la bonne eau fraiche de la fontaine…..puis le chemin devient goudronné a Sainte Anne la Condamine ,   ou il y a un gite d’etape….mais il est trop tôt ,  je préfère continuer au moins jusqu’a la Condamine Chatelard ,  ou il y a un camping…..

    La chaleur fait fondre le goudron….deja…vers 11 h 30….je zig zag ,  sur la route déserte ,  afin de profiter du peu d’ombre offert par les arbres ,  selon la direction de la route…..

    Puis soudain….je me tord le pied en marchant sur un petite pomme de pin….. j’ai les bâtons sous un bras ,  ne les utilisant pas sur la route….surprise par le mouvement…je n’ai pas eu le temps de me protéger….et j’arrive au sol directement  la tête en avant…sans doute déséquilibrée par le sac a dos……

    J’étais sonnée sur le moment….et suis restée assise sur mon sac a dos….attendant que ça passe…..puis j’ai eu des vertiges….j’ai du perdre connaissance 1 mn…..me suis retrouvée allongée sur le sol….en râlant…me suis assise a nouveau ,  heureusement j’étais a l’ombre ,  sur le bas coté de la route…..

    Un tracteur avec une remorque est passé tranquillement sur l’autre coté de la route….j’ai attendu …bu de l’eau et mangé un morceau , t oujours assise sur la route….

    15-20 mn plus tard…je me suis relevée…ça allait…..et une voiture descendant….arrive…je lui fait signe d’arrêter…..c’est une dame avec ses 3 enfants elle va a la boulangerie de la Condamine….je lui explique ce qui m’est arrivée….j’ai eu un peu peur d’avoir une commotion cérébrale…..


    .



















    5 mn plus tard ,  on est au village….j’achète un orangina et un pain au chocolat…a la boulangerie qui allait fermer...

    J' apprend que le camping est fermé….a cause d’inondations qui risqueraient d’être dangereuses…..en attente de nouvelles conformités ,  il est fermé jusqu’au 1 er juillet…


    Je vais bien….la tête un peu sonore… mais ça va....

    Je décide d’aller directement a Saint Paul sur Ubaye en stop…un couple s’arrête et me conduit directement au camping de Saint Paul….mais il ouvre que le 15 juin…

    .




















    L'herbe a été tondue de prêt....je profite des beaux emplacements herbeux ,  a l’ombre le long de l’Ubaye….pour me reposer….avec une petite sieste….

    Les gens qui m’avaient transporté m’ont informé que les responsables du camping était les gérants du 







  • gite de la Souste


  • Les gérants étaient partis faire des courses ,  ils sont revenues vers 16 h 30….le camping ne sera ouvert qu’a partir du 15 juin….mais je peux camper…il y a de toute façon des robinets d’eau situé un peu partout sur le terrain…

    Je profite de l’epicerie tenue aussi par les gérants du gite….j’y achète de la bière ,  du camembert…la dame du gite me propose de le couper en 2 et de le mettre au frais dans son frigo ,  et pourrais le récupérer le lendemain avec 2 yaourts…


    .


















    Je pourrai dormir au gite….mais il fait trop beau…je préfère dormir sous la tente….d’autant qu’a cette altitude ,  il fait bon le soir et la nuit…

    Je lui ai aussi laissé le chargeur de batterie pour le telephone….comme ça demain je serai d’attaque pour aller dans le Chambeyron…..sans souci de batterie….

    Sur la terrasse du gite ,  j’ai rencontré un monsieur qui fait la même partie que moi ,  dans l’autre sens…il est parti de Briançon…

    Il m’a informé sur le sentier ou je dois aller après….....
    C’est catastrophique…lui ,  il a glissé aussi plusieurs fois….s’est enfoncé jusqu’a la poitrine…au col de Serenne…col de l’Estroques….au col d’Agnel….bref…tous les cols au dessus de 2500 m sont impraticables…..

    Il me déconseille fortement d’y aller seule ,  en plus dans ce sens ,  c’est plus dur….

    Okey….je vais changer mon parcours…de toute façon ,  je dois rester 2 jours dans le coin ,   car j’attend un colissimo lundi….



    .


















    En attendant je retourne au camping….après en avoir fait plusieurs fois le tour…je décide de m’installer un peu en dehors ,  sur l’air de loisir ,  au bord d’un petit étang couleur turquoise……avec surtout une table a pic-nique….et une vue géniale sur les montagnes…et sous un arbre ,  afin de n’être pas trop éclairée par la pleine lune…..

    Je téléphone au refuge d'Agnel ,  qui me confirme que c'est risqué d'empreinter le sentier ,  car le peu de trace est insuffisante...et seule ,  c'est plus prudent de contourner...

    Je me rince dans le joli lac…..et mange  sur la table avec cette vue sublimissime…

    Dodo vers 10 h….


    —————————————————————————


    Etape 20 Saint Paul sur Ubaye Pont du Chatelet-Fouilllouse-Cabane des Aoupets

    Le 11 juin 207 ;

    J’ai tres bien dormi au bord de l’étang…..je pensait que la tente serait tres mouillée ,  en fait non ,  légèrement humide….pendant que je déjeunait elle a séché…. 




    .

















    Départ vers 9h30…..Je prend le sentier qui longe l’Ubaye…face a la Petite et Grande Serenne…jusqu’a L’usine Electrique…

    Et monte vers la petite départementale qui mène au hameau de  Fouillouse ,   pour descendre sur quelques centaines de mètres ,  afin d’admirer le superbe 







  • Pont du Chatelet
  • étonnant pont en arche a 108 m ,  au dessus de l’Ubaye…..faisant un verrou sur la vallée...a la vue impressionnante sur la splendide vallée de l’Ubaye….

    .




















    Il est suivi d’un tunnel…..




    Je continue sur la route….

    la montée y est régulière….et le paysage  magnifique….







    Arrivée a Fouillouse ,  joli hameau  aux maisons construites le long de la route….
    Je m’arrête au gite d’etape ,  pour me régaler d’un délicieux orangina bien frais….assise sur la terrasse….


    La route s’arrête la….Le GR 6 commence la ,  jusqu’a Sainte Foy la Grande, en Gironde….




    Je continu par un chemin de terre qui longe le Riou du vallon de Plate Lombarde…c’est le GR 5….




    Je profite d’une ombre généreuse offerte par de superbes arbres ,  pour manger un morceau….au milieu d’un tapis de fleurs….


    .



















    Il fait tres chaud…la montée est raide par moment…..

    C’est dimanche ,  il y a pas mal de promeneurs…..

    Jusqu’aux ruines du fort de Plate Lombarde ,  fortification  faisant partie de la ligne Maginot….

    C’est  un endroit assez étrange ce fort ,  il ne reste que les  3 plate-formes…on croirait des soucoupes-volantes….








    .












    Au loin j’entend un bruit d’avalanche….

    oupss…vaut mieux ne pas être dessous…..

    Dans le vallon ,  je croise un jeune vttiste ,  respectueux de la nature….on discute bien 30 mn….il travaille a Guillestre ,  dans une fromagerie….il commence tres tôt….et profite de tous ses après midi ,  pour explorer la région avec son vélo….

    La c’est le week-end ,  la veille ,  il a dormi dans la cabane mirandol ,  ou il a été surpris de trouver lit…douche…. électricité… ect…je pensait y aller le lendemain…
















    .





    La vallée est tres belle avec au fond la tête de Plate Lombarde ,  entre le col du Vallonet et le col de la Stroppia



    .



















    Puis j’arrive a la bifurcation qui mène a gauche au col de la Couletta…..passant par la superbe vallée des Aoupets….au pied de l’extraordinaire brec du Chambeyron….


    .













    La montée est bien raide ,  quasiment pas de lacets…..mais je sait que la cabane ou je vais passer la nuit est pas loin…..

    Apres une petite bute ,  le voila tout beau, tout propre…tout mignon….avec une vue fantastique sur le Chambeyron et la tête de la plate Lombarde enneigée….



    .


















    La porte est lockée, mais pas a clé….l’intérieur est propre….une table ,  des chaises…un joli poêle….du bois ,  du papier…des allumettes…..2 matelas, bien rangés….une armoire pleine de ravitaillement laissé par des passants…..


    Je déballe mes affaires

    Et met le petit matelas, le plus accessible….au soleil….au cas ou il serait humide…..pas de trace de souris……








    Je trouve la source a quelques mètres….un tuyau captant la source dans le sol….j’y prend l’eau pour mon repas du soir et  me rince dans l’eau plus bas….a la cabane je met mes vêtements du jours a sécher au soleil….

    Le scénario parfait pour moi ,  tout est bien…il y a des vitres propres a la fenêtre ,   avec des volets en état…la porte ferme bien…

    Ce qui est surprenant c’est la serrure qui permet de fermer uniquement de l’intérieur….il y a peut être un monstre dans le coin… hihihi!!!



    .


















    Un couple descend du pas de la Couletta ,  ils m’informent que le passage est tres délicat ,  pour y arriver ,  et qu’après il impossible de rejoindre le refuge du chambeyron ,  ainsi que le lac des 9 couleurs….

    La neige y est trop épaisse et molle….ok…..


    .



















    Je suis bien, dans ma petite cabane…assise sur les marches de l’entrée ,  absorbée par le paysage……et un fabuleux couché de soleil….qui colore en orangé tout le massif du Chambeyron ….un régale des yeux et de mon appareil photo…..

    Puis vers 7 h ,  le soleil a laissé place au froid…..et quelques nuages lèchent les cime du Chambeyron....



    .


















    Allumage du petit poêle….qui fonctionne a merveille...... pas de fumée….il tire bien….je  prépare mon repas du soir ,  bien au chaud….

    Je profite de la lumière par la fenêtre ,  pour ne pas utiliser une bougie….

    Je lis un peu,  bien installée sur le matelas…..que j’ai aspergée de clako….on sait jamais..qui a dormi la avant moi….

    dodo vers 9h30……


    ————————————————————————

    Etape 21 cabane des Aoupets -Cabane Mirandol-col Mirandol. Saint Paul sur Ubaye

    le 12 juin 2017 ;

    J’ai tres bien dormi, jusqu’a 1 h du matin….réveillée en sursaut….n’arrivant pas a me rendormir ,  je lit 1 h….et re-dors jusqu’a 7 h….


    Le soleil se lève derrière le brec du Chambeyron....dessinant une auréole.....



    .


















    J’ai pris tout mon temps….rallumant le poêle pour me laver a l’eau chaude….tout un luxe….

    Puis tranquillement ,  j’ai rangée mes affaires, et fait le ménage de la cabane ,  afin de la laisser aussi propre qu’a mon arrivée….

    Je laisse mon sac a dos dans la cabane….départ vers 8h30 ,  pour le pas de la Couletta….



    .

















    Le temps est splendide…..le soleil est deja la, mais la fraicheur du matin équilibre la température….la montée est raide ,  mais sans sac ,  c ‘est idéal…..



    .


















    La montée suit le fond du vallon…..tres fleuri en cette période…..contournant de gros rocher….

    Légèrement en contre-bas….un Chamois mange tranquillement, me laissant le temps de l’immortaliser….


    Les marmottes aussi sont la……

    la lumière du matin est magique…..


    Je contourne un premier névé…..pour arriver au pied d’un gros éboulis ,  aux rochers énormes….



    Avec un énorme névé en bas….de bien 1 m ….mais plus profond certainement…il est creusé par le dessous….donc je ne m’aventurerai pas dessus….

    Je suis le balisage ,  qui passe par l’éboulis… escaladant de gros rochers…..montant…contournant….








    .















    Pour arriver a des rochers plus gros…ou je voyais pas ou passer….dommage était a 100 m du pas de la Couletta…..

    Je prend la sage décision de faire demi-tour….étant tombée cette semaine….je préfère être prudente…





    .

















    C’est pas grave….je reviendrai…je descend tranquillement…jusqu’a la cabane ou je récupère mon sac a dos….pour revenir dans la vallée en bas….jusqu’a Fouillouse…..

    La vallée est déserte…c’est lundi…..je dois retrouver le sentier qui part sur la droite vers le col de Mirandol….en traversant un pont instable…..



    .


















    La montée au début ,  comme toujours était raide…Je fait un arrêt a l’ombre…j’avais bien faim….

    Le sentier arrive sur une piste……pour arriver a la cabane de Mirandol….l’extérieur est pas trop mal….mais entouré de parques a animaux…


    La porte est ouverte….mais bon ,  l’intérieur est pas si bien que ça….c’est sur il y a tables ,  banc, lits…gazinière, sans bouteille de gaz….de l’électricité en effet….l’eau pas connectée…pas de douche…..

    bref…sans eau je reste pas….en plus ça pu l’humidité….j’aime pas l’endroit….

    Je monte au col Mirandol…..a 1 h de la…..admire le paysage et décide de retourner a Saint Paul sur Ubaye…..en suivant un chemin qui rejoint le sentier dans le bois de Debalens



    .

















    La chaleur est presque insupportable…et téléphone au gite de la Souste, pour réserver un lit…..j’y arrive vers 16 h…..

    J’avais besoin de prendre une bonne douche….dormir dans une chambre….J’ai eu Hervé au téléphone…ils ont personne….il me réserve une grande chambre seule…avec draps et  petit déjeuner….pour 29 €




    Je vois sur internet que de gros orages sont prévus a partir de demain….

    Je réserve un studio a Guillestre pour 2 nuits…..





    Je passerai par la route qui monte au col de Vars, puisque le col de Serenne est encombré de neige….





    Je passe la soirée , seule....les gérants me laissent tranquille...


    Puis je me prépare a manger dans le réfectoire...







    et m'installe devant la grande TV....

    Dodo vers 10 h.....

    ---------------------------------------------


    Etape 22 Saint Paul sur Ubaye col de Vars Guillestre

    Le 13  juin 2017 ;

    Un bon lit, ça fait un bien fou…..le petit déjeuner était prêt sur une table du réfectoire….le café et le lait au chaud dans de grandes Thermos….un verre de jus d’orange….du bon pain bien croustillant….des confitures maison….

    Les gérants sont partit tôt, faire des achats en dehors de la vallée…..ils m’ont laissé la facture et un billet de 20€, ils savaient que je n’avais qu’un billet de 50…..j’apprécie la confiance……



    .

















    Rangement de mon sac….et passage a la poste pour envoyer mon surplus en poste restante a Briançon….

    La poste est dans la mairie, et la préposée, la secrétaire de mairie…..

    Ensuite….je prend la direction de la D 902….en travaux….pour la rendre belle pour le tour de France qui passe le 16 juillet……. 



    .


















    Je suis montée entièrement a pied, par la route, surtout fréquentée par des motards hyper bruyants et polluants….

    J’ai pas vue les cheminées de fées….le soleil est la, mais avec un petit vent……je suis en forme et ne souffre pas du tout des jambes……a part des motos….j’ai du plaisir a monter…..

    Bravo aux cyclistes qui bravent cette belle montée dans les effluves nauséabondes des motards…..



    .



















    Un gros chien me suit un bon moment a Melezen…..je réussi a le chasser, craignant qu’il se fasse écraser….

    Je profite un maximum de la vue…..après une cabane des ponts et chaussées…..je trouve un petit chemin qui monte au col…..



    .


















    Au col de Vars….2108 m….je m’arrête pas….trop de motos…..en dessous un refuge…plein …je continue…..

    La descente est pareille…..en grands lacets….mais je trouve un joli sentier en contre-bas……loin des bruits et vapeurs…..

    A la station de ski de Vars….aux Claux…je traverse la route….et une petite voiture s’arrête….la conductrice est magnifique….elle me propose de me descendre a Guillestre…..je gagne 10 km….




    .


















    Elle ,  elle va plus loin pour visiter la zone ou elle sera bergère cet été, pour la premiere fois..….au dessus de Chateau-Queyras….elle veut voir si elle peut y amener une caravane…..

    Elle me descend a Guillestre dans un rond point giratoire…..




    .
















    Je cherche un bon moment le chemin pour accéder a mon appartement bnb…..finalement un monsieur aux lunettes jaunes me guide….derrière un immeuble d’habitation….par un passage sous une source….qui rejoint un chemin de terre….



    La route est au bout…..j’ai plus qu’a passer devant la gendarmerie….et monter sur la route 902….
    l’immeuble est a droite….





    Tres joli immeuble….la proprio m’a laissé les clé dans une boite a lettres….

    Je fini par trouver l’appartement….. fort beau….tout confort…..avec une belle entrée….une grande chambre séparée….une belle salle de bain…..une grande pièce a vivre et un grand balcon donnant sur le massif des Écrins….




    Je pose vite mes affaires, car comme prévu le ciel se couvre et les nuages deviennent menaçants…





    Je vais vite au carrefour en bas des chemins…..j’ai amené un petit sac….mais je remonte, hyper chargée….ça monte raide….en plein soleil…..

    J’arrive trempée…….une bonne douche…..puis je cherche a me connecter sur internet…je trouve pas ou est écrit le MDP….j’essaie d’allumer la télé….ça marche pas….

    J’appelle la proprio….et continue de m’installer….Je sursaute au  son de la sonnette qui résonne dans l’entrée….

    C’est la proprio….elle habite un appartement dans le même immeuble….elle me montre ou sont indiqués les mots de passe….tout simplement sur un tableau dans l’entrée…O_O…j’avais pas vue….



    Pour la télé…elle zigonne un moment et fini par trouver….

    elle me propose de laver mon linge…..gratuitement….mais ce sera la nuit, pour économie d’énergie…..






    Je fini la soirée tranquille a manger mes produits frais…..au son de l’orage qui a bien arrosé la ville toute la nuit…

    télé….dodo…vers 10 h

    —————————————————————

    Etape 23  Guillestre repos 

    Le 14  juin 2017 ;

    Une bonne nuit….un petit déjeuner face aux montagne….sonnette…Aude m’apporte le linge que je vais vite mettre a sécher sur le balcon….profitant d’une accalmie ensoleillée…

    Vers 9 h 30….le ciel est plus serein….je descend visiter la ville….qui est mignonette…..



    Je voulais aussi voir les horaires d’autobus….pour aller éventuellement a Ristolas….

    mais c’est pas clair a la petite gare routière….je m’informe a L’O T…




    L’église est assez particulière…..des lions sont insérés dans les colonnes qui supportent l’auvent …..



    Les papys remplissent les terrasses de café joyeusement….







    Retour au carrefour, afin d’y acheter de nouvelles semelles en cuir, et un surligneur, pour tracer mon nouveau parcours….

    Retour a l’appart….

    Rien de particulier ensuite…….a part une énorme orage a éclater vers 13 h……la foudre est tombée tout prêt……c’est impressionnant….



    .

















    des moustiques essayaient d’entrer…j’ai du fermer le la porte du balcon….

    soirée télé….dodo vers 11 h..

    ——————————————————————

    Etape 24 Guillestre repos

    Le 15 juin 2017

    Levée a 8 h 30….petit dej, face au ciel gris la pluie continue…..

    La région manquait d’eau…..voila la réponse …

    Je réserve une nuit supplémentaire….car les orages vont être plus forts aujourd’hui …demain ça devrait être ok….




    .
















    Je change encore mon parcours…..et le trace sur ma carte…….et demande confirmation au central des autobus du 05 , pour les horaires de demain…

    La chaleur est accablante….je ne bouge pas de l’appartement……orage vers 14 h…..du sérieux encore….ça va durer jusqu’au milieu de la nuit…..



    .

















    J’espère que demain sera meilleur comme prévu……..

    soirée devant la télé…..et regarde la dernière saison de Prison Break…3 épisodes…

    dodo tard…..


    ----------------------------------------------------------


    Etape 25 Guillestre a Ceillac

    Le 16 juin 2017 ;

    Je retéléphone a la compagnie de bus, afin d’être sur des horaires du bus scolaire qui va de Guillestre a Abris- Ristolas….on me confirme 8h 30 le matin et 16 h 55…je choisi 16 h 55….car je dois camper en arrivant…..

    Je telephone a Aude afin de lui demander si je peux rester dans l’appartement jusqu’a 15 h….pas de réponse…..elle est en randonnée….sur le site je vois qu’elle a pas de réservation..

    Je fait le ménage et range bien tout…défait les draps….et me rend a la gare routier qui est a 15 mn.....



    .



















    Un jeune homme attend le bus régional pour Gap…..et un jeune garçon, typé indien….lui va a Ceillac….

    On discute…..il s’avère que ce garçon , a 18 ans…vivant a New York…..fait la 







  • Via Alpina
  • entre Monaco et  et la mer Adriatique a Trieste en Italie……Il se nomme Francis, surnom Franky,….. a passé plusieurs cols tres enneigés….mais bon jeune et vigoureux, on passe a peu-prêt partout….il a des crampons, qui lui servent a rien, pour la neige molle….il savait pas qu’on pouvait faire des envois, par la poste, en poste restante….

    A 17 h toujours pas de bus…..17h 10….pareil…17 h 15…un petit bus se stationne, et vais voir le chauffeur…..lui demandant ou il va…. < Ceillas >  et il m’informe que le bus pour Abries, a été annulé, pour cause d’examen du BEPC….les élèvent rentrant a 13 h 20…?????

    Cette stupide femme incapable... au telephone a 11 h ce matin….n’a pas fait son travail….après les gens se demandent pourquoi il y a pas de travail……
























    J’ai pas le choix….il me reste plus qu’a aller a Ceillac…..le chauffeur doit attendre le bus qui vient de Gap….il va a la Sncf, a Mont Dauphin, et revient a 17 h50….cout du trajet….4€….O_O…. la fille au telephone m’avait annoncé 9 €…quelle incapable celle la…..

    Le parcours est joli, on passe par les magnifiques gorges du Guil…..

    On arrive a Ceillac, a 18 h 20......Franky a réservé au gite des Baladins….moi je descend plus loin au







  • camping des Mélèzes
  • dernier arrêt du bus dans la vallée……Le chauffeur m’a raconté, que leur compagnie de bus est familiale, il travaille avec ses enfants…….


     


    Le camping et bien…de grand espaces….peu de monde…..j


    Je demande un emplacement sans lumière…ce sera le 36, ou l’ampoule du lampadaire est cassée….





    On peu utiliser le wifi….dans un petit abris, en bois, avec table et chaise….après avoir monté ma tente, j’y suis retournée afin d’y préparer et manger mon repas, a l’abris de l’humidité….et sur une table, ce qui est appréciable….






    Profitant des prises électriques, afin de recharger mes batteries, en lisant un livre sur mon telephone….







    Etudiant a nouveau la carte, afin de suivre ce nouveau changement a mon programme….faut etre flexible…..

    Dodo, vers 10 h 30….


    ——————————————————————————

    Etape 26 Ceillac Bramousse

    Le 17 juin 2017 ;

    J’ai tres bien dormi….je dors mieux, quand il y a du monde…pas bruyant, que dans la nature….toute seule….ou je me réveille souvent….

    Levée a 7 h 30…je range mes affaires tranquillement…la tente est mouillée sur le devant…je réquisitionne 4 chaises….que je met au soleil, afin de la sécher….



    .

















    Apres une bonne douche….je vais déjeuner a nouveau dans le petit chalet….

    Oups, ma bonbonne de gaz est terminée….

    Mais l'eau est assez chaude pour mon café...



    départ vers 9 h 30….direction le centre de Ceillac, ou heureusement, plusieurs magasins de sports sont ouverts…dans le premier, la dame n’a pas encore reçu son matériel d’été…



    A Sport 2000, il en a des grandes de 350 g, ce sera parfait, car mon sac est pas lourd…


    Je profite de l’epicerie ouverte, pour me gâter, et manger une pomme….






    Puis je cherche mon chemin, car Ceillac profite de nombreux croisements de sentier…je dois passer par l’église Sainte Cécile, qui est bien visible sur la droite….




    .
















    Et suit le GR 58 ( tour du Queyras )  , vers Bramousse, ça me fait une longue coupe dans le parcours d’origine, mais j’évite les hauts cols…..

    Le sentier monte par un vallon étroit….au début dans la foret….et des rochers ruiniformes....par des lacets…parfois minuscules….mais ça va….en bas le temps donné sur la pancarte pour Bramousse est indiquée en 4h 15….



    .



















    Me suis arrêtée plusieurs fois…..jusqu’au col, j’ai mis le temps donnée soit 2h 15….le vallon est joli….on monte tranquillement….



    .


















    Sur le premier replat ou je pensait faire une petite halte….un gros groupe d’enfants avait aussi chois le lieu….j’ai préféré continuer plus haute…cherchant le calme….



    .


















    En arrivant au col, j’ai croisé 2 hommes, qui faisaient le tour, par le GR 5 vers le col Fromage….

    Je croise plusieurs groupe en sueur, l'air fatigué...qui me demande quand arrive le col....



    .


















    En sortant d'un foret....la vue sur le hameau de Bramousse est belle avec les montagnes en fond....tout est  fleuri a souhait....


    .



















    La c’est la descente….

    Je prend mon temps, le chemin est pas long ....
    J’ai réservé une chambre au gite du 







  • Riou Vert
  • pas cher, 26 € la nuit en chambre individuelle…..j’y arrive vers 16h…..la dame m’attendait….il y a peu de monde….




    J’’ai eu le privilège d’avoir une grand appartement, pour le même prix, avec 2 chambres….1 grand lit dans la pièce a vivre….une cuisine….et salle de bain privé….







    C’est assez «  rustique «  mais propre et confortable….il manque que la télé….douche en arrivant….lavage de linge….car la chaleur est toujours au rendez-vous….on peut dire que j’élimine bien :)



    Au moment d’utiliser le gaz sur la gazinière, la bouteille étant vide….OUPS…!!! c’est l’heure du repas….ils sont tous en famille….

    Je les dérange….ils comprennent pas que la bouteille soit vide….doutant de mes allégations….pour constater, qu’effectivement elle a pas été changée depuis l’hiver..


    Heureusement celle servant a la douche, fonctionnait…le gendre de Mamie Janine m’a changé la bouteille illico-presto…s’excusant….

    Je me suis cuisinée de la polenta, mixée avec une soupe au pistou….délicieux….

    Profitant de l’électricité, j’ai visionné un film sur mon téléphone, «  les Visiteurs «  un film sur les immigrés au us…..pas mal….


    dodo, vers 11 h….

    ——————————————————————

    Etape 27 Bramousse Brunissard

    Le 18 juin 2017 ;

    Me suis réveillée souvent…..mais me lève reposée, vers 7 h 30….j’ai trainassé….

    Départ vers 9h 30….Mamie Janine me fait sentir que je part tard…..c’est sur que les randonneurs lambdas, partent plus tôt, mais j’ai mon rythme a moi, et je fais ce que je veux, non mais !!!!!



    .


















    Je ne suis pas le sentier, qui est trop brutal en descente….et suis la route….plus longue mais plus douce pour les articulations…….

    Je traverse le pont sur le torrent Guil….

    Ayant vue le début de la montée tres longue et raide vers le col de furfande...bien exposée au soleil, deja brulant....…




    .

















    Je suis le torrent, au bord de la D 902, jusqu’au croisement qui vient de Montbardon, par une variante du GR 58…

    Et monte vers Villargaudin, par la foret….ça monte aussi, mais c’est moins raide….




    .

















    De la, je continue pas tres loin du torrent de l’Izoard….

    jusqu’a Arvieux, que j’ai traversé l’année passée sur le GR 5…

    Sur la route….des cyclistes en pagailles, qui rêvent du tour de France et des rigolos en moto, qui empestent…..

    La, je fais du stop…une petite voiture rouge s’arrête….la jeune femme va aux chalets de Clapeyto…que je regretterai de ne pas connaitre, car j’aurai pu découvrir un joli sentier inconnu…

    Elle me descend a  Brunissard……il est encore tôt….je monte dans la fraiche foret au dessus…afin de voir le camping de l’Izoar….que j’avais évité l’année passée….

    Je me suis installée sur une table a pic-nique a l’ombre bienfaisant….observant un superbe oiseau a queue bleu …qui ressemble beaucoup au  





























  • pic epeiche


  • sans avoir vue le rouge sous la queue…car il a le même comportement…mais ressemble plus a un geai...ou un gros merle....

    Ensuite, je vais voir, l’accueil du camping….encore fermé…!!!!!!!....c’est affiché  8€ l’emplacement….il est 16h30….je dois attendre 18 h, afin de m’inscrire et bénéficier de la clé des sanitaires fermés a clés...., pour me doucher….j’avais encore jamais vue ça dans un camping…..




    Je sais que derrière le gite d’étape des bons enfants

    dans le village, qu’on peut camper gratuitement….

     juste 2 € pour la douche....





    Je descend donc au village….au gite, je me douche, lave mon linge…

    Je croise des québécois, peu loquaces…ce qui est rare…ils font le GR 5 depuis Menton…ils pensent qu’a la douche, l’apéro…la bouffe…


    Des que le soleil s’est couché… monte la tente derrière le gite….en bataillant avec les fourmis qui défendent fièrement leur territoire… en me piquant abondamment aux pieds….

    Elles sont efficaces…je capitule ...et me déplace d’un mètre…je ne suis plus sur leur chemin... et suis encore a l’abris des lampadaire de la ruelle…



    Ensuite, c’est la popote dans la cuisine, avec un jeune homme , qui manipule un chargeur solaire, que je connaissais pas….il m’explique que ça fait 2 semaines, qu’il l’utilise sans recharger par secteur….en plus il utilise son GPS, ce qui est gourmand en énergie….

    Je le retiens pour l’année prochaine, ça évite d’avoir plusieurs batteries a porter ou de faire des détours, pour recharger….aussi bien solaire que secteur

    En plus il fait lampe et bousole, pese 200 g….

    Je mange une délicieuse polenta enrichie d’une soupe au pistou……

    Dodo vers 10 h

    ----------------------------------------------


    Etape 28 Brunissard Briançon

    le 19 juin 2017 ;

    Mon sommeil  a été léger, malgré le confort du traversin que j’avais empreinté au refuge……

    Levée vers 7h30….la tente est mouillée….séchage sur les cordes a linge…..pendant que je déjeune a l’intérieur….

    Je vais régler la douche a la gérante, qui me parle de ses enfants qu’elle voit rarement, pourtant sa fille est a Guillestre et son fils sur la cote d’Azur….elle les voit moins souvent que moi  avec mes enfants qui sont en France et moi au Canada….



    .

















    Départ vers 9h30….je veux explorer la route vers le col de l’Izoard….et cherche un sentier en dehors de la route sur-fréquentée de motards….

    Dans un virage en haut de Brunissard….des panneaux de randonnée indiquent col de l’Izoard 4 km en 2 h..….par la Casse Déserte…2 km en 1 h…

    Le sentier monte dans  la combe du torrent de de L’Izoard, quasiment a sec…..son lit est tres large….avec de gros rochers….quand il y a de l’orage ça doit couler un max….

    Ça monte rudement…..on traverse plusieurs fois le torrent qui est a sec  plus haut….je perd le sentier…..le retrouve….



    .



















    2 personnes me doublent, ils vont a la Casse du desert….pas sur du chemin, ils me questionnent…..

    La montée est rude, mais souvent a l’ombre, le paysage est magnifique, pas loin du desert de la Casse….des monolithes sont sous la route….





    .

















    C’est bien car on entend quasiment pas les motos pétaradantes….

    La zone est tres belle….On quitte les arbres….pour monter plus raide dans la combe pierreuse….

    C’est la Casse du Desert….splendide…..

    Je me régale et prend beaucoup de photos…le soleil éclair bien les pans de montagne…





    .











    Je prend mon temps avec délice…quel confort….je suis en total accord avec mon environnement…le silence est la….les bruits de la route coupés par la combe…

    le sentier est en lacets……sur la caillasse……





    .

















    Pour aboutir, malheureusement a la route….a environ 1 km du col…..avec des raccourci pour éviter les grands lacets de la route…..





    .











    Et la c’est l’enfer des motos…plusieurs centaines……je comprend pas qu’on autorise ces engins aux pots d’échappement trafiquer…leur donnant une sensation d’une puissance qu’ils n’ont pas…. 

    Sans compter, que l’échappement des gaz non filtrés, polluent terriblement…surtout quand on sort d’un sentier dans cette invasion mal-odorante…

    Je n’ai qu’une envie….me sauver de ces engins, oubliant presque le paysage…





    .
















    Au col….plusieurs autobus…ont livré les 3 eme âgés, a la classique  photo devant la colonne  du col….et aux souvenir fabriqués en chine….

    Je fait une tres courte halte….fuyant ce brouhaha….
    J’ai suivi le sentier qui coupe la route….un gars descendait la cote en skate-board….





    .

















    Au loin, je me demandais ce que faisait un homme qui faisait des flashs, dans un virage….avec le zoom de mon apn, je l’ai rapproché………

    Il photographie les cyclistes……!!!!…oui…oui….incroyable….mais vrai…après la photo, il cours après  ( ils montent doucement )…et leur donne le ticket….pour acheter la photo….MDR…

    En tout cas, chapeau aux cyclistes…la montée est terrible…..






    .
















    Plus bas je vois un gros bâtiment….le refuge Napoleon  ( marrant même nom que celui du col de Vars….)

    Je vais voir, ça semble pas mal….en fait c’est devenu une auberge…..j’y fais une halte gustative….une quiche avec une salade…..excellente….

    Je repend le sentier, quoiqu’il y ai beaucoup moins de motos, car elle font l’allée retour au col, contrairement aux cyclistes, qui EUX, descendent jusqu’a Cervières et revient a Château Queyras…..




    .



















    J’avais l’intention soit de bivouaquer dans le vallon du Bletonnet, soit d’expérimenter 







  • campe dans mon jardin
  • l’un d’eux propose son jardin a Cervieres….a voir!!!!…

    Je continue ma descente hors route…..puis le sentier s’arrête, car le seul acces, est la route qui serpente dans une falaise boisée…..On peut apercevoir Cervières au loin....




    Apres ça devient plus plat, a Laus….il fait une chaleur étouffante….dans le village , une petite auberge m’invite a désirer une menthe a l’eau





    Mais des que je monte sur la terrasse en bois….elle est tellement chaude, a l’abri de l’air….
    que je ressors immédiatement……







    Puis j’observe la petite route qui mène a Bletonnet….il y a des champs….des tracteurs….je m’imagine pas bivouaquer dans cet environnement….





    Je continue ma descente jusqu’a Cervieres….le long de la route des jeunes garçons installent de longues lignes électrique pour les packages d’animaux….






    Finalement arrivée a Cervière, c'est encore plus chaud…… j’ai l’adresse du campe dans mon jardin…. << au 30, chef lieu >>……O_O….ou en réalité  Cervierès est le chef lieu….

    Apres avoir érré dans le village desert….je trouve la mairie…qui fait office de Tourisme…ou une jeune femme, m’informe sur les B&B, elle connait l’endroit qui propose le campe dans le jardin….en fait c’est un minuscule jardin, encombré d’une caravane….sur une plate-forme au dessus de la route….





    Je visite …le village est magnifique….

    poussée par la fatigue, la trop forte chaleur.......et la déception pour le campe dans mon jardin....

    Je décide de descendre a Briançon en Stop


    Je téléphone a







  • l’Hotel des Remparts


  • ou j’avais réservé depuis longtemps, pour le lendemain…..ils me gardent une chambre pour ce soir……

    Je me dirige vers le bout du village a l’unique feu , une voiture y est arrêtée….la dame me fait signe de monter…

    C’est la cousine de la proprietaire du refuge des Bons Enfants a Brunissard…..elle m’a descendu dans le bas de Briançon…



    .



















    Quelques courses au Carrefour…..Bus pour monter,  a la ville fortifiée ou se trouve mon hotel….

    La chambre est  plus petite, avec 2 grands lits….bien moins pratique….
    J’aurai la chambre que je voulais demain…..

    Mes vêtements me collent de partout….douche….lavage de linge….repos….télé…. 

    ————————————————————————

    Etape 30 Briançon

    le 20 juin 2017

    Excellente nuit….j’ai été réveillée par mon voisin, randonneur, a 5h30, parti a 6 h….me suis vite rendormie…

    j’ai pris mon temps….préparé mon sac, car je change de chambre…..

    Vers 9h30, direction la basse ville, afin d’aller récupérer 2 colis a la poste….celui de ma fille est pas arrivée….




    .

















    Je suis retournée chez la coiffeuse de l’année passée, elle a moins bien fait ma coupe, mais bon, ça va…..du moment que j’ai plus les cheveux dans les yeux, et que c’est facile d’entretien, pour les sentiers, ça me convient…….

    Quelques courses de produits frais, au carrefour….retour a la chambre….j’ai bénéficié de la gratuité des transports en bus, grâce a la taxe de séjour….





    .

















    Je retrouve ma jolie petite chambre avec une verrière, qui sépare le coin lavabo, le four a micro-ondes et ustensiles de cuisine, avec la chambre munie d’un grand lit….avec le petit balcon……pour 35 € c’est parfait…..

    La femme de ménage avait déposé mon sac a dos dans ma nouvelle chambre….

    fin d’apres-midi farniente……..

    Un bon petit repas se terminant par un camembert bien puant, que j’enfermais dans le micro-ondes, que je n’utilise jamais, afin d’y confiner son odeur alléchante……

    La douche est sur le palier, la première porte a ma gauche……une bonne rincette….

    télé dodo vers 11 h

    ------------------------------------------------


    Etape 31 Briançon

    Le 21 juin 2017 ;

    Délicieuse nuit dans ma petite chambre favorite…..pas de bruit…..en juin, la foule est pas encore la….
    Ce soir c’est la fête de la musique…..….

    La chaleur est deja trop forte a 9 h…ça sent l’orage, annoncé par les medias….

    Je sors vers 9h15, afin d’aller chercher le 2 eme colis attendu, il est indiqué arrivé sur internet…..

    Au retour, le marché déployait ses baraques a bouffes et divers choses,…..j'ai deja tout le nécéssaire, c'est bien en randonnée, on ne peut pas être tenté d'acheter l'inutile.....




    .


















    Je suis remontée en bus,….fait le trie de ce que je gardais en 2 tas, l’un qui ira a la prochaine etape avec poste, a Venosc, l’autre que j’envoie chez ma cousine, puisque ce sont des choses que j’expédie régulièrement a la prochaine etape, ne m’en servant pas, comme une chemise de rechange rose….des crèmes…ect….

    Je découvre qu’un bureau de poste est tout proche, j’y vais acheter 2 boites…retour a l’hotel, afin de les remplir, et re-descent les expédier…..

    A midi, j’ai manger de bonnes tomates bien fraiches et parfumées a souhait….




    .


















    Puis Vers 14 h 30….un gros orage éclate…..il continue jusque 22 h en tournant perpétuellement….pas cool pour la fête de la musique, mais au moins la température a bien baissé… et ce sera calme le soir……

    D’après la météo, les orages seront violents et fréquents les 3 jours qui viennent….

    Je réserve pour ces 3 nuits la, un studio a la Salle les Alpes, au Bez….l’un des villages de Serre-Chevalier….pas cher, 20 € la nuit…..




    .
























    Des la première accalmie, je suis retournée au carrefour, acheter de la nourriture, car au Bez, il y a qu’un Sherpa, qui est beaucoup plus cher…..et n’a pas tout ce que je désir….

    Puis a nouveau orage….vite dans ma jolie chambrette, tranquilou….

    télé…dodo vers 11 h

    ———————————————————————


    Etape 32 - 33 Briançon la Salle les Alpes

    les 22-23 et 24 juin 2017 ;

    Le 22 juin

    Départ de l’hotel a 9h 30….malgré l’orage d’hier, il fait encore chaud…..Je descend en basse ville, traverse la Durance…..Je monte sur l’autre versant par le chemin de la Trinité….

    Par le Moulin Faure…..Les Queyrelles…pour retrouver le GR 50…..bifurque a droite….
    C’est souvent en foret a cette altitude…. 1584 m…..la, ça me va, c,est moins chaud…



    .



















    J’ai 10 km, jusqu’a Salles les Alpes…..on passe au dessus de st Chaffrey….Chantemerle…..

    Les télésièges….immobiles au dessus…..

    Une bonne grimpete a la cote rouge….pour descendre sur le Bez vers 13 h…….

    Joli village, conçu pour le ski…..

    Chemin des Sires…..le lavoir….et la maison de Florence  , une grande bâtisse, classique d'ici….avec un potager en face…….


    .




















    Florence M’accueille et me guide pour la visite du studio….on entre par un porche a la grande porte de bois…..mon studio est la première porte a gauche au rez-de-chaussée..





    C’est comme un large couloir….avec le coté canapé. table en verre sous la fenêtre, 1 banc…
    1 commode…a la suite 2 lits superposés…..
    la petite salle de bain avec fenêtre….et la cuisine toute équipée….


    Les draps et serviettes sont fournis….télé internet….
    Le tout bien propre…. pour 20 €, LE MÊME COUT QU’UN LIT DOUTEUX DANS UN REFUGE….

    Elle me propose de me véhiculer si besoin…..j’en profite pour aller chez Aldi…ou elle m’offre un pack de 6 bières….je laisserai le surplus a mon départ....

    On discute un moment, elle est atteinte de la maladie de lime depuis 10 ans….elle a trouvé une méthode pour se soulager,  mais pas de guérison….il semble que ce soit tres douloureux voir handicapant….


    Puis je fini mon installation…pour 3 jours…..c’est relax……

    Un premier orage bien violent a éclaté en milieu d’après-midi…



    Pour moi, ce sera une bonne douche rafraichissante….



    M’éffoire sur le canapé le reste de la journée….

    le 23 juin

    Apres une bonne nuit……je décide de retourner a Briançon, faire l’achat de nourriture dont j’ai besoin, pour la suite, puisqu’ici le Sherpa vient d’ouvrir, et  manque de tout….

    Le Bus doit passer a 10h 12,  est 5 mn en avance…..je lui dit que je dois revenir, il me montre l’endroit d’arrêt du bus….et qu’il passe a 12 h 23….

    Je vais au magasin casino, bien trop cher…je vais vite chez Aldi au dessus….me méfiant du chauffeur de bus....pour être de  retour a 12 h05….je suis a 200 m de l’arrêt de bus….QUE VOIS-JE le bus qui passe...!!!!….je lui fais signe….il ralenti….mais des voitures le colle….et il redémarre….


    Incroyable…..je me retrouve a l’arrêt de bus….ronchonnant contre l’imbécile….contrôlant l’horaire….qui est bien celui qu’il m’avait indiqué….O_O....


    Et voila qu’une voiture noire, s’engage sur l’aire de stationnement et la conductrice me fait signe…..elle me propose de me transporter jusqu’a Salle les Alpes….

    Cool,  j'ai même pas eu le temps de lever le pouce......

    Elle m’explique qu’il est fréquent, que les touristes ou locaux  se retrouvent la  tout bête ….elle s’arrête toujours, d’ailleurs 2 km plus loin, une jeune femme fait du stop….elle l’embarque….elle allait travailler….

    Retour au Studio….douche ….il fait tres chaud…l ‘orage arrive vers 14 h….encore plus violent que la veille….le vent renverse tout….il grêle…..le pauvre potager en face a bien souffert…..

    L’eau entre dans le porche…….ça dégouline de partout…..retour au calme vers 19 h…

    un bon repas…télé….dodo vers 11 h 30….

    24 juin….

    il y a eu un nouvel orage plus fort encore….en montagne ça peut être impressionnant par l’écho du tonnerre…..

    Je me suis levée vers 1 h du matin, afin de vérifier si la porte d’entrée est bien fermée….je la cale…..et vais vite me recoucher…


    .



















    Je me lève vers 8h30…..l’orage est parti après avoir tourné toute la nuit, mais il reste des nuages….

    vers 10h30…je vais faire le tour des villages…au dessus et dessous…. a Villeneuve….des enfants font du rafting sur le torrent….

    Je flâne dans le village de Bez….ou l’ucpa, fait une descente de jeunes vttistes débutants…..





    .

















    retour au studio…tranquilou jusqu’au soir….

    dodo vers 11 h….

    ———————————————————————

    Etape 34 La Salle les Alpes le Monetier…Le Col d’Arsine - Massif des Ecrins

    Le 25 juin 2017 ;

    Debout a 7h30….départ vers 9 h….Je retrouve le GR 50 , en passant au dessus du village de Vacances, aux Albeyres…..

    Le sentier-chemin longe le torrent de la Guisa ,  sans  grand intérêt….puis les Guibertes….et le Monetier les bains…..trop bourré de camping-car en centre ville….je m’arrête pas….
    Gros embouteillage.....




    .

















    Je dois rejoindre le Casset, en descendant par une belle plaine…. a la maison du parc des Ecrins direction la gauche par le GR 54, qui est aussi le tour de l’Oisan….


    .





    .















    De la, on monte dans une belle foret, longeant le torrent du Tabuc….il y a pas mal de monde.....normal, c’est dimanche…..

    On peut deja voir les magnifiques pics , et les glaciers, bien ensoleillés ce matin....





    .
















    Il y a régulièrement des tables a pic-nique….ça monte régulièrement….je me presse pas…..pour 800 m de dénivelé, je m’économise, et surtout profite du paysage……..



    .


















    Photos a profusion…..le torrent a une couleur tres particulière…..il est bleu laiteux…pas transparent…..c’est étonnant et splendide…..

    Finalement j’arrive au curieux lac de la douche……tres populaire….ou, toutes les places a l’ombre sont occupées…par une bonne cinquantaine de personnes….




    .

















    On traverse le lac presque au milieu, sur un pont de guingois....…
    il y a trop de monde....dommage l'endroit est magique....


     Je continue la montée….sur un sentier étroit…..assez abrupte….


    Et trouve un petit arbuste le long du chemin…..ou j’ai une vue  plongeante sur le lac, si particulier de par sa forme que sa couleur laiteuse…..



    J’y mange du fromage avec du pain….quand arrive un randonneur, qui ne pouvait me voir….on a sursauté tout les 2……..on a bien rit…..







    J’ai repris le sentier…..qui longe une longue cascade….on passe plusieurs petits replats…..le paysage est paradisiaque…..




    .
















    Un dernier regard panoramique sur ce somptueux paysage.....





    .












    On remonte le long du torrent laiteux dans le creux d’une prairie alpine, fleurie a souhait….j’adore….c’est l’un des plus beau paysage, qui m’a été donné d’admirer….





    .

















    Au loin, on peut voir une cabane assez longue ,  au dessus….le sentier passe tout prêt….il est 15 h….je me demande si ça pourrait pas être un bon endroit, pour dormir ce soir…..





    .

















    Il y a plusieurs pièces, en assez bon état….des matelas qui semblent propre….mais ça sent fort l’humidité….et puis il y a du monde dans ce coin….Je voudrais pas attirer l’attention de randonneurs, qui pourrait mettre a mal ce bel endroit…..




    Il y avait plusieurs livres, dont l’un sur les fleurs des alpes je profite de cette opportunité, pour le  photographier sur mon telephone, afin de connaitre ces belle amies si généreuses en cette période…et l’ai remis a sa place….








    Il fait super beau, après ce petit arrêt….je continue la montée….un vent léger, rafraichi doucement……les rhododendrons sauvages sont en fleurs.....les contrastes de couleurs sont saisissantes...




    .


















    L'eau se repend, des que le sol est moins pentu....le moindre obstacle est contourné avec grâce....et puissance.....




    .















    Je quitte avec regret, ce paysage fantastique....un dernier regard en panoramique......avant de continuer....




    .












    Apres le col d’Arsine - 2348 m...... Je découvre  la vallée suivante, dans un bel alpage fleuri...

    On voit l’énorme Moraine du glacier d’Arsine, d’ou vient cette eau si particulière….





    .
















    Le sentier descend dans une belle prairie, humide…..ou sur ce versant, l’eau qui y coule est transparente….plus de cette couleur laiteuse……c’est tres étonnant, comme contraste….




    .
















    Il est 16 h 30…le soleil, commence a se cacher derrière les hauts sommets….je cherche un emplacement, assez plats, sans pente forte au dessus, en cas d’orage….afin de ne pas être inondée….












    .











    Mes voisines  marmottes sont bien présentes…..

    Enfin, je trouve l’emplacement idéal….avec un beau rocher, me servant de siège et de table....bi-directionnel, selon le vent....hihihi....ayant une encoche sur l'autre coté pour m'assoir, si le vent change de direction....




    .


















    Me ravitaille en eau dans les torrents….

    Je m’installe, admirant le paysage, un bon moment…..suivant le jeu des nuages.....

    J'attend 19 h pour monter la tente ( selon les termes du parc des Ecrins.... 19 h 9 h le lendemain, pour le bivouac )….



    .



















    Diner face a cette merveille….les pics sont tres acérés......avec leurs neiges éternelles......on ne peut pas se lasser d'une telle vision.....avec ses brumes mouvantes.....




    .
















    La nuit et la fraicheur, me font rentrer dans mon petit refuge de toile si douillet...

    dodo, vers 10 h

    ————————————————————————————


    Etape 35 col d Arsine au Pas de l Ane-Villard d’Arene

    le 26 juin 2017 ;

    J’ai bien dormi….malgré que j’ai rêvé de loup…..

    Me suis réveillée a 7 h….la tente est pratiquement sèche…..j’ai tout rangé….et le tapis de sol a sécher pendant que je déjeunait…..




    .

















    3 personnes sont passées….montant vers le col…..vers 8h45…..je suis descendu tranquillement….par une belle prairie a l’eau clair, dans le torrent…..



    .

















    C’est un petit plateau suspendu…..entouré de pics…aux nombreuses marmottes….
    On croirait qu'elle sourit ma marmotte.....








    .














    J’arrive au refuge de la Chamoisiere…..qui est a 300 m au dessus  du refuge du CAF...….celui-ci est plus grand, mais tellement moins chaleureux....







    .













    Le bâtiment de la Chamoisiere est ancien, en belles pierres….avec une vue géniale sur la vallée de la Romanche…..

    Le gardien me reçoit cordialement….il m’offre du vrai café….on discute un bon moment….sa compagne arrive avec son adorable petite fille, a qui je donne en partant un rocher au chocolat…..




    .


















    Il est 10 h…..trop tôt pour descendre a Villar d’Arene……sur la gauche, une superbe vallée me tend les bras, avec son tumultueux torrent bleu acier…..


    Le gardien, m’informe, qu’un sentier remonte la vallée, passant par la source de la Romanche, allant même jusqu’a 2 refuges élevés...« le refuge du pavé - 2841 m » et le « refuge Adele Planchard - 3186 m »








    .













    La descente depuis le refuge est de toute beauté…..sur cette Double vallée…..en arrivant le long du torrent de la Romanche,  la couleur de l’eau,  encore….est frappante…la c’est bleu acier….









    .






    Le torrent est large ….bien fourni….tumultueux…..le sentier le longe de tres prêt….bordé de rhododendrons en fleur….des marmottes en pagaille….




    .













    L’environnement de haute montagnes, est  serties de glaciers et de hauts pics..….on est dans la carte postale….

    Le Torrent est bien haut, alimenté, par les orages, des jours précédents….a un endroit, il disparait, on doit escalader un rocher en son milieu….pour contourner l’eau….






    .














    Il est 11 h 30….je m’arrête manger au bord du torrent….assise sur une herbe épaisse, appuyé contre un beau rocher….











    .











    Je surveille le choucas, qui est venu des que j’ai sorti ma nourriture….c’est un oiseau peu sauvage, quand il y a possibilité de voler le pain qu’on mange ou récupérer des miettes…

    Il va et vient tout prêt…..l’air de dire…. « «  alors ça vient….j’ai faim moi….  « « 


    Derrière moi, j’aperçois un monsieur qui continue la montée…..me souhaitant «  bon appétit « 

    A peine ai-je fini mon repas, que le ciel s’obscurci……zut alors…..ça sent l’orage……je continue quand même….une bonne grimpette…..jusqu’a la source de la Romanche,  dans une zone, en forme de cirque….




    .
















    Et Voila le monsieur de tout a l’heure….les choucas l’entourent lui aussi….OUPSSS….voila les premières gouttes, et le ciel devient plus menaçant….

    Je fais vite demi-tour, le monsieur, remballe son pic-nique……

    Ça va quand même, pas de tonnerre…..mais faut pas trainer….mes chaussures  arrivent a leur fin….devenue sont glissantes sur les rochers mouiller, je dois être prudente…






    .
    Le sentier quitte cette belle vallée suspendu….on arrive a une sorte de cassure….on longe la montagne….des cascades bien nourris, garnissent tous les creux ou elles peuvent se glisser…..c’est magique….Je regrette d’etre obligée de me presser…







    .













    Puis on doit descendre en se tenant par des filins en acier, car la, C’est abrupte…pas le choix…faut s’accrocher….la pluie…est encore légère….et ne mouille pas trop…..mais je fais au plus vite….avant le déluge qui se fait sentir….

    On voit bien la retenue d’eau et le village d’Arsine- le Pied du Col…..






    .














    Mais la descente est encore longue…..des que les passages délicats sont passés….je presse le pas……j’ai doublé des randonneurs….la, je suis efficace….

    Les longs lacets, sont moins durs, mais c’est long….c’est tres aérien….j’adore…..





    .















    Enfin j’arrive en bas, Longeant le torrent de la Romanche, bien large recevant tous les autres torrents, il abouti, dans une retenue….pour continuer son bonhomme de chemin jusqu’au lac Chambon….

    Le sentier devient chemin….je retrouve une dame dans sa voiture, je l'ai croisée au refuge de la Chamoisiere…..elle me demande si j’ai besoin de transport….en fait non, puisque je vais au camping de l’endroit a 10 mn….

    En me retournant, je vois encore les sommet qui commencent a se cacher dans des rideaux de pluie.....





    .















    Puis soudain….le ciel ouvre les robinets de l’orage et ça tombe bien…..je presse le pas….traverse le pont dArsine…..le gite d’etape est la…je rentre ….et demande le prix….30 € POUR LIT DANS UN DORTOIR, EN BORD DE ROUTE…..je dis a la dame que c’est trop cher, et m’enfui……

    Le camping est en face…..a 2 mn….Personne a la réception…..la pluie et le tonnerre sont bien présents….







  • Camping Municipal D’Arsine


  • Je n’ai pas de réseau….impossible d’appeler …..je tourne autour du gros bâtiment  ou sont les sanitaires……un escalier m’incite a monter…..

    Je frappe a la porte….pas de réponse…je tourne la clanche ,  ça ouvre….….j’entre…..et découvre des frigos….du matériel du camping….des matelas…..des couvertures qui sentent le propre, ..…des vieux fauteuils…






    .















    Une table avec des chaises….des prises de courant…..je met mes affaires a sécher….et attend ….il y a de grandes fenêtres….

    Sur ce terrain détrempé….je m’imagine pas monter ma tente sous une pluie diluvienne, …….2 petites caravanes et un camping car sont deja installés…..

    J’attend au sec….et voila une voiture qui arrive, devant l’accueil…..je descend……La jeune femme, employé municipal, est responsable du camping, elle m’explique que la pièce a l’etage, est une salle de repli, pour les campeurs, en cas de mauvais temps…Ça tombe bien......

    Je lui demande l'autorisation de m’installer a l’etage….elle telephone a son responsable…..pas de souci, je payerai 8 € comme si je campais…..cool….

    elle me propose d’aller me doucher, pendant qu’ elle m’installe un lit bien confortable, et me sort des couvertures qu’elle vient de laver…..

    En plus j’avais le wifi…….

    Je fais ma popote sur la table et mange bien a l’abri…….

    la pluie amplifiée par l’orage  a battu le toit une grande partie de la nuit…… quel bonheur, quand on est bien au sec…..

    Profitant des prises de courant, je regarde des films sur mon telephone….

    dodo vers 11 h


    ————————————————————————————


    Etapes 36-37-38 pont de l’Ane aux 2 Alpes

    du 27 au 30 juin 2017 ;

    le 27 juin 

    J’ai le wifi….il pleut encore….le ciel est noir….

    Après consultation de météo-ciel….confirmant le mauvais temps….le ciel sera tres pluvieux, orageux….les jours qui viennent….

    Je réserve sur airbnb, un studio aux 2 Alpes pour 3 nuits….25 €….j’espère que ce sera suffisant vu le temps pas cool…..



    .

















    Je descend a l’accueil, pour avoir confirmation des horaires d’autobus, pour aller aux 2 alpes….

    Le bus est a 10 h….a 3 km du camping……je suis prête a 9 h…..et arrive a l’arrêt de bus a 9h45…..je fais du stop en attendant, sans succès…..

    Un gars  est arrivé descendant d’une voiture….avec pleins de bagages…..il sentait pas bon….il arrivait de Suisse….voulant continuer a faire du stop, mais se contentera du bus…..





    .

















    Le bus arrive a 10h03…..le chauffeur, connait pas les tarifs….pour le plan du lac Chambon……il a cherché bien 10 mn…..finalement il me fait payer le même montant que le gars qui va a Bourg d’Oisans, soit 6,50 €….

    Le chauffeur connait bien les sentiers de la région….je vois pas le temps passer….me voila deja au barrage du Lac Chambon, ou je descend……



    .


















    Un petit rayon de soleil…..et je me promène sur le barrage…..pour rejoindre la route qui mène aux 2 Alpes….

    En fait c’est  a Mons  de Lans que j 'ai loué le studio……je savais pas que c’était la même chose, mais un petit village juste dessous porte ce nom….



    .












    Je marche sur la route qui monte ….au bout de bien 3 km…..une auto de Belges, s’arrête, ils vont aux 2 Alpes….ils me descendent a Mont de Lans, comme je l’ai demandé…

    Le village, tres joli, est desert….je cherche l'impasse du Prapelier...….je comprend pas mon GPS….

    Je trouve la mairie….mais je met bien 15 mn, avant de trouver la porte d’entrée….tres compliquée, par l’arrière, prêt de l’école….




    .

















    La secrétaire de mairie….me donne des plans….et m’informe que les 2 Alpes c’est la station de ski, Mont de Lans coté Venosc….je dois monter au dessus….

    Elle me montre la route que je dois prendre afin de rejoindre un télésiège, ouvert en été, gratuit, pour monter a la station….. O_O…





    Une dame en bas , une en haut, pour guider la monter et descente sur les sièges….sympathique montée de 10 mn….

    Ils sont essentiellement utilisés par des vttistes….





    En arrivant aux 2 Alpes….je comprenais encore pas mon GPS….pour finalement rencontrer 2 dames, connaissant la station, qui m’ont indiqué le bon chemin, tout proche en fait….

    Le studio est tres bien conçu ,  entrée par code digital…..pas grand…. plus de 20 m2….avec 2 fenêtres, sans balcon….





    Par contre les locataires d’avant n’avaient pas fait le ménage….

    J'ai du balayer…laver la baignoire, le lavabo, les toilettes…je l’ai signalé a la proprio….








    Je monte en ville faire des courses…et prend rendez-vous chez le dentiste du village, j’ai une infection a une dent, il me prend le lendemain, pour me prescrire des antibiotiques….

    De retour au logement….impossible d’entrer dans l’appartement, le code fonctionne pas…j’essaie a plusieurs reprises….

    Je telephone au numéro laissé par la proprio….j’ai sa mere….elle me demande si j’ai cliqué sur le C avant le numéro…..bin nom, j’ai fait le même qu’en arrivant…..mais voila, ça fonctionne finalement en mettant le C devant….faut pas chercher a comprendre…..




    J’ai profité de la machine a laver et la sécheuse….lavant même la housse du lit, qui sentait pas bon….et des affaires a moi…..







    le soir, j’ai manger des produits frais….télé….dodo vers 10 h….

    le 28 juin ;

    Le matelas est pas mal….quoique c’est un clic-clac, laissant un petit plis au milieu…ou j’ai tendance a glisser….comme si je dormais en montagne sur une légère pente….mais bon confortable quand même….

    La vue sur l'Alpes D'Huez est plus claire ce matin....





    .
















    Passage par l’office de tourisme, afin d,avoir le plan de la ville, qui est assez grande….pour trouver le dentiste aussi….

    j’y suis arrivée en avance….il me prenait entre 2 clients….il est tres bien organisé, tout en étant seul, pour tout….pas d’assistant, ni de secrétaire……

    Il m’a fait une radio….détectant une infection a la racine d'une dent qui tient un bridge, cette dent n’ayant pas été dévitalisée….elle subit un traumatisme…..j’ignorait qu’elle était pas dévitalisée….

    Dans ce cas, soit la dent fini par se désagréger, soit elle s’infecte a la racine, créant un abcès….il me prescrit des antibiotiques….JE PAYE SEULEMENT 23 € POUR LA CONSULTATION ET LA RADIO….quand je vois ce que je paye ici au Quebec…..c’est affolant…..

    Il me donne les solutions, pour éviter de perdre la dent et d’avoir a nouveau une infection…..soit de percer a travers le pivot, afin de soigner par l’intérieur….la drainant…et dévitalisant….…..soit enlever le pont, mais risque d’abimer les 2 dents de soutien du pont….

    Je me sens en toute confiance avec ce dentiste…..et lui demande combien ça me couterai si je fais chez lui  << 60 € >> ….WHAAAA….!!! ici a Quebec, c’est 500 $ pour la dévitalisation….1500 $ pour une petite couronne….. un bridge chez lui ce serait 500€ …..

    Je lui demande s’il peut me faire la job….mais malheureusement non, il a deja ses rendez vous pour les jours a venir….et il a besoin d’un intervalle de 8 a 10 jours…. entre tous les soins….

    Je part dans 3 jours….c'est bien dommage…mais je me ferais soigner les dents en France….d’autant que même peu remboursé, j’ai droit a la sécu….





    .

















    Il m’a imprimé la radio sur un papier…..passage par la Pharmacie…..en passant devant une boutique skinium….me suis trouvée une bonne paire de baskets des Elementerre….parfaite pour la rando…..en solde a 50 €….

    En arrivant prise de l’antibio, et de l’aspirine….et fini la journée tranquille

    le 29 juin ;

    Me suis réveillée a 2 h du matin, prise d’aspirine….et me suis levée a 7 h 30….la météo s’améliorera pas avant 3 jours….et malheureusement le studio est deja réservé pour demain….




    .


















    Je cherche aux alentours, et trouve rien qui soit abordable…..finalement, je m’éloigne et trouve a Grenoble, que je connais pas......pour prendre sur booking, prêt de la gare…a l’ hotel ..........

    J'ai aussi téléphoné a la mairie afin de savoir ou donner mes chaussures usagées....encore bonne pour marcher en ville...au secours populaire Français..

    -----------------------------------------------------

    Etape 39-40-41-42 les 2 Alpes-grenoble-les 2 Alpes

    30 juin au 3 juillet 2017 ;

    J’ai pris le bus a 10h25….plusieurs averses en route….arrivée a Grenoble vers 12 h….L’hotel est 5 mn a pied…..propre grand accueillant….




    J’ai la chambre 302…..grande….avec 2 fenêtres et 2 lits….…un ventilateur…..

    Il fait tres tres chaud, entre les averses….







    Vue sur le parvis de la gare et ses tramways......

    On me donne un plan de la ville que je connais pas du tout…..tres jolie….et populaire….



    .

















    Un petit tour en ville….quelques courses…..a nouveau de l’orage….retour a l’hotel….

    douche….je passerai la soirée tranquille devant la télé….

    dodo vers 11 h….

    le 1 er juillet 2017 ;


    A 1 h du matin, je me réveille en sursaut….ça me chatouille et me démange  au niveau des bras, et au jambe….j’allume la lumière craignant les punaises……et j’en vois une énorme, bien rouge de sang….sans doute alourdi par son repas…..je réussi a l’attraper….la met dans un petit sachet en plastique……

    Je cherche si j’en trouve pas d’autre….rien….vite a la douche au cas ou j’en aurai une sur moi….je sors mon Clako….que j’avais omis d’utiliser, trouvant l'endroit tellement propre…..

    J’utilise le clako, sur le 2 eme lit…..et réussi a m'endormir…..j’aurai pas de nouvelle piqure…il ne semble pas y en avoir dans le 2 eme lit….

    Comme les dernières fois, je fais une allergie aux piqures, qui deviennent énormes, je prend de l’antihistaminique…et me pommade, pour calmer les démangeaisons……

    Je descend le matin a la réception, et préviens discrètement la proprietaire….lui remettant le sachet avec " la bête "  elle est catastrophée….ça lui est arrivée aussi, d’avoir des punaises en voyage….c’est sa hantise d’en avoir dans son hotel….

    Je lui demande de changer de chambre, pour une chambre sur cour, plus calme….…..elle me donne un grand flacon de clako….qu'elle avait en réserve au cas ou....

    J’avais pas posé mon sac sur le sol, mais sur la table, je savais ne pas risqué transporter les bestioles…..j’ai aspergé le clako partout….

    j’ai rendu ce qui restait du produit a la dame, et suis sortie, profitant de l’accalmie prévue ce matin…..je ne met pas l'adresse ni le nom de l'hotel, pour ne pas les enterrer, ils sont trop honnêtes...



    .


















    Je vais directement au téléphérique….ce sont 4 bulles qui se déplacent sur un cable, partant du bord de l ‘Isere….installer a l’occasion  des jeux Olympiques….

    Dans les années 70 , lors des premiers trajets…… elle se sont décrochées partiellement…

    La montée est bien agréable, favorisant une belle vue sur la ville et la vallée….




    Il y a pas grand chose a voir en haut….la vue est superbe….

    Une partie de l’ex fort est utilisé par une entreprise d’Accrobranche….







    Plus haut on suit un sentier qui mène a un souterrain….qui descend au coeur de la montagne, creusé a mains d’Hommes…..


    C'est le tunnel  et grottes dit de  Mandrin

     ( un célèbre contrebandier-justicier du 18 eme siècle ) 

    La légende dit qu'i y aurait caché son trésor.....








    Je vois les nuages revenir…..je profite de la belle vue sur la ville et l'Isere avant  de  descendre.....dans les bulles....




    .
















    Je  finirai de visiter la vieille ville….son joli jardin, avec un petit château…….des ruelles pavées…un petite place avec son mini marché….



    .


















    En retournant a l’hotel….je vais dans une douzaine de pharmacie, cherchant vainement du clako, et de l’abatout anti-punaises….

    Dommage, car c’est l’hôtelière qui me l’aurait payé….

    A l’arrivée l’hôtelière m’a informé que dans mon ex chambre, elle a trouvé 2 nouvelles punaises….mais je pense qu'il y n avait pas d'autre, l'infection devait être de la veille....




    .


















    10 mn après mon arrivée a l’hotel…..gros orage qui va duré jusqu’en fin d’après midi….

    dodo vers 11 h

    Le 2 juillet 2017 ;

    Me suis levée vers 7 h….descend a 9h….l’hôtelière me demande si j’ai vue le mot sur ma clé….hé ! non….elle m’y invitais a prendre gratuitement un petit déjeuner, pour compensé le désagrément des bestioles….

    J’ai pas le temps, dommage…..je prend quand même un croissant….j’ai un autobus dans 15 mn…

    C’est dimanche, et il y a une course cycliste qui monte aux 2 Alpes, on m’apprend que le bus ne montera pas aux 2 Alpes…la route sera fermée aux voitures et bus….

    OK ……on est 4 personnes dans le bus….le chauffeurs nous conduit a Bourg d’Oisans…..ou théoriquement on doit prendre un autre bus qui nous conduirait a Venosc au pied des 2 Alpes, ou on peut monter par téléphérique…..

    On descend a Bourg d’Oisans…..personne ne sait ….un autre chauffeur qui monte a l’alpes d’Huez telephone a la compagnie…..c’est pas sur…..il appelle un collègue chauffeur….qui lui confirme que oui, il arrive….

    Un monsieur, monte avec son vélo….il ne fera que des descente a partir des 2 Alpes…..




    .


















    On arrive a Venosc…..faisant la queue pour obtenir nos tickets, qu’on nous avait annoncé gratuit en la circonstance…..la proposée telephone a plusieurs endroits….

    On attend bien 20 mn, pour qu’elle soit sur qu ‘ elle peut nous donner des tickets gratuits….cool on économise 6 €….

    La montée est longue… ( 700 m )….mais c’est agréable….le ciel est encore couvert….je découvre en montant, que certains sommets sont enneigés…….

    Je devais revenir la, car j’avais loué, depuis un certain temps une chambre par booking, en promo a 25 €…l ‘ hotel de la Meige……




    L’hotel est en plein centre….genre gros chalet…..

    La chambre est minuscule….l’eau goutte dans la salle de bain…..je trouve une bouteille d’eau vide sous le lit…. !!!!





    Je badigeonne de clako……le sol est revêtu d’une vieille moquette, je me méfie….

    repas dans la chambre…..dodo vers 11 h…

    ——————————————————————

    Etape 43 les 2 Alpes-Venosc- col-et lac de Muzelle

    le 3 juillet 2017 

    Levée vers 7 h… je sors faire quelques courses avant de partir…Puis retourne au téléphérique….ou  j’utilise le passe donné la veille, qui fonctionne pour la descente….cool, j’économise 6 €…

    Tout d’abord en arrivant a Venosc, je dois remonter au Courtil, ou je rejoins la poste, pour récupérer mon colissimo….



    Une bonne petite montée, qui longe le torrent, sous les télécabines….

    Le Courtil, est une partie de Venosc…aux maisons anciennes, regroupées autour de l’église…

    En entrant dans la poste….il y a tout un groupe de personnes tres occupées a préparer une exposition photos..

    J’attend 10 mn au guichet….personne ne vient…je demande au groupe, on me dit que la préposée est en réunion, dans la pièce derrière…..je m’y rend….Ils sont 3 a pérorer….

    Poliment, je demande si le guichet de la  poste est bien ouvert….OUI…!!!.OUI…!!., j’arrive me dit une dame….je retourne au guichet….elle vient 5 mn plus tard, s’excusant, mais la réunion était importante…. ( Avec café et croissants… )

    Elle a du mal a trouver mon colis……entre 2,  une villageoise arrive…..ça discute encore….j’attend tranquillement…..enfin j’ai mon colis….

    J’avais déposé mon sac a dos avec les bâtons, dans la pièce de l’expo, le sac gênait, ils l’ont déplacé sur un banc plus loin…..OK….Une fois la boite ouverte, je repartie mes provision dans le sac….met la boite a la poubelle…..




    .

















    Je quitte cette petite ruche….sérieuse, et absorbée par cette tache trés importante…..

    Pour rejoindre le sentier….je prend le même sentier en descente….et dois traverser le torrent du Vénéon, par un pont sur la gauche….direction le lac de la Muzelle….en passant par le parc de loisir….


    Dénivelé prévu…de 954 m a 2102 m….au lac…soit 1150 m a monter…..ça va être chaud….


    A L’Alleau…je rejoins le GR 54 C….ou deja la montée est bien raide….dans la foret…

    Plus haut un jeune garçon marche derrière moi….je m’efface pour le laisser passer….NON….!! ….NON….!!!… me dit-il….je monte doucement aussi….c’est Medani, un résultat de Marocain, et Bourguignonne……


    Je le perd, en allant voir la cascade de la Balme Blanche……de retour, sur le sentier….la montée est correcte, jusqu’a 1400m….après les Prés….ça se corse un peu….




    .

















    On est dans la combe du torrent de la Pisse….beaucoup de cascades le rejoigne….c’est joli…..entre l’arbre sec et le Clos du Selat….il y a plusieurs montées plus pentues…..




    .

















    Le vallon laisse voir les pentes des 2 Alpes sur l'autre coté de la montagne...

    A 1829 m….au Clos du Selat….3 torrents se réunissent….on peut voir du matériel agricole...….un petit pont d’alpage survole les torrents….





    .
















    De cet endroit on ne voit qu’une énorme masse herbeuse, au dessus….impossible de savoir ou est le col avant les tourbières…..

    La cote est tres raide….mais surtout, pour retenir la terre….les employés du parc, ont installés des marches en bois….trop hautes pour mes petites jambes….




    .

















    J’avoue….que c’est tres dur……  abrupt dans la pente…..je m’arrêtais souvent…..les muscles fatigués….mais le souffle  correct…..

    Enfin, on contourne une petite butte….pour arriver en vue du refuge et du lac….

    Arrivée au refuge…vers 17 h….j’ai envie de m’offrir un verre bien frais….je vais sur la terrasse, ou 6 randonneurs, s’appliquent a faire sécher leur linge…..




    .











    Je cherche les gérants du refuge….une jeune femme vient, visiblement, je la dérange…. ( elle plaisantait avec des collègues )…..

    Je demande s’il est possible de prendre une douche chaude….elle me regarde comme si j’étais une extra-terrestre….me répond vertement que non, si je dors pas au refuge, pas de douche….OKEY…!!!! 

    Je lui demande si il y a moyen de boire quelque chose….elle me dit oui ….OUI….vaguement…, me propose rien....me tourne le dos et retourne avec ses collègues……j’attends en discutant avec les randonneurs….

    La voyant toujours pas revenir, je décide de partir….mais avant,  je prend le temps de lire tous les panneaux apposés contre le mur du refuge, en bas de la terrasse….

    Comme «  interdit de bivouaquer sous le refuge «  «  ne pas nous demander de l’eau « 
    «  interdit de pic-queniquer sur la terrasse « … » « ici c’est le refuge de la Muzelle….le col de la Muzelle est au fond de la vallée… » tout le pan de mur est couvert d’interdictions…

    Résumé des panneaux.....…. » FOUTEZ NOUS LA PAIX….ON VEUT PAS ETRE DERANGER « 

    Curieux comme accueil, dans un refuge…..normalement c’est le contraire….plus tard, des gens de la région, m’on informé que la gérante au début de son installation ici, était tres avenante, au fil des ans elle s’est repliée sur elle même, lassée par les attentes des marcheurs….mais bon, quand un métier ne plait plus on en change,……..on ne traite pas les gens comme ça….

    Bref….encore heureux, il y a un robinet au dessus d’une sorte de pissotière…!!!… avec un panneau, nous autorisant a l’ouvrir….J’en prend une bonne provision, pour ce soir et demain….prêt de 3 litres…



    .












    Au loin, de l’autre coté du lac, deja des tentes sont montées….malgré le règlement du parc, qui stipule que le bivouac est entre 19 h et 9 h le matin….

    Je longe le lac….croise un groupe de jeunes scout….OUPSSS boucan a venir je crains….

    Je tourne et vire au bord du lac, cherchant l’emplacement idéal….Eureka!!!… un gros rocher, abritant du vent….un terrain herbeux moelleux a souhait….des gros cailloux, pour s’assoir, et cuisiner…..Bingo ! 




    .
















    Je sors mes affaires en attendant l’heure….et vers 18 h 45, je m’apprête a monter la tente….quand je vois arriver Medani…..

    IL me raconte qu’il est arrivé plus tôt….il en a profité, pour monter vers le glacier , par le rocher percé, et les cheminées de fée…..

    Il pensait laisser son sac, au refuge, mais la réception a été si désagréable, qu’il a abandonné l’idée……et il est monté avec son sac….Bah! a 25 ans, c’est ok….




    .

















    Il me demande si ça me convient s’il installe sa tente pas loin….je préfère, car j’avoue que je dors mieux en présence d’autres campeurs….calmes….

    Il est tres agréable….on discute et  mange ensemble, lui fait goutter mon couscous de rando, cuisiné avec mes épices et herbes…..car lui mangeait du lyophilisé avec dégoût….

    Il a une petite vacance de 4 jours, c’est la première fois qu’il part en randonnée solitaire, et apprécie beaucoup…

    Vers 9 h….le froid nous traverse, j’ai pourtant ma doudoune….direction le confort douillet de la tente……

    ———————————————————————————

    Etape 44 Lac de la Muzelle - col de la Muzelle - Valsenestre

    Le 4 juillet 2017 ;

    Levée vers 7h45….bien reposée, j’ai bien dormi….le soleil arrive tranquillement dans la vallée...

    La tente est juste humide devant….je range tout ce qui est sec…..et met a sécher, le tapis de sol sur mon gros rocher….




    .

















    A 8h45….Madani est toujours pas levé….je vais l’appeler, afin, qu’il puisse démonter sa tente avant 9 h…c’est quand même 68 € d’amende si un gardien de parc  le surprend…

    Il est rigolo….il prend son temps…..c’est rare chez les randonneurs….On déjeune ensemble…..vaisselle…..

    Lui part au Lac Lauvitel , par le pentu col du Vallon a 2531 m….moi par le Lac de la Muzelle 2613 m….que je croyais moins dur………………




    .











    Je débute mon parcours juste avant 10 h….montée normale….dans des champs de pierre….la vue sur le lac est superbe….plusieurs cascades, dont une, plus spectaculaire....



    .


















    Je mange un morceau, a l'ombre d'un rocher....et continue la montée dans des éboulis... et quelques  névés rescapés de la chaleur......enfin le col 2613 m.....

    Des jeunes qui avaient campé dans un creux au dessus du refuge de Muzelle….discute tranquillement…ils me racontent que la veille, il ont tenté de boire une bière ( a 7 ) au refuge on les a complètement ignoré…O_O….




    .











    L’une des jeune filles, profitant du réseau au col, apprend qu’elle a eu brillamment son capes, et on lui attribue un poste la ou elle voulait……

    Le col, est pas tres large….on est sur une sorte de tranche de terre de 7-8 m….et de l’autre coté la descente est a pic….un précipice carrément….le sentier me dit-ont,  a été  amélioré depuis peu……

    Heureusement,…..j’ose pas imaginer l’état du sentier avant….



    .


















    Bon, le coté positif, est que la neige est fondue de ce coté….quoique le schiste soit encore  mouillé par endroit et glissant parfois….le petit sentier est tres étroit, en devers...…mieux vaut rencontrer personne en face….




    .
















    Il est midi….je mange un morceau et offre des bonbons du mineur aux sympathiques jeunes….eux, doivent retourner …ils doivent monter au col du vallon…le lac Lauvitel et descendre en vallée ce soir, car ils ont des obligations en ville….

    Vers 13 h…je me décide a descendre….faut pas avoir le vertige….bien regarder ou on pose les pieds, assurés par les bâtons…..Je prend mon temps….personne en vue qui monte….



    .

















    La descente s’est bien passée sur la face en pente….maintenant c'est de la descente dans un énorme éboulis….encombrée de cailloux roulant…je déteste….ça semble pas long….mais ça l’est….


    En se retournant on voit l'ampleur de la descente.....un mur en fait....



    .





















    Ensuite le sentier traverse des zones ou de gros rochers sont a monter ou contourner... monter….ça descend longtemps….au dessus je voyais la petite cabane d’un berger….avec ses moutons….et au dessus 2 aigles qui planaient en circulaire…..










    .











    J’ai pu les observer un bon moment…..jusqu’a ce qu’ils s’attaquent au troupeau….le chien les a poursuivit….le berger aussi….trop loin, j’ai pas pu voir s’ils ont attrapé un agneau…..

    Je reprend la descente….toujours en frein sur les genoux, cuisses…mollets….au bout d’un moment j’avais les jambes qui tremblaient….j’avais plus de ressort….j’ai ralenti….sinon, je serai tombée….



    J’ai fini ma réserve d’eau…..c’est pas bon pour l’effort, surtout avec cette chaleur….mais heureusement tout en bas….a la lisière des premiers arbres….un joli  petit chalet de berger….ou  le sentier traverse son terrain en enjambant la clôture….indiqué par une pancarte….



    Un replat….et le tintement d’une fontaine….qui rafraichi deja par le son….je me rafraichi….commence a me demander si je vais pas rester la pour ce soir….mais le chalet semble habité….

    La fontaine est décorée par le berger avec une feuille de papier qui indique Elixir du berger anti canicule…..avec un gobelet pour lui laisser un pourboire…..amusée, j'ai laissé 50 cts....



    Je me repose un peu…..a l’ombre d’un bel arbre…..mange un morceau…..le terrain est trop pentu….pour camper..

    Je décide de partir…..plus loin







    Apres le sentier, devient chemin…..j’ai tres mal aux jambes…..je croise un jeune couple….vers 17 h…..il doivent rejoindre le lac de la muzelle ce soir le panneau indiquait 3 h 45 pour monter au col…..en plus la jeune fille, mal chaussée….s’agrippait au sac a dos de son compagnon, qui en plus de son propre sac, portait celui de la fille….elle semblait deja exténuée…..




    .


















    Je les préviens que la montée est longue et dangereuse au niveau du col….d’autant que de gros nuages commencent a s’accumuler vers le col……

    Têtus......ils me répondent qu’ils ont pas de problème….pourtant,alors que la,  ça monte pas trop….ils semblent  deja souffrir….ils vont mettre au moins 4h30 pour le col……a la nuit c’est impossible…et pas un endroit pour monter une tente, s’ils en ont une….

    OK, je continue mon chemin en descente….après la bifurcation aux panneau indiquant le col de la cote  Belle, qui amène au desert de Valjoufrey de l’autre coté….des travaux sur le sentier le rendent dangereux.....


    J'avais deja pas envie de prendre cette direction.....je vais repenser mon parcours demain...


    Je continue la descente…suivant les panneaux indiquant une aire de bivouac provisoire, installée par le parc…..il est interdit de bivouaqué ailleurs….




    le panneau indique 20 mn….ou toutes les 10 mn….un nouveau panneau indiquait le même temps…..





    40 mn plus tard, j'arrive au bivouac…..


    C’est petit, dans un bout de foret….amménagé par le parc ou la municipalité..….




    C'est minable…y a rien…pas d'herbe....rien....j'ose pas imaginer l'endroit, avec la pluie....

    Pour l'eau, le torrent Beranger, est a 300 m….sans sentier….en passant par des broussailles piquantes…..

    Une tente est deja installée….un allemand….au moment ou je commence a preparer ma tente…un gars arrive avec une toile de tente dans les bras….il me raconte, qu’il avait monté sa tente derrière le parking…..au village de Valsenestre….



    Mais on l’a informé qu’il est interdit de camper la….pourtant le terrain est parfait….avec en plus des sanitaires propre, et des lavabos….

    Une fois de plus on privilégie les touristes en voitures en rapport aux randonneurs qui eux, n'ont pas le choix….




    Lui, il randonne avec sa femme, au plus léger.......en bivouaquant avec une tente mono-parois, mangeant dans les refuge, et achetant les sandwiches du midi…..ridicule économie….

    Il vient de prendre une douche, pour 2 € 50….ça m’intéresse, et lui demande si on m’accepterait, en étant pas cliente au gite d’etape….pas de soucis…

    Je fini de monter ma tente…. au bord du chemin, avec un tronc d'arbre pour m'assoir...

    Puis je vais pas au torrent….et descend au village a 2 km….en descente….le village est ravissant, avec ses vieilles maisons fleuries….des fontaines….

    Au gite d’etape Beranger la gérante m’accueille gentiment , c’est tres propre….je monte a l’etage….les clients sont tous attablés pour le repas du soir….je suis tranquille dans la salle de bain, immaculée….avec le luxe des tapis de bains…..une eau bien chaude….

    En descendant, j'ai payé ma douche 2,50 €......et pris une petite de bière kro, a 1,50 €….

    De retour au bivouac, l’allemand est deja dans sa tente…..je mange sans bruit, dégustant ma bière avec mes pâtes…..

    A 1400 m il fait moins frais….dodo vers 9h30…..….

    --------------------------------------------------

    ETAPE 45-46-47 Valsenestre la Mure Chorges

    Du 5 au 8  juillet 2017

    J’ai eu tres mal aux jambes toute la nuit….des crampes et des douleurs aux muscles des cuisses….le résultat de la descente d’hier….…..

    Je me lève fatiguée….Je sais pas trop ce que je vais faire ce matin…..démonte la tente…elle est pas trop mouillée….

    L’allemand est parti….le couple démonte aussi sa tente, et leur souhaite bon courage, pour la montée au col de la Muzelle, surtout avec la chaleur qui est deja bien présente….

    Je descend au parking, aux sanitaire, et lave mon linge…. et le met a sécher au soleil….sec en 30 mn…..


    .



















    Je décide de descendre dans la vallée ….a la chapelle en Valjouffrey….pour éventuellement rejoindre le desert en Valjouffrey, par la route D 117A….

    J’ai tres mal aux jambes….ayant du mal a plier les genoux…..

    Après 1 heure de descente sur la route…un auto arrive…sans réfléchir je lève le pousse……il s’arrête, c’est un monsieur qui campe au desert Valjouffrey, et fait des randos en étoile….

    Il va a Entraigues faire des courses…..je me dit que je pourrai aller me reposer au camping du village….

    A Entraigues, le camping est dans le village, tout petit, au bord de la route….Toujours pas de réseau…..

    En consultant ma carte, je constate qu’un tracé de train avec stations, passe par la Mure….je me dis que je pourrai rejoindre Gap ou Briançon…………. afin de m’y reposer 2-3 jours…..

    La c’est un ingénieur qui contrôle et installe des pancartes départementales, qui me prend en stop….il est responsable de plusieurs régions…..

    A la Mure…..je vais dans un petit bistrot, boire une menthe a l’eau….et interroge pour le train…..qui n’existe plus O_O…

    Y a t il un bus…..oui, mais on sait pas ou sont les arrêts…..sur internet, c ‘est pas clair…Je trouve rien a Gap par air bnb…..

    Je tourne en rond dans la ville, impossible de savoir ou sont les arrêts qui vont dans la direction de Briançon…, 

    Je perd 2 heures dans cette ville, pour rien, quand enfin je me retrouve face a l’Hôpital, pour voir le bus en question qui me passe sous le nez….

    Il est 13 h….la chaleur est étouffante….je reste a l’abri d’un arbre et fait du stop sans succès…..et décide de continuer sur la route plus loin…..

    A la sortie de la ville…..enfin une auto s’arrête….dans un virage…..des gros camion s’arrête derrière…..

    C’est une jeune femme , avec son petit garçon…..elle fait de la place dans sa voiture….car tout est en vrac…..comme si elle était partie précipitamment…

    Elle va après Gap, mais elle se propose a faire un détours pour moi……Puis on discute….elle vient de Lyon…veut s’arrêter manger a Corps…..



    .


















    Elle va dans un camping prêt de Gap, afin de visiter des maisons, pour acheter…..

    Je lui demande si ça la dérange pas si je vais au camping avec elle, c’est un camping a la ferme….




    En avant pour le camping a la ferme prêt de Chorges….








  • camping des grand pré aux Augiers


  • On arrive vers 16 h…..

    Je l’accompagne pour l’enregistrement, chez la proprietaire du camping….qui a de la place pour les tentes….

    Mais voulant me reposer….je réussi a avoir un bungalow, pour 3 nuits a 98 € ….je la paye en argent…..



    Elle m’amène a mon bungalow…. parfait pour moi, avec 2 chambres…..salon salle a manger cuisine….une belle salle de bain…une grande terrasse ombragée….








    Il y avait pas la télé….elle m ‘en loue une pour 7 €…..son mari me l’apportera le soir a 19 h…..

    J’ai un grand frigo…..le frais est bienvenue en ce jour archi-chaud…

    Nathalie et son petit garçon de 3 ans…attendent la fraiche a l’ombre avant de monter sa tente….il joue dans un petit torrent….



    Le soir j’ai proposé a Nathalie, d’utiliser mon frigo…..

    mais elle avait une glacière…..et utilisait le petit torrent…









    dodo vers 10 h 30…..fenêtres grandes ouvertes………

    Le 6 juillet 2017

    Malgré le confort, j’ai encore tres mal dormi…..encore tourmentée par les douleurs aux jambes….surtout au mollets….

    Vers 9h30….je suis passée voir Nathalie, qui m’avait proposé de me descendre a Chorges, pour faire des courses….mais rien ne bouge dans la tente….je veux pas les réveiller….

    J’irai a pied….en partie, car la première voiture qui passe s’arrête….
    et me descend au village a 4 km….



    .


















    Le village est mignon, il est assez provençale…..

    Arrêt a la pharmacie…pour de la pommade voltaren….plus du du Gaultherie, proposé par la pharmacienne a mélanger avec le voltaren….

    Puis carrefour contact…..pour de la nourriture fraiche….



    .


















    J’ai remonté sur la route direction les Prunieres….vers le camping ….et une auto me monte a 2 km de la…heureusement la chaleur était intenable….

    C’était le proprietaire du camping Bellevue, a l’autre bout du village…il m’explique qu’il s’entend tres bien avec les proprietaires du grand-pré….

    Par contre dans dans le village….certaines vieilles personnes….créent des distorsions dans le village….par jalousie….

    Retour a mon bungalow….30 ° dedans, malgré le ventilateur…sur la terrasse, une tres légère brise rend le repos supportable….

    dodo vers 11 h….

    Le 7 juillet 2017

    Les jambes vont un peu mieux….j’ai bien dormi……

    J’ai passé plus de 2 h a chercher des transports, pour Vallouise….Briançon….mais ce sera trop court au niveau du temps….

    Finalement je vais a Briançon, je laisse tomber les Ecrins, trop durs pour moi…..et passe a la suite….



    .


















    Je descend a Chorges a Pied....... les jambes vont mieux, je vais chercher les bonnes informations a la gare, et achète mon billet au guichet, puisqu’exception rare, il est ouvert avec un être vivant!!!!!

    Retour a pied au camping…..







    Un bel orage dans l'après midi, rafraichi un peu....









    télé....farniente sur la terrasse....

    dodo vers 11 h...

    ---------------------------------------------

    Etape 48 Chorges Briançon le Monetiers les Bains

    le 9 juillet 2017

    Je dors tres mal…..ça doit être la pleine lune…..impossible de dormir avant 4 h du matin….

    Nathalie finissait de ranger ses affaires….elle m’a descendu a la gare a 11 h…..



    .


















    Le train est en retard de 15 mn…le temps est mitigé aujourd’hui……

    Le train passe par Embrun, longe le lac de Serre Ponçon……mont Dauphin-Guillestre….il arrive a Briançon a 13 h 15…..



    .

















    Le bus est a 13 h 30 pour Moutier Les Bains….il est deja la...... et OH!!! surprise....je retrouve le chauffeur qui m’a transporté de Villard d’Arene au Lac Chambon…

    La il fait la ligne pour le Monetiers les Bains, marrant il connait Terre Neuve…..

    En arrivant au Monetier…..gros orage……moi qui pensait camper au camping des 2 glaciers a 2 km….




    Le bus me descend au bout de la ville…..me réfugie sous un auvent…..et telephone au camping, s’il y a une salle de repli….oui, mais elle sert de bibliotheque coin loisir…donc pas possible de dormir la….






    J’ai internet et cherche un gite d’etape ici….rien qui soit accessible…. en plus j’ai a récupérer un colissimo a la poste du village…..j’ai tout intérêt a rester en ville…

    Enfin je trouve







  • l’auberge Violaine

  • a 50 € la chambre……alors que sur booking, c’était 60 €….comme quoi faut chercher…..c’est encore cher mais j’ai pas le choix….le temps est pourri….


    .


















    En passant je m’achète des bricoles au Sherpa…. pour manger ce soir…..




    L’orage se calme vers 21 h…..


    Je suis bien a l’abri….









    l ‘endroit est douillet….

    dodo vers 11 h…

    ——————————————————

    Etape 49 Le Monetier les Bains a apres le col de la Ponsonniere

    le 10 juillet 2017

    J’ai tres bien dormi…..ça fait un bien fou…..j’ai été reveillée a 5h30, par une chasse d’eau….vite rendormi jusqu’a 8 h…..la poste ouvre a 9 h…..

    Je vais a 9 h a la poste récupère mon colis, en achète un autre, que j,enverrai a Bonneval les Arcs….

    La boulangerie est ouverte….des pains au chocolat, pas extra, mais bon ça fait l’affaire….petit dej dans la chambre….



    .


















    Je pars a 9h45….dépose le colis en passant a la poste….le temps est correct, ce matin…je trouve une auto en stop pour le Lauzet- le Pont de l’Alpe, altitude 1684 m….., pour éviter, le sentier boueux le long du torrent…




    .

















    GR 57….direction le Lac de Ponsonniere…..en passant par la halte de Roche Robert….

    La montée au début est raide, c’est un chemin…..on passe tout prêt d’une grande belle cascade…..

    Je ramasse des lunette de soleil….perdue sur le chemin, les remet a un groupe qui va plus vite au cas ou ce serait a une personne au dessus…



    .

















    A partir du vallon de la Halte Roche Robert….c’est un joli sentier, qui monte doucement vers le lac de la ponsonniere a 7 km….….c’est pas dur….a part 2-3 petits raidillons…marcher dans un torrent…




    .

















    Le paysage est magnifique….des nuages s’accrochent aux Ecrins….devant c’est beau…



    .

















    On arrive a une sorte de replat…..a gauche un superbe lac….( le Grand Lac ) a droite une jolie cabane de berger, avec une fontaine a l’eau bien fraiche….




    .
















    La grande cabane est fermée,  mais une petite attenante est ouverte, et peut servir de refuge en cas de mauvais temps....



    .













    Juste dessous la cabane, j’ai la chance d’observer un énorme bouquetin mâle, avec ses grandes cornes….j’ai cru au début qu’il s’agissait d’un mouflon….



    .




















    A partir de cette zone, le paysage est fabuleux….malgré que les nuages aient réussi a dépasser les Écrins…..l’orage est pas loin…. mais j’ai encore le temps….la météo le prévoyais entre 14 h et 15 h…





    .
















    Le lac de la Ponsonniere est un bel endroit, ou beaucoup de promeneurs viennent pic-niquer….et il est trop tôt pour m’arrêter bivouaquer….je continue….






    .














    Je passe le col de la Ponsonniere… 2613 m….étonnamment sans neige …..je peux apercevoir le magnifique panorama, vers le lac Blanc sur la gauche....

    La descente est plus abrupte que la montée….le sentier en devèrs….

    En direction des lacs des Cerces, ou je pensais planter la tente….



    .

















    Mais l’orage m’a rattrapé….par des premières gouttes et son tambourinage….

    Heureusement…le terrain est plus plat….je repère un endroit plat avec un petit torrent a coté….et un petit bassin….





    .















    Il est 15 h….vite je cours….commence a monter la tente extérieur avec le tapis de sol….juste pour m’abriter, le temps de l’averse….

    Un Gars qui me suivait avec son chien blanc…me crie que le lac est tout pret….m’en fiche….je suis bien la…



    .


















    J’ai juste le temps de monter la toile….qu’une tres grosse averse tombe….avec le  tonnerre qui résonne dans les montagnes….c’est impressionnant…

    Ravie, je constate que j’ai réussi a rester sèche, ainsi que mon matériel….j’essuie les quelques gouttes tombée sur le tapis de sol…..



    .


















    Je suis bien.  a L’abri il fait encore bon…j’en profite pour me faire un petit repas….l’orage tourne dans la vallée….

    Des qu’il se calme un peu….je sors chercher de l’eau pour ce soir, dans le torrent en dessous….et admire les marmottes tout prêt….


    .
    Le paysage est fabuleux…avec les lumières changeantes ….le soleil éclate,  sur les pentes de montagnes colorées….avec un fond de nuage noire….j’adore….






    .















    Entre chaque ondées…je sors prendre des photos…..c’est magique….

    Puis la température baisse….il est temps de monter la tente intérieur par l’intérieur, ce que je n’avais jamais fait….c’est hyper pratique….



    .


















    Je dois juste sortir, pour planter certains piquets…..mais je suis bien au sec ainsi que mes affaires...…..j'ai fais un peu de couture, réparant un pantalon....

    Ensuite je fais mon repas assise dans la tente, le rechaud dans l’auvent ouvert…..

    je mange dedans, car la , il fait froid….

    dodo vers 9 h…..

    ———————————————————————

    Etape 50 Lac de Cerce-Valloire

    le 11 juillet 2017



    Il a plu presque toute la nuit….j’ai assez bien dormi….levée a 6 h 30….je décolle a 8 h…

    Plus loin sur la gauche un groupe de grosses tentes est installé sur un petit plateau….sans doute des alpinistes….



    .












    Le ciel se dégage un peu….mais il fait froid….je marche avec la doudoune….

    Au lac des Cerces….je vois le monsieur d’hier avec son chien….qui contournent le lac….

    Je tâtonne un peu avec le sentier….a gauche on parle des Mottets…que je voit pas sur ma carte….a droite aucune indication….je prend cette direction…..et y retrouve le balisage du GR….




    .

















    Il y a des petits pics de monter….ça met en forme pour la suite et me réchauffe….

    Le chien blanc du monsieur arrive et me saute dessus pour m’accueillir….avec ses patounes boueuses….il est magnifique ce chien…..





    .

















    Je marche avec le monsieur….jusqu’aux 3 lacs….le sentier est pas mal….mais on est en plein vent…..les gouttes d’eaux….se transformant en neige dure….

    .




    .














    On traverse plusieurs petits névés…..On descend au lac…. au col de Rochille….on voit le camp militaire des Rochilles juste dessous a gauche…..





    .















    On se quitte a la bifurcation GR 57 pour lui….GRP variante du Mont Thabor pour moi a Gauche….

    Le sentier monte tout droit dans la montagne….puis on monte vers le col de la Plagnette 2717 m….





    .















    Puis voila la nouvelle vallée….au début relativement correcte….tres caillouteuse….ça descend pas trop dur….on est dessous la magique Pointe noire….







    .














    A la bifurcation qui va vers le pas des griffes….je profite d’un rocher, qui fait office de banc….pour manger du pain et du fromage….qui a bien intéressé un chien qui devançait son maitre…..il ressemblait a un loup…..





    .















    Les nuages s’accumulent a nouveau….Ils viennent du col...et descendent vers moi....

    Je plie bagage….et suis mon sentier a travers des éboulis……les nuages s’ouvrent….m 'offrant une grosse pluie….




    .

















    J’ai repéré une cabane en ruine… les ruine Borgette…il y a plus de toit….mais un mur qui me protège du vent….une pierre me sert de siège…. la pluie me passe au dessus portée par le vent….

    Mais je dois sortir mon parapluie et le tapis de sol de la tente, par la suite, des que le vent est tombé…..

    Plusieurs groupes de randonneurs avec des enfants…. archi-trempés courent comme ils peuvent,  sur le sentier devenu torrent….je les vois traverser un gros torrent…

    Ça dure plus d’une heure….je commençais a avoir les pieds mouillés….ça devient giboulées…je vais voir le torrent a traverser…il a doublé avec l’orage….impossible a traverser…OK…..

    Vu le temps perdu et l’orage qui continue….je fais demi-tour….pour descendre a Valloire….que je crois plus proche….





    .















    Le monsieur avec le chien loup me double…il a aussi fait demi-tour….

    Le sentier après la bifurcation…..descend….monte….il est tres boueux avec la pluie….je dois traverser des torrents….c’est pénible……

    En plus le sentier est tres frequenté par les vaches…..c’est un champs de bataille boueux,  évitable parfois….mais bon c’est le bain de boue…

    Plus bas je croise un petit groupe, qui s’était abrité a la cabane des Plagnettes….



    A.

















    J’ai pu faire sécher un peu mes chaussures et chaussettes….profitant de 3 rayons de soleil…





    .
















    Apres la cabane, c'est une piste….c’est plus roulant…..plus bas je vois un grand groupe qui monte rapidement….

    Ce sont des militaires….quand ils passent a ma hauteur, je m’efface, leur laissant la place…..et leur demande si ils sont chasseurs Alpins….

    " NON ",  ( fierement ) ...." ON EST LEGIONNAIRE…..DE LA LEGION ETRANGERE  "….Je leur souhaite bon courage….ils montent au campement des Rochilles….pour la nuit et descendent le lendemain…

    Je me suis aperçu plus tard, que j’aurai pu récupérer le sentier qui monte au pas des Griffes aux ruines de Gillère….


    .


















    La descente est beaucoup plus longue que je pensait…..j’ai mis + de 2 h après les Plagnettes….

    J’étais au dessus de Valloire….sur une piste bleu….vers 16 h 30….

    En arrivant a Valloire….je suis éreintée…il est 17 h30….l’orage  me suit….

    Au départ je pensais aller au camping….mais il est encore 2 km plus loin…..




    .

















    Sur la place de la ville…j’ai internet….mais c'est cher par bnb…par booking…. je trouve un studio  a 45 €…et cherche sur internet son adresse directe….c’est 33 €…

    Je  telephone a la responsable….elle me garde le studio…..j’ai du mal a trouvé, malgré les indications de L’O T……j’y arrive finalement….

    La dame m’attendait…..son mari reste a l’etage…sur son fauteuil roulant….il a eu un accident en montagne il y a 17 ans…..

    Elle me montre le studio…. c’est correct, mais le lit est en mezzanine ….par une échelle…….Mais l’internet e t la télé fonctionnent pas…elle zigonne dans les appareils…il manque une télécommande, que les locataires précédents on perdu ou amené... 



    .


















    Elle me propose un appartement en bas, il est a 45 €….je ne payerais que 30 € le lendemain…

    L’endroit est propre…bien aménagé….une chambre séparée….une cuisine….une grand télé….draps tres propre….

    Elle me propose de rencontrer son mari, qui était guide, qui me montre les sentiers que je devrais suivre....pour rejoindre le col de la Marche....

    Tout ce qu’il faut pour le petit déjeuner, avec des biscuits Breton….et une petite plaque de chocolat….

    J’ai pu faire sécher mes chaussures sur le radiateur…..il a plu a nouveau…toute la soirée.

    Télé….un bon repas….dodo vers 10 h 30…..

    -----------------------------------------------


    Etape 51 Valloire Valmenier Evettes

    Le 12 juillet 2017 ;

    J’ai bien profité de la nuit…..endroit tres calme….draps extremements propres….

    Levée a 6h 30..me suis lavée les cheveux….séchée…..me préparant tranquillement…puisque je prend les oeufs et des  télésièges, qui me feront gagner 400 m de dénivelé…mais ça ouvre qu’a 9 h….

    Je suis monté dans le magasin de la dame ( elle s’occupe et gère des appartements a louer ) lui régler ma nuitée…je ne paye que 30 €….cool….




    .
















    A 9h10….grand ciel bleu.....je suis dans les oeufs…..arrivé en haut je dois prendre des télésièges…..mais il y a un petit problème…..et on doit attendre…..

    J’en profite pour discuter avec le responsable des oeufs….il me donne plus d’information quand a mon parcours, et me donne un dépliant des pistes de ski…..

    Je comprend mieux la direction….car il y a des pistes en pagaille….la vue sur la pointe noire est magnifique...





    .















    Je vais attendre aux télésièges…..encore 10 mn d’attente….et en voiture Simone….ça démarre….arrivé presque en haut….ça s’arrête brutalement….

    Une panne de 30 mn….sur les sièges derrière….une nana  a paniquer…..criant qu’elle allait mourir…..ça n’arrive qu’a moi….moi…moi…moi…qu’elle se plaindrait….gnagna…..

    Elle a réussi a faire paniquer les gamin devant moi, qui se sont mis a crier  « «  au secours  « « …..et le télésiège a redémarré…..

    Il y avait juste une petite panne électrique…..

    J’ai suivi les indications données….par un chemin sur la gauche….qui descendait au début…..pour monter sur une piste rouge….bien abrupte…..pour rejoindre une sorte de col….




    .

















    J’ai mis bien 45 mn a monter….sur la crête….j’ai fait des aller-retour….cherchant le sentier indiqué….je le vois plus bas….mais je trouve pas ou il commence….

    Je prend la direction de Valmenier…..descend par une piste bleu……qui est tres tres longue…..bien tracée….faisant de long lacets…..




    .

















    J’arrive a Valmenier 1800 vers 14 h…..je dois descendre a Valmenier 1800, pour retrouver mon chemin….

    Je traverse le village Alpin…..l’office de tourisme et l’epicerie, indiqué sont fermé….en plus en haut d’une forte cote……les gens du café a coté….sont tres indolents….ils savent rien…

    Je redescend, et suis les pancartes qui indiquent le lac de Bissorte…c’est une toute petite route….bitumée par endroit……




    .

















    Je croise 3 voiture, sur 7-8 km…….ça monte ça descente….c’est dans la forêt d’Orelle….peu de vue…..2 places pour pic-niquer, mais pas bivouaquer….

    Finalement vers 17 h passé, une auto arrive dans ma direction….elle s’arrête….ils vont au lac Bissorte….cool….il restait plus de 4 km….jusqu’au lieu-dit ‘ le Prec ‘





















    .
    OULLA...!!!...quand je vois l’escalade pour monter au lac Bissorte,  surtout on voit le barrage de la….a 400 m au dessus, sur environs 2 km de sentier pierreux......Je pensais y aller éventuellement pour camper….et redescendre….

    Mais la vue l’heure et la difficultés...…..j’en ai au moins pour 2h….et j’ai pas envie de me casser les jambes…

    J’avais repéré un sentier en corbeille pour rejoindre le hameau de Bonnenuit…par le bois de Chezel….peu balisé….

    J’ai quitté les 2 randonneurs, pas rassurés pour moi….la dame me donne un fruit de la passion…….et me suis engagé sur le sentier….

    En fait c’est dans la suite logique du fin de la route….au début j’ai traversé l’éboulis d’un torrent presqu’a sec…suivi d’un chemin pas entretenu….couvert de hautes herbes….mais avec des traces de passage….toujours dans la forêt….




    .

















    Il longe le pourtour de la montagne….au début ça monte pas…..c’était long….le chemin devient de plus en plus étroit…..j’arrive sur une petite zone herbeuse….avec une petite bergerie en mauvais état, mais correct….

    Un long et large tuyau traverse le chemin  et disparait vers le bas....





    .

















    Je continue…..le sentier monte….dans la foret, assez bien tracé…….puis a nouveau….une zone tres herbeuses….les tiges sont aussi haute que moi….et je perd le sentier….





    .















    Aucune trace visible….il est 18 h 30….je cherche un emplacement plat…rien, et surtout  pas d’eau….je repars a la recherche du sentier, que je retrouve en coupant a travers la foret….escaladant des branches….bataillant avec les bois morts au sol…





    A nouveau une petite cabane.....



    Plus loin, le sentier est plus dessiné….





    Ensuite…un tuyau neuf….surgit du bas-coté, captant une source….ça me rassure, cela indique que je suis sur le bon chemin…..et en effet….enfin des pancartes….sur un arbres....……


    Au moins je ne me suis pas trompée, c'est reconfortant...


    De plus le chemin est entretenu ….de la veille sans doute….l’herbe coupée est fraiche….






    Ça monte a nouveau…..depuis un moment c’est les montagnes Russe….monté….descendre……il est 7 h 30……une pancarte indique les Evettes...1940 m….





    J’y monte….c'est encore bien raide…..

    Le sentier monte sans lacet tout droit a travers les arbres....








    Et OH !  soulagement….je vois un petit groupe de 3 maisons….l’une cossue….la deuxième…une grange en bon état. et une dernière qui commence a s’écrouler….




    Une fontaine…juste a coté de la maison….

    J’en fait le tour….tout est barricadé….







    J’opte pour monter ma tente intérieur, dans la grange, qui a un peu de paille sèche…..qui me servira de stabilisateur,  bien étalée sous la tente....isolant du sol cabossé….…la vue est belle...





    .
















    J’aurai pu dormir sans tente mais pour avoir un meilleurs sommeil….et éloigner les idées dérangeantes de petites bêtes, comme les araignées….ou autre…. je préfère monter la tente……



    C'est la première fois que je dormirai dans une grange sur la paille...



    Il est plus de 8 h….la lumière baisse….




    Je mange devant la grange….pour ne pas risquer d’incendie avec la paille….

    Dodo vers 9h…..il fait bon….


    ——————————————————————————

    Etape 52 des Evettes a Modane.

    Le 13 juillet 2017 ;

    Finalement j'ai vraiment bien dormi....dans un silence parfait......la paille odorante est tres douillette...

    Debout vers 6 h 30....rangement de mon petit bazar......petit dej comme hier, devant la grange....petite toilette a la fontaine a l'eau savoureuse et fraiche.....

    Départ vers 9 h....je redescend jusqu'aux pancarte....et continue la descente sur la droite....de ce coté, on voit que le sentier est utilisé.....

    La descente est raide....tout le long......plusieurs croisements, mais je me fie a ma carte sur le telephone....pour arriver a un chemin forestier, toujours en forte descente....






    .
















    La foret est tres dense.......plusieurs coupes de bois semblent en cours...
    Traversée du torrent Bonnenuit sur un large pont de bois....sous une grosse cascade....bien tumultueuse...



    Apres une bifurcation....je tombe sur l'oratoire de Montrond....1480 m...près de 500 m de dénivelé descendu.....



    C'est toujours bien pentu....mes genoux, peuvent en parler .... ;) ...



    En plus aucun intérêt paysagé.....la foret.....le chemin......Ça devient un peu moins raide....










    Je commence a apercevoir le village de Joly......tout en bas....les abords du chemin sont garnis d'une large bande de mousse bien épaisse...




    .














    Une mangeoire sur le coté dans la foret....je me demande bien pour quels animaux....puisqu'il n'y a pas d'herbe.....







    Plus bas une cabane....en contre-bas....au toit défoncé apparemment par une grosse pierre...ça ressemble a une grange....






    Et enfin le sentier devient plus plat sur une sorte de place ou se trouve une antenne.....




    Je profite d'un petit muret en béton....au soleil....afin d'y sécher mes chaussettes....et chaussures....me reposer en mangeant un morceau.....






    2 hommes montent en courant.....fiou....les fous......

    Les pieds bien sec....je reprend la route, qui surplombe Joly....et l'autoroute....que je dois traverser plus loin....






    .


















    Le village est joli comme son nom l'indique, si on oubli l'autoroute au dessus….

    C’est le creux de la vallée de l'Arc....

    Apres le village je  suis la petite départementale 1006, jusqu'a une usine hydroélectrique.....c'est vraiment pas motivant comme route....je fais du stop.....

    J'arrive a Modane vers 15 h.....fais mes courses au casino.....et appel mon logeur bnb, Joseph...

    Il m'attend......j'y suis vers 16 h.....j'avais pas trouvé de studio, et mes super-logeurs de l’année dernière étaient complet...je me suis contenté d'une chambre.... «  pas trop chère « … .mais pas terrible...

    Joseph est gentil, mais il a un notion de l’hygiène qui lui est  " propre "  il fume beaucoup , des cendriers plein,  trainent dans la cuisine...

    Deja quand j'entre dans la chambre qui m'est attribuée….c’est une chambre de jeune fille ( en vacances sans doute  )  il reste toutes ses affaires....aucun endroit pour poser les miennes....tout est blindé ….poussiéreux un max..des lits superposés...et surtout il avait pas changé les draps des locataires de la veille....

    Je me suis pas démonté...j'ai repéré dans la salle de bain, la ou il " empilait " les draps....et taie d'oreillers…j’en ai choisi des a peu près propre.....pour remplacer les autres....les mettant dans la corbeille a linge...

    Et j’ai utilisé mon clako, anti-punaises.....

    Pour la serviette qui m’était attribuée....pareil, trop douteuse, j'en ai pris une autre.....

    Pour me doucher....j'ai d'abord lavé la baignoire.....ensuite, il proposait une machine a lavée….sans proposer de lessive, ni d'endroit pour sécher...

    Sa famille devait être partit en vacances en Algérie....laissant l'appart a Joseph....qui a géré ses «  affaires bnb »    pendant ce temps la...

    Pareil, pour manger le soir....je me suis débrouillé dans la chambre, la cuisine était trop sale.....tout ça pour 30 € la nuit....je l’ai signalé a air bnb....

    Le seul Element positif, était la grosse télé dans la chambre...

    dodo vers 10 h


    —————————————————————

    Etape 53 Modane Refuge de l'aiguille Doran

    Le 14 juillet 2017

    Nuit a peu prêt correct….des voyageurs sont arrivés tard….mais n’ont pas fait trop de bruit..

    Levée a 6 h 30….départ a 8h10…..le parcours prévu aujourd’hui est pas tres long….mais il va faire encore tres chaud….et ça monte sec…



    Aux panneaux est indiqué refuge de l’Orgère a 3 h…..c’est 15 mn avant le refuge de l’Aiguille de Doran….


    La montée , surtout au début monte directement tout droit….c’est bien raide…..





    Je sais que je n’en ai que pour 3-4 h….je prend tout mon temps…..m’arrête pour manger un morceau…..discuter avec des randonneurs qui descendent vers Modane.....boire de l’eau….
    admirer des insectes qui butine un belle marguerite.....





    M’assoir sur un rocher, ou un tronc d’arbre….bref…

    Je lambine….et c’est bien agréable….






    Ne connaissant pas le refuge de L’Orgere…j’y suis montée…..en fait c’est un gros refuge….avec beaucoup de voitures stationnées aux alentours….

    Une boite a touriste…..ce que je n’apprécie pas….c’est un ancien bâtiment EDF retapé style chalet avec une grande terrasse…..tout en restaurant….bourré de monde….




    .
















    Je voulais avoir des information si au refuge Peclet-Polset, on pouvait bivouaquer….personne ne savait ….

    Je suis descendu au petit hameau d’èstive de Doran, ou toute les maisons ont été remises a neuf, avec leurs pierre et Lauzes d’origine…. 




    .
















    Tout en bas se trouve le joli 







  • Refuge de l’Aiguille de Doran
  • Ou j’avais téléphoné le matin, pour savoir si on pouvait toujours bivouaquer pour 5 € douche comprise….et avertie de mon arrivée entre 14 h et 15 h….

    L’endroit offre un belle vue sur Modane et le massif du mont Cenis….le Mont Thabor…




    .

















    Surtout c’est moins frequenté….bien calme…..respectueux….une route y parvient aussi, mais elle est bien plus raide et peu ou pas goudronnée….accessible plus au 4x4….

    Je me suis installée sur les tables a pic-nique devant….et j’ai lu…..après un moment le vent était assez froid…8 ° avec le vent….avec le soleil caché derrière la montagne…..



    J’ai tournée autour du refuge avec la chaise longue afin d’être un peu a l’abri du vent mordant…avec une bonne bière…..

    Finalement j’ai lâché prise….

    Une bonne douche chaude, avant l’arrivée des randonneurs prévus….

    Je met en charge mon telephone, je récupérerai le chargeur demain….

    La patronne m'informe que le refuge de l'Orgère a téléphoné pour m'informer qu'au refuge Peclet-Polset....il est interdit de bivouaquer....c,est sympa de ne pas avoir oublié, a l'Orgère....

    Je monte ma tente, autours de 6 h….vers le fond du terrain….assez plat….

    Alors que j’en était a la tente intérieur un groupe de 5 Breton….relativement sympa….

    Le terrain est vaste….mais il se sont mis trop près a mon gout….

    Je me suis fait a manger dans la tente…a l’abri du vent….j’avais froid….quand l’un des Bretons, m’invite a venir manger avec eux….en haut de la colline….

    Je ne peux pas….puisque tout est deja en route….et puis ça m’intéresse pas de monter, pour avoir plus froid….

    Me suis réfugiée dans la tente, pour dormir a 9 h30….mes voisins avaient décidé de regarder les feux d’artifices du 14 juillet, dans la vallée….

    Moralité….ils ont bavardé….rigolé….jusqu’a bien minuit…..m’empêchant de dormir….après les gars ronflaient…..

    ---------------------------------------------------

    Etape 54 Refuge de l'Aiguille Doran a Pralognan

    Le 15 juillet 2017 ;

    Nuit tres médiocre....avec le premier sommeil profond  perturbé.....

    Levée vers 6 h 30....pour aller a la salle de bain avant les Bretons....la tente est complètement mouillée...la toile extérieur surtout...dedans dehors....mais bon en démontant....ça mouille l'intérieur....

    J'ai mis les tentes, dans sac plastique je ferai un arrêt pour les sécher sur le chemin.

    Départ vers 9h h 30 dans le brouillard…..les bretons sont partis un peu plus tard….



    Juste avant le refuge d'Orgère....…..je croise un berger…..avec son aide, qui circulent avec un âne….mal harnaché de leurs paquets….ils doivent a plusieurs reprises, faire demi-tour, pour ramasser ce qu’ils avaient semé en route..




    En arrivant au refuge de l’Orgère…..1926 m…….j’ai tourné en rond….pour enfin trouver l’acces au sentier…le GR 55….….qui va monter tres rudement au dessus du refuge….

    Le brouillard est persistant….mais mouvant….parfois on voit les montagnes au dessus….ou on est carrément dans le coton….




    .

















    C’est raide, mais en lacets….sur cette partie, dans les arbres…..suée assurée jusqu’aux ruines de l’Estiva …2178 m…….ou je fait un premier arrêt…..




    .

















    Profitant de quelques minutes ou le brouillard, me laisse contempler ce fantastique paysage….et mange du fromage….

    Les Bretons arrivent quand je repart……De la le sentier est bien plus confortable….en plus je n’ai aucune douleur, ou fatigue…..





    .















    Le soleil, montre son nez de plus en plus….repoussant la brume sur les sommets….mais elle résiste longtemps….





    .










    Le sentier monte doucement entre la Tête Noire…2675 m…..et l’Aiguille de Doran….3040 m….Avec la brume….le paysage est fabuleux…..je me régale les yeux et  pour les photos…..

    On fini par arriver sur une immense prairie,,,,donnant sur une superbe vallée glaciaire…au bout on voit le col de Chavière……ça semble pas loin…..mais c’est loin…..




    .

















    Arrivée au croisement du GR 55 qui arrive du village du Polset….il y a un énorme rocher…..ou les Bretons s’arrêtent….je ne les verrai plus après….

    Je suis peu arrêtée…..j’ai constaté, que si je ne m’arrête pas plus de 20 mn….je redémarre facilement sans raideurs……





    .
















    Sur la gauche d’immenses cascades arrosent la sublime vallée qui s’allonge a l’infini…, après le petit  lac de la Partie…..




    .


















    On descend un peut…..remonte quelques buttes…..et enfin j’arrive au bas de la montée au col….qui se révèle plus raide que je pensais….




    .

















    Au début, c’est dans la caillasse….le col est tres frequenté….car a 2-3 h d’un parking….ce qui implique plusieurs traces de sentiers…….avec plusieurs névés a traverser…




    .

















    J’avais repérer qu’il était préférable de monter sur la droite…..au névé….ça passe bien….mais au dessus, c’est plus de l’escalade…..mais c’est correct….


    .
    Il y a bien 20 personnes au visage réjouit....... mal chaussées….en tee-shirt…sans sac a dos…au col de la Chaviere …..2796 m…..qui est un mince bec entre les 2 vallées…





    .
















    La vallée vers Pralognant…est complètement lunaire….minérale, contrairement a la vallée de l’Orgère….un contraste édifiant…constellée de névés....




    .

















    J ‘y restes peu….et vois avec effroi la descente…..celle-la est plutôt scabreuse….quoique heureusement la neige a fondue…..laissant du schiste mouillé….glissant….….en pente abrupte ….tout en devèrs….sur 300 m environs…




    .

















    Je repère un couple qui semble avoir des difficultés, dans la descente….j’attend qu’ils aient passé le plus dur….

    Je me suis engagée tout doucement sur le sentier….munie de mes précieux bâtons…..car effectivement ça glisse…..mais je réussi la descente même en arrivant en bas du plus dur,  a passer par un endroit pierreux tres instable….






    .














    Par la suite le sentier traverse les grand éboulis…..guidée par de nombreux Cairns….je suis impressionnée par cet environnement….




    .
















    C’est pas trop agréable….tous ces cailloux., faut être vigilant en permanence….

    Et voila une zone tres surprenante…..ce qui est appelée Plan de Cairns…..tout un creux de ce plateaux caillouteux….est couvert de Cairns….certains magnifiques…..




    .
















    Marrant que certain randonneurs,  viennent  jusque la pour faire ces constructions éphémères…

    Apres cette zone….le paysage redevient plus herbeux…..au loin j’aperçoit le refuge Peclet-Polset……pour y aller, il faut prendre une petite variante, que j’évite…..




    .










    Je m’arrête  plus loin, dans un creux, prêt d’un torrent asséché….pour profiter du soleil et du vent, afin de sécher ma tente….que je cale avec des cailloux….

    Je mange pendant ce temps la….c’est sec en 15 mn….



    .















    Plus loin au niveau du refuge Peclet-Polset…..le sentier devient chemin de terre….tout en pierraille….assez pentu…pas agréable….







    .













    En plus il y a un monde fou…..le Parking Prioux les a conduit a 3 h de la….mais quand même ils sont courageux, de monter dans cette chaleur….enfants compris…. en petites chaussures….




    .














    Le refuge reçoit beaucoup de promeneurs le midi, pour la boisson et les repas….c’est le but en fait…..le paysage vaut le coup…..

    Je pensais éventuellement chercher un emplacement pour bivouaquer…..car dans le parc de la Vanoise, interdit de Bivouaquer, sauf prêt de certain refuge…en payant…






    .















    Mais le chemin sort de temps a autre des limites du parc….après le refuge du roc de la Pêche…je pensais m’y arrêter…..




    .

















    Ce sera pas dans ce coin….car les pentes sont trop importantes….avec des vaches en supplément….j’avais aussi envisagé d’aller jusqu’a Pralognan au camping….

    J’arrive au parking des Prioux….a 4 h….un couple qui venait de me doubler…s’approchent d’une voiture sur le parking….alors qu’ils avaient ouvert le coffre pour ranger leurs sac….je leur demande s’il peuvent me descendre a Pralognan….

    Avec un grand sourire, il me répondent dans un français approximatif, que oui…..Ce sont des Suédois, qui habitent a San Remo….

    Ils me déposent juste devant le







  • Camping municipale le Chamois
  • Camping bien plein a 4h30…..je m’attendais pas a autant de monde….caravanes et tentes…


    Le terrain est sur L’arrivée d’une piste de ski….un torrent tout le long…avec des petites terrasses, pour facilité le terrain plat….

    Je demande une place ou je serai pas gênée par la lumière et les voitures….






    Je suis presqu’en haut du terrain…

    Je suis a coté d’un couple qui a une tente intéressante ,  spacieuse….semblant pratique….acheté sur internet pour 200 €




    Je monte ma tente….vais faire des petites courses a l’epicerie en bas….

    Une bonne douche, profitant qu’il y a pas trop de monde….




    Je fais mon repas assise dans la tente face aux montagnes….La fraicheur habituelle du soir est la....


    Dodo ver 9 h 30

    —————————————————————————

    Etape 55 de Pralognan au refuge du Plan du Lac


    le 16 juillet 2017 ;

    J’ai bien dormi….car a 9 h 30 le froid a poussé les campeurs, et surtout les enfants a se coucher….

    Je range ma tente dans le sac plastique, car bien mouillée….je pars vers 8 h 30….je cherche le sentier qui monte au col de la Vanoise…

    Je croise un homme, qui m’explique que je gagnerai du temp et de la fatigue en utilisant le télépherique qui me fera gagner 600 m de dénivelé…




    .

















    Je ne peux pas refuser cette économie d’énergie….et suis ses sages conseils…

    J’arrive a l’ouverture, et monte dans le premier trajet….avec pleins d’autres randonneurs…

    La femme qui gère la télécabine, m’indique le chemin a suivre pour rejoindre le GR…




    Sous le Mont Bochor…au Pachu....1990 m...le sentier commence en bas de l’arrivée, a un croisement de pistes de ski…..2 h 50 indiqué sur une pancarte pour le col de la Vanoise…..





    Il descend de 200 m, en corbeille….le paysage est sublime…..le ciel est leu…la lumière parfaite….

    40 mn plus tard…je suis sur le GR 5…peut avant le refuge de la Barmette…..




    .
















    Apres le refuge de la Barmette, la montée est plus sérieuse….dans un sentier entouré de murets en pierres ancestrale…..avec plein de petits sentiers, qui coupent…..c’est envahi de promeneurs…







    .













    A priori, les 4x4 peuvent utiliser ce chemin…tres pierreux…avec de grosses bosses….faut aimer les secousses….



    .

















    La montée est face au soleil….bien a l’est…..j’ai discuté avec pas mal de personnes….
    je ne me suis pas pressée….m’empreignant un maximum de cette beauté….

    On longe un bon moment un large torrent, que l'on traverse plus haut, au pont du chanton....




    .

















    On passe une butte, pour arriver a l’attraction principale de la zone….







  • LE LAC DES VACHES
  • une belle grande surface, avec peu d’eau…..des pierres en son milieu pour le traverser…..les promeneurs sont agglutinés autours….beaucoup s’arrêtent la pour piqueniquer…..

    C’est pas évident d’y faire des photos sans monde…..il y a même des linaigrettes….l’endroit est particulier….




    .
















    Encore une petite grimpette, dans un pierrier….

    dernier coup d'oeil sur le lac aux vaches.....



    .

















    Contournement de gros rochers…On longe un grand lac….le lac Long….




    .

















    Pour arriver au col de la Vanoise….ou se trouve le refuge du même nom…..2516 m…

    J’y fais une halte….pour une menthe a l’eau…..c'est le jour des frites maisons….en voila une bonne idée…!!!!...




    .

















    Je partage une table avec un jeune homme du sud-Ouest….. qui fait sa premiere randonnée en itinérance, sur 1 semaine….





    .
















    Retour sur le sentier….qui suit un grand plateau herbeux vallonné....…..longeant les  superbes lac Rond et du Col de la Vanoise ….on est dans une carte postale….

    Finissant la vallée dans une zone marécageuse….aux nombreux torrent….garni aussi de cairns...




    .

















    Puis on bascule sur la descente ….avec deja une vue époustouflante sur la vallée de la Leisse…..j’adore cette vallée glacière, que j’ai descendu l’année passée…



    .


















    Descente que je savais assez raide….mais je m’arrête souvent,  pour observer et photographier de nombreux bouquetins pas farouches….




    .

















    Une belle vue sur la descente et la belle vallée de Termignon.....




    .

















    En bas sur le pont de Croé vie….2099 m…qui enjambe le torrent de la Leisse....

    Je prend le temps de bavarder un peu avec des randonneuses….




    .
















    Je prend la direction Pont de la Renaudiere, sur le GR5 conjoint avec la Via Alpina…. sur la droite 




    .

















    On passe sous le refuge d’entre 2 eaux….une petite montée pour redescendre dans un vallon étroit……pour arriver au pont de la Renaudiere….2043 m…

    Encore une bonne montée jusqu’a la chapelle st Barthelemy…..d’ou on voit le replat ou se trouve le refuge du Plan du lac….


    .
























  • Refuge du Plan du Lac
  • J’y avais réservé un lit….puisqu’aucune possibilité de bivouaquer….

    Le refuge est positionnée face aux glaciers de la Vanoise….c'est juste une  fantastique vue…. 



    .

















    J’y retrouve des personnes rencontrées sur le chemin….

    On m’attribut une chambre de 4….un peu plus cher, mais tranquille….je vais vite me doucher avant l’arrivée des groupes…..et lave mon linge….et fini de sécher ma tente...sur le même fil a linge...

    Je profite de plusieurs files a linges, pour aussi mettre a sécher ma tente….. 

    J’avais mis mes affaires sur le lit du bas au fond….la chambre est comme un couloir….a mon retour, 2 jeunes femmes sont installées…2 Australiennes qui vivent a Londres…

    J’ai bu une bière avec des compagnes de randonnées….sur la terrasse, face aux glaciers….




    .

















    On a une cuisine pour les hors sac….elle est parfaite, avec un poêle a gaz….et tout le nécessaire pour cuisiner…

    J’ai manger avec les Australiennes, Astrid et Joans…..partageant ce que nous avions…..elles ont porté des champignons et autres aliment frais….

    Elles font partiellement le tour de la Vanoise….

    On échange nos parcours, donnant quelques bonnes idées….

    Un groupe est arrivé tardivement avec des brailleuses stupides….je vais les voir, pour qu’elles baissent le ton…..

    Dodo vers 9 h 30…..


    ——————————————————————————

    Etape 56 du Refuge du Plan du Lac au refuge du Cuchet


    Le 17 juillet 2017 ;


    Nuit correct…..réveil a 6h15….levée a 6 h 30…espérant arriver aux toilettes avant le groupe….y avait deja quelqu’un….Faisait froid dans le couloir…..

    Un petit brin de toilette…et j’installe ma nourriture dans la cuisine…..quand je vais dans la chambre a 7 h….les 2 filles commencent a bouger…. 

    On a déjeuner ensemble….elles allaient au refuge de Vallonbrun….2 h plus loin…que le refuge de Cuchet….

    Je leur ai donné les coordonnées de l’auberge d’Ouls, ou je dois dormir le 19….le gardien fait l’appel pour elles…

    Par contre j’ai pas compris le prix que j’ai payé en rapport aux filles, qui avaient pris plusieurs boisons, comme des bières, du vin blanc et des gâteaux….26 € chaque incluant le cout de la nuitée….

    Alors que moi je n’ai pris qu’une bière en plus de la nuitée et j’ai payé 32 €….????

    J’ai réclamé, mais on m’a affirmé que c’était correct….je suis partie pas du tout convaincu……




    .













    En Partant….un monsieur, envoyé par le parc…… un peu allumé….mais bien sympa….expliquant comment se comporter avec les patous…..

    j’ai fait la traduction pour les filles…..elles sont parties….j’ai continué a blablater avec ce gentil monsieur….tres bavard….bien 30 mn….

    Un grand ciel bleu….une légère brise, m’accompagne sur cette splendide portion du sentier….en ayant en permanence cette vue sur les glacier….ou les nuages jouaient tranquillement….



    .


















    On longe un lac assez long….une petite route derrière….puis on descend tranquillement….a travers une zone étroite….avec le Mont de la Dent Parrachée au fond.....



    .

















    Le sentier est tres frequenté, car le public n’ayant pas le droit de venir en voiture….a la possibilité d’utiliser des navettes….entre le parking de Bellecombe jusqu’après le Pont de la Renaudiere….les voitures pouvants stationner a Bellecombe, ou la route vient de Termignon…




    .

















    Apres le parking…le sentier  vire a gauche….direction refuge du Cuchet a 3 h 30….

    C’est un chemin de terre, qui dessert plusieurs fermes a vaches…..la, la montée reprend….mais pas trop ….les fermes affichent la vente de fromage….



    .

















    C’est curieux….il y a pas de balise rouge et blanche….juste a des croisement les balises bleu blanc rouge du parc…..
    La vue sur les glacier est magnifique.....



    .

















    Arrivée au bout de la piste….Je vois un chemin moins entretenu….qui semble continuer au loin….je descend….traverse des ruisseaux….pour me retrouver devant une petite bergerie……… personne…..…. au bout se trouve la fin du chemin….et le début du sentier…

    Le sentier est bien tracé…il monte en corbeille….contournant la montagne dans ses vallons….

    A un moment donné je traverse une zone plus pierreuse….mais des pierres genre ruiniforme en granit….

    .

    Ça me fait penser a la Bretagne….en plus haut….bien sur….

    Sur un petit monticule…sous le col du Petit Vallon……les ruiniformes sont plus gros….il y en a un qui est creux….il doit servir d’abri en cas de mauvais temps….

    Je m’y arrête pour manger, ensuite je réussi même a trouver le refuge de l’Arpont en face, et le photographier….




    .

















    J’ai croisé un jeune gars, avec un gros sac tout de guingois…..il allait au refuge de l’Arpont….FIOU…..C’EST LOIN……

    Il ronchonnait….car il savait pas que le parc interdit le bivouac….et qu’il se porte un sac de 20 KG pour rien…il arrivait du refuge du Cuchet…Fatigué d’une heure et demi de montée sauvage…

    Effectivement arrivée au bout de cette lande, a la Turra de Termignon……..le sentier descend bien brutalement…..




    .

















    Pour enfin arriver sur une piste qui monte longtemps..on passe devant plusieurs belles maison fermées….après les Rochasses…..

    La chaleur est amplifiée par le manque de vent, et la réverbération sur le sol pierreux….en regardant un des jolies maisons…j’aperçoit une belle fontaine…..




    .

















    Je descend …il y a personne….et profite de cette eau bien fraiche….délicieuse….Un hollandais, m’avait informé que le refuge du Cuchet était fermé….dans le doute, j’ai pris de l’eau….

    Le chemin continue a monter en lacets…..au loin je vois un groupe de personnes….je ne comprenais pas d’ou ils venaient…..




    .

















    Ça monte plus fort….

    traverse le hameau du Cuchet, ou une famille répare un chalet…..

    A partir de la, c’est un sentier….qui monte bien dans les herbes….et plus loin, je vois le







  • Refuge du Cuchet
  • Marrant il ressemble aux petits refuges de la Leisse….




    .
















    En arrivant, le lieu est tres habité, par des familles avec des enfants….qui ne sont que de passage….il restera 4 Suisses ,  une dame de la Mayenne et moi pour la nuit….

    Le Refuge est non gardé….cout 10€ a mettre dans un tronc…..pour son entretien….

    Il y a de l’eau…..de la lumière solaire…du Gaz pour la gazinière….une cuisine avec 2 tables….un dortoir de 24 places…..mais les draps ne sont pas souvent changés…. et un wc dehors…..



    .

















    La terrasse domine la vallée de l’arc….et le mont de la Dent Parrachée est dans la mire….ses pans neigeux éclairés par le soleil….

    On discute avec les Suisses, une dame connait bien les oiseaux….


    On peut observer des vautours….

    Elle me donne le nom d’un oiseau que j’ai photographié….


    Vers 19 h, on s'est tous mis a la popote, car la Mayennaise…nous a averti qu’elle se couche a 19h30 et se lève a 5 h 30….elle mange de la semoule a tous les repas….


    les Suisses et moi c’est de la pollenta amélioré….eux ont de la charcuterie et du fromage….

    Je continue a lire, dans la cuisine….ayant décidé de dormir sur la large table de la cuisine…..j’y ai installé mon matelas…avec ma couette…..

    dodo de tous vers 9 h 30…..


    ——————————————————————

    Etape 57 Refuge du Cuchet au Camping Illaz

    Le 18 juillet 2017 ;

    J’ai du mal gonflé mon matelas….car je sens la dureté de la table…..mais bon je dors quand même….et regrette pas mon choix, car l’un des Suisses ronflait fort….heureusement la porte entre le dortoir et la cuisine est fermé, atténuant sa musique nocturne….


    La Mayennaise, s’est effectivement levée a 5 h 30….elle avait préparé ses affaires la veille….je l’ai a peine entendu…

    Départ vers 8 h 30 avant les Suisses qui prennent leur temps...….grand ciel bleu….



    .

















    Je suis le GR 5 et le tour de la haute Maurienne….qui est en balcon….au dessus de la vallée de l’Arc…

    Le sentier suit le mouvement de la montagne…..au début a peu-près sans dénivelé….mais au niveau du lieu dit du Coin du Haut……c’est raide….mais surtout en plein soleil….

    Jusqu’aux Marmottieres  au Plan de la Cha….2400 m…plusieurs petits torrents a traverser…..

    Plusieurs arrêt des qu’un arbres pouvait me protéger du soleil……me rafraichissant aux ruisseaux….





    .
















    Je double le refuge Vallonbrun….ou peu après….c’est la rude descente…..par le Mollard…traversée de  2 torrents….

    J’ai perdu le sentier a un moment et me suis retrouvée dans un champs entouré de fils barbelés….

    J’ai du remonter afin de retrouver la bonne voie….la descente est assez dure…..OUF !!! …je suis en bas dans la vallée de l’Arc…..











    .











    Au Collet, petit hameau…je prend a droite ….j’y trouve le «  sentier du petit Bonheur «  que les Suisses m’avaient indiqué comme étant agréable….

    Il est 12 h 30….le soleil irradie….Mais au moins il y a des arbres sur le bord de la piste….puis on longe la D 902…..



    .

















    A la Chalp après l’Oratoire…..je passe devant le camping….mais je veux aller a Bessans avant de m’installer ….de toute façon il y a personne a l’accueil….

    Apres le camping…..on longe l’Arc….qui rafraichi…..

    A Bessan je voulais retirer de l’argent..au guichet…..pour trouver la banque je vais a L’O T….qui reste ouverte le midi…..

    Elle me donne les informations voulues….et me propose de garder mon sac a dos, pendant que je fais mes courses….




    .
















    Puis je monte au village….la banque c’est fait….une boulangerie en face….ouverte….et qui vois-je…??? …..les 2 Australiennes….

    Elles me racontent leur rando….elle ont dormi a Vallenbrun……ou elles ont pu mettre leur tente…. ( ce que je ne savais pas  ) ….on les a gâté., en leur donnant des restes de gâteaux…..

    On est monté ensemble au Sherpa…ou je me suis offert des yaourt….bien froid….des tomates…et de la boisson….

    On se quitte….elles vont a l’auberge D’Ouls…..


    Je récupère mon sac a dos a l’O T, et descend tranquillement sur le sentier vers le camping….m’arrêtant en route afin de manger au bord de l’eau, a l’ombre….
    Puis direction le 







  • Camping de l’Illaz
  • Toujours personne a l’accueil…..mais je demande a des campeurs autours….il y a pas mal de monde….et il semble que les gens réservent leurs emplacements a l’avance…

    Je fais plusieurs fois le tours du terrain….cherchant un emplacement ombragé….tous deja occupés….

    Finalement ce sera un petit emplacement prêt de l’accueil….sans numéro…dans une sorte de renfoncement comme un trou….mais entouré d’arbres….bien a l’ombre…

    Je m’y installe…en plaçant le tapis de sol….je lit un moment….puis vers 15 h, les nuages s’accumulent au dessus de la vallée….noircissant a vue-d’oeil….

    Je décide de monter la tente sans attendre…..le sol est agréable, sableux….quelques goutes tombent….ça tonne…et voila….c’est tout….

    Je me suis doucher en attendant l’accueil, qui ouvre a 16 h 15 en retard… ….le ciel est a nouveau menaçant….les arrivants se pressent a la portes pour vite s’enregistrer et monter la tente avant le déluge…

    L’emplacement est a 7,50 €….a l’accueil, 2 frigos sont a disposition des campeurs, tant que la personne responsable est la….j’y met ma nourriture fraiche…

    J’ai aussi mis a charger mes batteries….on a acces a internet prêt de l’accueil…..il y a plusieurs averses….suivies de soleil….

    Il pleut bien après 19 h….cool, comme ça le camping sera calme….

    Repas…lecture….dodo vers 9 h..


    —————————————————————————
    Etape 58 du camping de l Illaz a Bonneval sur Arc

    le 19 juillet 2017 ;

    L’orage a tourné dans la vallée, une bonne partie de la nuit….bien a l’abri sous les arbres, j’ai pas subit les gros coup de vent….

    Une bonne nuit malgré tout, grâce a la fraicheur…..levée a 6 h 30…j’ai plié la tente mouillée….

    départ vers 9 h 30….sur le joli sentier du Petit Bonheur….il longe  l’Arc dans le creux de sa vallée….….




    .
















    Le chemin est souvent a l’ombre…..peu de montée…..on traverse de belles prairies…..

    Dans l’une d ‘elle , a l’herbe coupée, je fais une halte, pour sécher ma tente….



    .

















    Les fleurs sont a leur apogée.....colorant les pans de montagne, surtout en violet....un plaisir des yeux inégalé....

    Les abeilles butines sans relâche ces jolies fleurs blanches-rosées.....elles semblent adorer leur pollen....leur pattes sont remplies de ce joli jaune.....les papillons s'adonnent aussi a la récolte....





    .
















    Ca bourdonne de partout....elles sont dans leur monde laborieux......

    Des enfants avec leurs parents font une sorte de chasse aux trésor, jeux de piste éducatif…….



    .


















    Au hameau de Villaron, super bien rénové…je discute avec un jeune papa….qui est tres fière de continuer l’oeuvre de ses ancêtres…dans sa maison….il est obligé d’en sortir, pour gagner sa vie…..mais revient toujours ici en vacances….

    C’est magnifique, de le voir avec son fils, qui fait du vélo, sur la petite route, sans danger de croiser une voiture….



    .


















    En continuant le chemin, on arrive a un amas rocheux, qui bouche la vallée….c’est le 







  • Site néolithique du Rocher du Château

  • J’ignorai que ce site existait….l’endroit est surprenant…..il forme une sorte de verrou dans la vallée….la couleur se la roche est a dominante noire…..avec des pans d’ocre….le tout est en pierre lisse, presque brillante….



    .

















    Des panneau expliquent le lieu….5-6 personnes, sont la a chercher comme moi….les peintures rupestres…..

    Je crois avoir trouvé….mais malheureusement les contours des cerfs en rouge, sont peu reconnaissables….abimé par le temps ….

    Des population ont habité, dans ce lieu, dans des grottes, ensevelis….par les alluvions de L’arc….



    .


















    Le lieu se termine par une belle petite cascade dans ces rochers gris-noirs....


    Ensuite traversée d'une magique plaine herbeuse...accueillant.....chaleureuse....pleine de douceur...avec quelques petites maisons de pierre....une carte postale de plus...




    .
















    Un pêcheur tente sa chance..dans le torrent de l'Arc.....auprès des truites, abondantes dans ces eaux fraiches et pure....



    .


















    Je continue, ma promenade….doucement….mais arrivée a 2 km de Bonneval….le ciel s’obscurci….la météo avait prévu de nouveaux orages a partir de 13 h…..

    Je presse donc le pas……et arrive avec la premiere averse a Bonneval les Arc….



    .

















    Le village est splendide….plein de jolies maisons en pierre réhabilitées….respectant leur origine….avec les toits couverts de la fameuse Lauze…

    J’ai pas de mal a trouver ma destination au centre ce ce fabuleux village a







  • Auberge D’Ouls
  • J’arrive en plein service du restaurant, heureusement la terrasse est couverte, protegeant les clients de la pluie soudaine…




    .

















    Le patron me reçoit presqu ’ amicalement….il me demande si «   j’ai bien installé ma tente sur le toit « …….on rigole ensemble….

    Une jeune employée me montre ma chambre….elle est sous les toits….étant petite, le sous-bassement ne me gênent pas….il y a un grand lit, et 2 petits lits….mais je serai la seule a l’occuper..

    les toilettes et douches sont tout prêt sur le palier…..la chambre est tres propre…..et décide de prendre la demi-pension, qui me coute 11 € de plus soit 40 €, en chambre individuelle….c’est imbattable…..

    douche de suite….j’avais mis a gonfler le duvet de ma couette dehors…..mais en sortant de la douche….je m’aperçois qu’une grosse ondée est passée a travers les lattes de bois du balcon…

    C’est pas trop mouillé….ça séchera sur une chaise dans la chambre….j’ai aussi lavé mon linge…..




    .

















    Profitant de plusieurs accalmies….je visite ce superbe village, tres touristique….des bus stationnent dans des parkings extérieurs….mais grâce a la pluie…..ils s’envolent comme des étourneaux….

    Un sublime pont de pierre….enjambe l’Arc….qui est un torrent tres impétueux….qui a provoqué pas mal d’inondations catastrophique dans la vallée….obligeant plusieurs village a se déplacer plus haut….




    .
















    Me suis offert une glace au reblochon….pas mal, mais trop subtile a mon gout….

    A 19 h….c'est l’heure du repas des demi-pensions….on m’avais installé seule a une table….j’ai demandé a 3 femmes si elle voulaient bien de moi a leur table….

    Tres sympa….on a passé un bon moment ensemble….elles font une partie du tour de la haute Maurienne, pour une, c’est sa premiere randonnée…

    Le repas est un régale….Le plat principale est un gratin au reblochon….avec des pattes en raviolis….bien riche et généreux….et une belle salade….en dessert une faisselle avec des mures…le tout avec un bon verre de vin…

    On doit toutes se lever tôt demain….dodo  vers 9 h 30….

    ———————————————————————————————

    Etape 59 Bonneval sur Arc a Tignes


    le 20 juillet 2017 ;

    Excellente nuit…le matelas est tres confortable…levée ver 6h30….on a prévu le petit déjeuner a 7 h….

    Je descend après un brin de toilette..le café embaume le restaurant en bas….

    Les filles arrivent encore tout ensommeillées….le petit déjeuner est parfait avec son jus d’orange en plus du café a volonté….un bon cake a la banane…croissants…du pain frais….confitures de myrtilles délicieuses et abricots...

    Les filles sont parties….on devait les transporter en 4x4 a un col…..il pleut a verse dehors..




    .

















    Moi j’ai + de temps, puisque je dois récupérer un colissimo en poste restante.., la poste n’ouvre qu’À 9 h….sur le chemin du départ……

    sur le meme palier,  l’office de tourisme  me donne des compotes de banane….les prévisions météorologiques sont  pas terribles….orages pour au moins 3 jours….

    J’ai une réservation bnb a Tignes pour demain, puisque ,  j’avais initialement prévu de joindre Tignes en passant par le glacier du fond des fours…..en dormant une nuit au refuge……

    Je telephone a la dame du bnb, elle est d’accord pour une journée de plus en avance...…..car c’est  risqué avec tous ces orages….sans équipement ,  de traverser seule cette zone…

    Je prend la route..... en stop, profitant que la pluie ai diminué…mais dans le brouillard….…15 mn d’attente, il y a peu de voiture, vue le temps….mais j’ai la chance qu’un couple s’arrête….



    .


















    Ils vont au delà de Val d’Isere…..la montée est a flan de montagne par de longs et courts lacets….

    On profite de quelques courtes éclaircies…pour faire quelques arrêts photos…jusqu’au col de l’Iseran….la batterie de mon apn est a plat…et les rechanges sont dans mon sac a dos….je veux pas déranger le couple, j’utilise mon telephone…

    Malheureusement j’ai perdu les photos….sur le telephone….effacement incompréhensible…..c’est bien dommage, car quelques vues étaient belles…

    la descente vers Val d’isere est impressionante…sur cette face la , les glaciers ont disparus…..

    J’avis rendez vous avec la proprio du studio de Tignes, dans son magasin d’electro-ménagers…..le couple m’a gentiment déposé dans le joli centre-ville

    Passage par L’O T, ils ne connaissent pas le magasin….je fini par trouver….un monsieur me reçoit….car la proprio est coincée avec sa petite nièce, qui a perdu son poney de location…..MDR….

    Je patiente au magasin, car cette dame doit remplacer le monsieur, qui doit me conduire en voiture a Tignes….

    Elle retrouve enfin le cheval….elle arrive toute stressée….en plus elle trouve plus les clés du studio….c’est sa fille qui les a…..détour en ville pour prendre les fameuses clés….

    Et enfin on descend a Tignes les Boisses….le temps toujours aussi gris…..




    .

















    On arrive au studio, heureusement que j’étais accompagnée….j’aurai mis un moment a trouver…

    Le studio est pas mal….il est loué en hiver a des saisonniers….c’est assez propre…



    Juste assez grand et installé pour moi...


    Il est annoncé sans drap, mais j’en trouve avec une serviette…….et les lave,…. dans la petite machine a lavée de la salle de bain..





    Tignes est sur 4 niveaux….; les Brevieres 1600.. tout en bas….les Boisses 1800….Tignes le Lac….2100
    et Val Claret….

    Je dois aller a Tignes le Lac, afin de récupérer un colissimo, envoyé comme convenu par ma fille…..et faire quelques achats au Carrefour market…

    Le pratique a Tignes ,  c'est que les navettes sont gratuites….pour certains bus….et les navettes réservées au vtt, on peut les utiliser en tant que piéton si c’est pas complet….

    Je précise aussi que les remontées mécaniques sont aussi gratuites pour les vttistes….et ils y en a beaucoup qui en profitent  ;)

    C’est jeudi…demain je dois descendre a Bourg st Maurice, voir mon fils et sa famille…..j’ai les infos pour les bus, par L’O T….




    .
















    de retour au studio pour voir l’orage éclater bien fort vers 16 h 30……il fait plus froid…j’allume les radiateurs….

    je m’installe….télé...

    repas…dodo…vers 22 h…


    ——————————————————————

    Etape 60-61-62 Tignes repos

    du 21 juillet au 24 juillet 2017

    Le 21 juillet ;

    Mon fils qui est a Megeve en vacances, vient aujourd’hui avec sa compagne et mes 2 petites fille a Bourg St Maurice.

    Un bus descend a 9 h 20, et arrive a Bourg st Maurice arrivée a l’heure a 10 h 20…




    .

















    Petit tour du centre ville……boutiques ect….

    une menthe a l’eau sur une terrasse de café….re-balade….

    vers 12 h 30…on a déjeuner au même café….feuilleté au reblochon, avec un délicieux fraisier dans une vérine….



    .

















    On est allée a Moutiers, au décathlon….pour acheter du matériel sportif…j’avais besoin d’un serre tête, pour arrêter la sueur qui me tombe dans les yeux….offert par mon fils…

    Passage au lidl…..pour des bricoles…..

    Retour a Bourg st Maurice…..ou on a attendu mon bus qui part a 18 h 30….en buvant un verre sur une terrasse….

    Retour a Tignes a 19 h40….

    Le 22 juillet 2017 ;

    J’ai mal dormi….orages toute la nuit….tout est hyper mouillé….

    J’avais prévu de partir lundi 24, par le col du palais vers Landry-Aime la plagne…..



    .


















    Puis vite, je prend une navette, entre les averses glaciales…direction la poste….avec un sac contenant ce que je voulais envoyer en poste restante, plus loin….

    Mais voila, la poste n’est plus un service publique….mangée par les services privés…..la poste n’est plus ouverte le samedi……jusqu’a ce qu’il la supprime carrément….
    Je plains les personnes qui travaillent et n'avaient que le samedi pour aller a la poste.....

    Déçu…je redescend a les Boisses…en stop, heureusement je trouve de suite un monsieur qui descend…..

    Par internet, je vois que la poste des Brevieres est affichée ouverte ce matin…..

    Je ne vois pas de navette, et ignore, s’ils embarquent des piétons en descente….je prend la route….heureusement il pleut pas…..

    Apres 30 bonnes minutes…..une navette arrive, je lui fait signe…au cas ou…il s’arrête en me disant que normalement il a pas le droit….



    .

















    Il me dépose devant le petit bureau de poste…..qui affiche sa fermeture exceptionnelle pour lundi 24….et n’est pas ouverte aujourd’hui….sans explication….sur l’horaire, c’est affiché ouvert…. O-O ….

    Heureusement que la navette attend Son horaire de départ, je réussi a la prendre pour remonter…..

    Je retourne dépité au studio…..heureusement que je descend lundi par bus….sinon j’aurai du me coltiner prêt de 3 kg en plus dans mon sac a dos…..

    Par obligation a cause de la poste….et vu le temps….il neige en altitude…..je telephone a Sylvie, la proprio, pour rester une nuit supplémentaire….je lui laisserai les 30 € en argent sur la table après demain en partant…

    merci la poste….

    le 23 juillet 2017 ;

    Je suis restée presque toute la journée dans le studio….



    .















    Une belle éclairci m’a permise d’aller voir le barrage tout proche…..et faire une petite balade…..

    le barrage permet d,avoir une belle vue sur la vallée dessous....



    .

















    Au retour…je vais prendre des pains au chocolat pour le goutter.... chez Spar…

    Reste de la journée au repos….a l’abri d’un nouvel orage dans l’après midi

    ————————————————————

    Etape 63 Tigne a Aime La Plagne _Granier-Lathuile


    le 24 juillet 2017


    Levée a 6h30…..je devais faire le ménage…..avant de partir…..porter les poubelles aux boites dévolues…

    Levée a 6h30…..je devais faire le ménage…..avant de partir…..porter les poubelles aux boites dévolues…

    Je vais a l’arrêt de bus….il doit passer a 9 h 35….je suis assez chargée….avec un sac supplémentaire pour mes envoies par la poste a Bourg Saint Maurice….

    Des que je suis a la gare...
    je vais directement a la poste, pour m’alléger….

    j’ai 2 boite a expédier…..l’une pour mon prochain arrêt….

    l ‘autre chez ma cousine, pour m’alléger plus, j’envoie les cartes que je n’utilise plus….

    ainsi que différentes choses, qui sont inutiles…..

    On a beau connaitre nos limites, il reste toujours des petites choses, peu utiliser, voir jamais, qu’on garde dans le sac, au cas ou….

    J’ai du temps devant moi, puisqu’a la Thuile, ou j’avais réservé depuis longtemps un bnb….je ne peux entrer dans le logement qu’a partir de 16 h….

    Me suis baladée….achetée des bonbons du mineur, que j’apprécie sur les sentier, et les trouve pas partout……



    .

















    Me suis achetée une salade que j’ai manger dans le square a coté de la gare…..

    Le train part a 12 h 38….arrivée a 12 h 53….Il pleut  a Aime…..

    En arrivant a Aime, besoin d’aller aux toilettes….la gare est fermée en été…!!!…des ouvriers cassent la croute…..ils m’indiquent ou elles sont…..

    HORREUR DE COCHONNERIE….C’EST DEGUEULASSE ….DE LA MERDE PARTOUT…..UNE ODEUR INFAME…..DES MEGOTS PARTOUT…QUEL MANQUE DE RESPECT POUR LE CONSOMMATEUR…C’EST SCANDALEUX…

    OU EST PASSÉ LE SERVICE PUBLIC… ?…….

    J’ai besoin d’une carte Sim…..au tabac.... ayant oublié a Bourg st Maurice….et la, il est  fermé jusqu’a 14 h 30….après ça les commerçants se plaignent de ne pas faire d’affaire…..mais la France, c’est comme ça…..!!!!

    Je vais attendre a l’Office de Tourisme…..qui a un petite avancée….l"O T fermée elle aussi…rien d’ouvert en ville….il pleut bien….

    Des que L’O T est ouvert…j’attend 10 mn….pour avoir les infos voulues pour monter a Granier- La Thuile……



    .

















    La Pluie cesse…..je passe au tabac, qui vient d’ouvrir….et devant la jolie basilique st Martin……puis….je suis le trajet indiqué….montant  dans les ruelles d’Aime….

    Ensuite, montée sur la petite route en lacets….coupée régulièrement par des raccourcis abruptes….les nuages circulent...




    .
















    Le premier juste avant Villarolland……puis plus loin….coupe sur la gauche….Traversée de Tessens…..la route….un nouveau raccourci au niveau de Chouravier…..et j’arrive a La Thuile…vers 17 30….sous la pluie….






    .















    Le proprio m’a super bien accueilli….il m’a proposé les oeufs de ses poules…..offerts…ainsi que des courgettes de son jardin……

    Le studio est bien….on y accède par le balcon….l’intérieur, lumineux…avec un grand lit confortable..….la cuisine…torchons…serviettes de bain……une table…une belle salle de bain….la télé…25 € la nuit…




    Le soir je me suis fait une délicieuse omelette aux courgettes….
    un régale….









    dodo a 9 h 30….je piquais du nez devant la tv….


    —————————————————————

    Etape 64 La Thuile Repos

    Le 25 juillet 2017 : 

    Heureusement que j’avais prévu 2 nuits ici, car il a plu toute la nuit…..

    Ce matin on est dans le brouillard….si j’avais été sur le sentier….j’aurai rien vu sur des sentiers boueux…

    Je ne suis pas équipée pour marcher plusieurs jours sous la pluie….uniquement pour des chutes de pluie courtes….et surtout ne suis pas masochiste…



    .

















    En face a 2200- 2500 m il a neigé…..

    Je reste tranquille  au studio….vers 15 h….profitant d’une accalmie….je suis montée au village de Granier a 2 km….voir l’état du sentier, et visiter le village…



    .

















    En passant j’ai visité des vielles granges presqu’en ruine…mais jolies a leur manière…et tiennent encore debout…

    Le village est mignon….en gros travaux d’évacuations des eaux usées….le Syndicat d’initiative est ouvert….et propose des produits locaux….




    .
















    J’ai acheté des biscuits et une petite part de Tome de Savoie…..et redescend….car les nuages sont a nouveau menaçant….il pleut quand j’arrive….jusque tard le soir…



    En Descendant...passage par la jolie petite chapelle, ouverte....




    La météo a prévu un temps meilleurs…..pour les jours a venir….

    j’espère qu’ils se trompent pas….




    dodo vers 11 h….

    ————————————————————

    Etape 65 La Thuile Col de Coire- Lac st Guerin Beaufort

    Le 26 juillet 2017 ;

    Levée a 6 h 30…ménage…préparation de mon sac….petit déjeuner….

    Départ a 8 h 30….Je fais du stop et cool, le chauffeur monte a Laval…petit hameau a 5 km….ravie d’avoir profité de ce lift, qui monte dans une foret humide….



    .


















    A partir de Laval…le sentier monte dans le creux d’une jolie vallée alpine….le grand soleil, n’est pas encore la….mais au moins il pleut pas….

    Le sentier passe prêt du Plan Pichu…..et par une bonne montée arrive au col de la Coire….2150 m… ou il y a un refuge….au dessus du lac de la Motte….qu’on longe….plus bas…



    .



















    Au col, c’est une large piste qui suit les contours de la montagne en douceur….le ciel comment a s’éclaircir….

    Entre le Cormet d’arêche et le lac des fées…je suis le sentier….assez boueux….voir glissant….



    .

















    Des que j’ai pu j’ai repris la piste….mais par endroit….j'avais pas le choix….et c’est pénible cette boue…mais la vue est belle vers le Lac St Guerin....




    .
















    Apres les Daves au niveau du Darbelay Pile….un chemin bifurque a gauche….et en haut j’avais repéré des marcheurs qui y allaient….

    Sur ma carte…il semblait que ce chemin rejoignait le sentier qui monte au col de la Louze….



    .


















    Bib non!….j’ai monté pour rien sur ce chemin, qui se transforme en bourbier….

    Demi-tour….sur le sentier du tour du Beaufortain….les sentiers sont hyper boueux…c’est accentué par le passage des sabots des vaches….




    .

















    Descente jusqu’au lieu dit  «  les Fours « ….direction la gauche, pour accéder a la passerelle suspendue sur le bout du Lac Guerin…1577 m……..tres fréquentée….car une route arrive au Lac…..




    .


















    Le sentier bifurque a gauche pour monter a 1800….sur un sentier boueux….transformé en torrent….il pleut pas, mais ce sont les pluies antérieures, qui ont terriblement humidifié la terre…



    .

















    Je monte….et découragée par cette boue….pour quitter le sentier prévu....et continue tout droit au niveau du téléski des Grangette…. récupère une piste plus sèche….qui descend a Les Envers…. Arêches….

    Dommage je visiterai pas Arêche, car un 4x4 s’est arrêté peu avant le village….il descend a Beaufort…..



    .

















    A Beaufort, je vais a L’O T…pour voir la météo….et ou se trouve le camping municipal…..Le soleil, commence a pointer son nez vers 15 h 30…..

    Je passe a la poste a coté....afin de récupérer un colissimo.....SCROGNEUGNEU.....je me suis trompée de Beaufort....je l'ai envoyé dans le jura ( 39 ) au lieu de Savoie ( 73 )......plus moyen de téléphoner ...on ne peux plus joindre les bureaux de poste......nouvelles dispositions pour continuer a ruiner le service public....

    Je suis dégoûter....de mon erreur et de mon IMPUISSANCE.........
    Je me dirige vers







  • Le camping Domelin
  • est en dehors de la ville a 2 km…il est pas mal….mais ils ont un système de lumières partout sur le terrain…7,60 € la nuit….

    On passe devant la jolie coopérative laitière du Beaufortain....




    Installation au camping.....Internet prêt de l'accueil....

    J'ai un emplacement assez grand.....sur un petit replat......








    Dodo vers 10 h....ma voisine est rentrée plus tard...je devais la gêner pour qu'elle accède a son emplacement en voiture....elle a claqué ses portières...parlé fort...je lui ai demander de se calmer......

    -------------------------------------------------------------


    Etape 66 Beaufort  les Saisies col de la Croix de Pierre


    le 27 juillet 2017 ;


    Etape 66 Beaufort  les Saisies col de la Croix de Pierre

    le 27 juillet 2017 ;

    Réveillée tôt….car le camping longe les entrepôts des services techniques  municipaux……les engins ont fait la ronde des 5 h…..

    les douches sont tres propres……J’ai récupéré mon chargeur de telephone a l’ouverture de la réception …..

    J’ai pris mon petit déjeuner sur les tables a pic-nique a coté….sachant que le boulanger venait a cette heure….j’ai acheté 2 pains au chocolat frais….

    j’ai profité du wifi, pour envoyer un mail de réclamation a la poste pour mon colis…..c’est pas évident de trouver ou les faire d’ailleurs….sans être sur que cela parviennent….d'ailleurs.....je n’ai jamais eu de réponse….

    En plus en juillet aout….les postes restante, sont conservées en guichet 1 mois au lieu de 2 semaines……avant d ‘ être  retournées a l ‘envoyeur ...!!!...
    ……………………..
    Vue la boue de la veille sur les chemin….j’ai choisi d’aller par la route jusqu’a Manant….et de faire du stop sur la D 218B direction les Saisies…….jusqu’a Hauteluce…..

    Un couple au bout de 15 mn , m’a monté a l’embranchement des Pémonts qui rejoint le sentier de la variante du GRP, qui monte par le col de la Legette….1776 m….on peut voir la station des Saisies.



    .

















    A partir de la c'est la foule….des familles complète….c’est normal…..route pas loin piste relativement facile…..une vue magnifique sur le massif du Mont Blanc
    Un sentier longe la piste….mais la vue est cachée par les arbres encore nombreux a cette altitude….



    .


















    A les Moiles….1808 m….la foret  disparait……on est sur une belle crête…..le ciel est enfin presque dégagé…..les monts enneigés sont magnifiques…..




    .

















    Au loin, je reconnais la Pierra Menta……fièrement dressée devant des nuages encore noires…..avec le barrage de la Girotte si particulier….qui semble en contre-bas….…..







    .













    Il est pas évident de trouver une petite place pour s’assoir…..car la piste est encadrée par des fils électriques….pour empêcher les vaches de divaguer partout….

    Les vaches ici….sont  reines…..elles produisent le précieux lait pour le fromage Beaufort…..fruit de l’herbes des Alpages…..

    Des qu’un petit espace est accessible….une famille l’a deja alpagué….je fini par en trouver un….j’en profite pour faire sécher ma tente….aux faibles rayons du soleil…..



    .

















    Apres le Mont Clocher….1976 m…..ou les familles grimpent en son petit sommet….on passe devant une bergerie…La Bellasta….qui offre aussi des repas et boissons….c’est un revenu supplémentaire, pour les familles des alpages…

    J’arrive au Col de Very ,







  • au Refuge de la Croix de Pierre
  • ou je pensais bivouaquer…..



    .

















    Je pose mon sac sur la terrasse….remplie de promeneurs…..on y peut accéder en 4x4…voir en voiture, car la piste est bonne....

    Puis je bois un verre tranquillement il et 16 h…..une famille avec 3 enfants avait réservé….…..on les place dans une Yourte….toute proche….pour qu’ils soient tranquille….



    .

















    J’ai attendu que le gérant soit disponible…..tres cordialement il me répond que le bivouac est possible au dessus du refuge….je n’ai qu’a boire un verre en contre-partie…




    .

















    Puis je lui demande  «  c’est quoi la petite cabane prêt de la Yourte ? «  il me répond
    «  on y met des gens a dormir au même prix que les lits en dortoir du refuge…..19 € « 

    Banco….en plus je serais seule…..il m’envoie son cuisto ,  afin de l’ouvrir et me faire visiter…..c’est une roulotte neuve ( qui appartient a un ami berger, qui l’utilise pas en ce moment )…le Cuisto me confie que lui aussi a une roulotte derrière le refuge….

    Je suis entièrement conquise par la roulotte, peut meublée a l’intérieur….4 matelas au sol……un lavabo et des prises électriques…..mais pas de branchement d’eau et électricité….il y a même une douche ,  fermée a clé….sans eau bien sur….



    L’endroit est propre…..Je tasse les matelas afin d’avoir plus d’espace….

    J'installe mes effets pour la nuit sur 2 matelas l’un sur l’autre pour plus de confort….







    La vue de la est époustouflante……je me régale….discute avec mes voisins, la famille….elle est hollandaise, lui Français….les enfants parlent 2 langues…….

    Le gérant m’avait annoncé que la douche ne fonctionnait pas….mais qu’il y avait de l’eau chaude au robinet dans le refuge….je trouve personne dans le local…je ne sais pas trop ou aller….

    En bas j’entend des voix ,  sous le refuge….ou 3 gars discutent en fumant devant 2 portes comme de garage…..leur demande ou se trouvent les sanitaires….

    Pas de soucis….vous pouvez utiliser nos sanitaires……la douche est fermée….mais il y a un lavabo, dans une pièce fermée….ou on a acces a de l’eau chaude..…cool….en plus c’est propre…

    Je me suis lavée entièrement….c’est surtout le sel de la sueur…..qui démange….qui colle…

    J’ai aussi pris des provisions d’eau pour mon repas du soir ,  et la vaisselle….



    .

















    De retour a la roulotte…. j'y prépare mon repas et m’installe confortablement sur les matelas….

    Le temps s’est subitement couvert…. " j’était bien a l’abri du froid et de la pluie qui est venue plus tard "…..c’est étonnant comme cette roulotte est bien isolée…avec ses fenêtres double vitrage….

    Vers 19  h…un groupe de Belges était venu pour diner au refuge….c’est super, car avec la pluie j'ai a rien entendu…

    Dodo vers 9 h 30…..

    —————————————————————

    Etape 67 col de la Croix de Pierre les condamines Montjoie


    Le 28 juillet 2017 ;



    Une délicieuse nuit au son de la pluie…..qui a batue le toit de la roulotte une bonne partie de la nuit….

    Petit déjeuner dans la roulotte, ravie de n’avoir pas a plier une tente trempée…..

    Départ vers 8 h 30….juste avant la famille a coté…..le ciel est encore chargé....

    Le Col de Very …1960 m…. est a 300 après le refuge la on quitte la piste….pour un sentier en corbeille……



    Tout près se trouve une grande croix de pierre, sans doute ce qui donne le nom au lieu…avec des noms dessus sans date, sans rien préciser,  des résistants peut être …







    Au loin on peut percevoir le col Joly…..mais il est vraiment loin….puisque l’on suit les courbes de la montagne ……

    On est sous Aiguille Croche 2487 m….au début le sentier est correct…..mais ensuite c’est la galère de la boue……ou c’est pas toujours possible d’éviter de s’embourber…..



    .

















    Souvent on monte au dessus du sentier quand c’est possible….ça monte fort….descend assez bas….pas génial…..

    Puis on remonte dans une faille longtemps…..la famille me double gaiment…..ils doivent rejoindre le refuge de la Balme au dessus du Nant Borrant….que je leur déconseille, les gérants du refuge ne sont  pas accueillant et pas fiable…..



    .

















    J’arrive enfin au col du Joly….1989 m….ou je fais escale pour manger…..un homme monte avec un avion téléguider…..un peu plus haut…..profitant des éclaircies…..










    .










    On a une belle vue sur la vallée des Contamines. le ciel se degage petit a petit....

    A nouveau beaucoup de monde….puisqu’un téléphérique arrive des Contamines et du Val Joly….

    Beaucoup de coureurs de trails en entrainement aussi….



    .

















    Le Chemin descend assez rudement….vers le Chalet de la Roselette…..et Notre Dame des Gorges…..

    De ce coté….après Roselette….moins de monde….j’en profite après un virage et avoir tendue l’oreille…..afin de faire un pipi pressant….

    Pas moyen de s’écarter du chemin….Alors que je me soulage…. voila un couple d’allemands qui se pointe….je leur dit stop….le temps que je finisse….ils ont attendu….

    Plus loin de jolis chalet fleurissent au milieu des fleurs....



    .

















    Ensuite….on a le choix entre plusieurs sentiers….dans la foret….direction Notre Dame des Gorges, par le pont Romain…..



    .

















    De la Boue aussi parfois dans la foret….mais bon ça va….

    et surtout c'est a l'ombre....

    Finalement au Pont Romain….dans la foule…..je rejoint le sentier du  Tour du Mont Blanc…TMB…

    Descente pas évidente pour les genoux, car la ce sont des roches rondes…pas d’appuie pour les talons….


    .

















    Longue descente…..la chaleur est revenue…..une belle vue de la ou je vient.....



    .

















    Et j’arrive a N D Des Gorges…..ou le sentier longe le torrent du Bon Nant…..plus plat, qui permet de récupérer…..

    J’avais prévu de dormir au 







  • Camping du Pontet
  • J’y arrive vers 15 h 30…..il est bondé…..je vais a L’accueil….y fais la queue, pour obtenir un emplacement….

    Et qui Vois-je arriver….la famille qui devait aller a la Balme….ils y sont allés….mais leur réservation avait été «  oublié  «  ……ils ont rebondis en  téléphonant au refuge de Nant Borrand et du Bonhomme, les 2 étaient complets….

    Ils ont du descendre au Condamines Montjoie, ou le camping leur a proposé ( je ne sais pas a quel Prix ) de leur fournir une tente avec matelas couvertures, oreillers….
    en demi pension…et de les monter en 4x4 le lendemain a l’aube au col du Bonhomme….je vois pas trop ou….mais c’est ce qu’ils m’ont dit….

    Finalement pour les randonneurs a pied. du TMB, on a une grande pelouse sans numéros d’emplacement pour mettre nos tentes….sans lumière, ni chemin pour voitures…

    Je suis dans les premières…et choisi un emplacement avec une table a pic nique…

    Au bout un groupe de jeunes est assez bruyant….je crains pour ce soir….c’est un groupe catholique qui est venu pour 3 jours en retraite en montagne…

    Ils répètent pour fêter leur départ ce soir avec guitares et tambours… !!! ……

    Je leur demande s’ils vont être bruyant…. « «  non ! Non…!!! m’ont ils répondu …ont se déplace plus haut pour ne pas gêner les campeurs…. « « « 

    Je ne suis qu’a moitié rassurée…sachant la résonance dans les montagnes….

    Un peu plus tard un New Zelandais s’installe prêt de moi….on partage la table a pic nique….le terrain s’est rempli jusque’a la tombée de la nuit….

    Entre deux, je me suis douchée et ai lavé mon linge….espérant qu ‘il sèche  avant le soir…..

    J’ai préparé mon soupé avec le N Z….me suis zonée vers 9h30….

    Comme je le craignais les cathos…ont fait un bruit d’enfer….impossible de dormir avant 2 h du matin…..ça criait de partout….pas fun les cathos….


    —————————————————————————


    Etape 68 Contamines Montjoie col du truc- col du Tricot Megeve

    Le 29 juillet 2017 ;

    Je me lève a 6 h 30….un peu vermoulue, par le manque de sommeil…..

    La tente est bien mouillée …pendant que je déjeune…..elle s’égouttera…je la sécherai plus tard…..

    Mon voisin se réveille péniblement a mon départ vers 9 h….

    En sortant du camping, je croise les jeunes qui m’avaient répondu hier pour le party du soir et les ai remercié pour la mauvaise nuit que j’ai eu grâce a eux…..



    .


















    Je dois retirer de l’argent ….le sentier continue de longer le torrent…..le traverse plusieurs fois...jusqu’au village…le guichet est pas vide, c’est deja une bonne chose, pour un samedi….

    Puis je passe a la boulangerie, me réconforter avec un pain au chocolat….

    On passe devant la jolie petite église du village...



    .

















    La montée vers le col du truc, commence dans le village….a travers les maisons…et enfin a un parking, au bout de la petite route de la Frasse haute… …une piste prend le relais….



    .


















    Montée assez brutale dans la foret…….je marche doucement doublée par les jeunes….pleins d’ardeurs…



    Des panneaux d’un écrivain, qui décrit la randonnée….

    Je pense en plaine....

    sans doute le classique Compostelle






    Le col du truc est donnée en 2 h…j’y suis en 1 h 45….toute surprise d’avoir mis moins de temps que prévu….mais ils se trompent souvent dans le temps donné…

    Quelques trouées dans la foret, permettent de voir le paysage au loin....



    .


















    Au col…plusieurs chalets pimpants….dont un est le refuge…j’y prend place afin d’y consommer une tartelette aux myrtilles scandaleusement cher pour si peu… 




    .


















    Un fond de tartelette minuscule industrielle avec 50 grs de myrtilles en conserve pour 4,50 €…..

    Je me ravitaille en eau fraiche et attaque la suite….vers le col de la Miage, qui est a environs 30 mn…..on monte un peu au début….puis on travers une foret….se frayant un passage avec la grande quantité de promeneurs…..

    Arrivé au bord de la descente….on voit le vallon en bas avec plusieurs chalets….un parking plein de  voitures….et surtout un mur en face….c’est le fameux col du Tricot….




    .











    La descente vers le Miage est assez rude….on doit s’arrêter souvent pour laisser passer le grand nombre de promeneurs montant….

    Il est midi, quand je passe a travers le hameau, après m’être arrêté pour manger un peu au bord d’un torrent…

    Dans le hameau, plusieurs chalets sont transformés en restaurants…..bondés…de citadins 




    .
















    La montée est l’une des plus raide que j’ai eu….sur les 3/4 de la montée….pas de lacets…on monte a crue direct….le sentier est creusé par l’érosions provoqué par les randonneurs



    .












    Vue de la montée en ascension.....certain randonneur, y montent pour en redescendre de suite....

    Mais les nuages s'amoncellent dans le creux de la vallée....et le tonnerre commence a se faire entendre....les randonneurs accélèrent le pas....




    .

















    Un panneau indique en 2 h d'ascension...…parmi les randonneurs, beaucoup de Coréens….hommes et femmes…en groupe le plus souvent….

    L’un d’eux, m’a donnée un bonbon aux raisins…..un autre plus loin….s’est arrêté pour me faire écouter sa musique sur son ipod hitech….ils parlent souvent bien anglais….e sont des personnes joyeuses et respectueuses….

    Enfin arrivée au col ….2120 m….ou plusieurs randonneurs se restauraient….j'ai fait la meme chose…..



    .

















    Des moutons…..se sont approché tres prêt….sans vergogne l’un d’eux me montant dessus, afin de me lâcher avec sa langue dure et râpeuse…….ils sont friands de sel…..avec la sueur….j’avais du mal a le repousser….

    Un randonneur a du m’aider…..bien envahissant le frisé…..il voulait meme manger mon telephone….

    j’ai retrouvé un jeune couple qui avaient aussi campé aux Contamines……ils font le tour du mont blanc dans le sens inverse…..



    .

















    Les nuages s’agglomèrent vite…...le ciel s'assombri.......je reprend le sentier….en pente douce au départ…..dans la Combe du Tricot….
     On peut encore voir quelques instant le bas du glacier du Dôme....



    Qu.


















    le sentier  devient bien rude plus bas…..en descendant dans un nouveau vallon, sous les Chalets du tricot……jusqu’a la bifurcation, qui a droite remonte vers le col Voza en traversant  une passerelle…….a gauche descend vers Bionnassay le Champel….




    .
















    La pluie a commencée depuis un moment….je décide de descendre vers Le Champel….je suis vite trempée….car vue la descente, je ne peux pas utiliser mon parapluie….et mon sur-sac est devenu poreux….il prend l’eau…..en plus de la tente encore mouillée…

    Je sais qu’il y a rien en bas pour l’Hébergement….des que j’ai du réseau, j’ai un message de mon fils me demandant ou je suis….ça tombe bien…..je lui telephone   pour lui demander s’il peut venir me chercher et me loger ce soir….c’est ok….super cool…

    Je me perd un peu en descendant ….je passe prêt de petites cascades….le sol, est tres mouillé….des pierres sont tombées de la falaise…..je croise plusieurs panneaux contradictoires en temps….c’est de plus en plus long… O_O….

    Le chemin est plus confortable…après le chalet de  Presbert….….moins en pente…..et voila un petit 4x4 qui arrive, il est obligé de s’arrêter….ayant pas assez d’espace, pour passer….

    J’en profite pour demander aux 2 gars s’ils peuvent me descendre a Le Champel…..ils sont hésitants,…la voiture est petite selon eux….je répond que je suis petite….. ils acceptent…..

    Ils sont même pas obligés d’avancer leur siège…..ils venaient d’un chalet , qu’ils réparent….ils connaissent bien la région….travaillent en hiver sur les télésièges….

    Ils m’indiquent que plus bas que Le Champel au bout de  Bionnay, il y a le restaurant du camping ou je pourrais attendre mon fils a l’abri de la pluie….

    Mon fiston est arrivé 30 mn plus tard….On est allé directement a Megeve, avec les filles et sa compagne….ils voulait me montrer les lieux ou j’avais rencontré son père en 1969….

    En fait j’ai bien tout reconnu, tout a changé, mais pas les dispositions de la ville….qui bien sur est blindée de monde……

    On a mangé des glaces….le soleil était revenu…..arrivée a l’appartement, j’ai vite ouvert mon sac a dos….tout est trempé a l’intérieur, heureusement que ma couette et mes vêtements sont partiellement protégés dans des sac «  imperméable « …..le matelas aussi était mouillé..

    Je met tout a sécher dehors, tente incluse….1 h plus tard, heureusement qu’on regarde dehors, car une averse a commencée….on rentre tout….étalant partout dans l’appart….pour le plus grand plaisir de Pearl, la minette….

    Apres nos douches…..on a fait un apéritif dinatoire, avec de la bonne bière du Mont Blanc…

    Je suis descendu vers 9h30 , dans la chambre que je partage avec mes petites filles….

    Une fois allongée , j'ai des douleurs lancinantes dans les genoux….je dois me lever sans bruit, pour chercher la pommade voltaren….et prendre une aspirine….

    --------------------------------------

    Etape 69 Megeve Chamonix Aiguilles du Midi- les Houches

    le 30 juillet 2017



    On s’est tous levé a 7 h…..car ils vont en Italie toute la journée…..

    Départ a 8 h 45…..j’ai une réservation de longue date aux Houches…..mais il est bien trop tôt pour y aller…..



    La circulation étant facile dans la vallée entre les trains et les bus…..

    Je demande a mon fils de me laisser a Chamonix ,  pour visiter la ville….







    Il me suggère de profiter du beau temps de ce matin  pour monter a l’aiguille du midi…voila une idée lumineuse…..



    .

















    Il me descend au carrefour…..la billetterie est juste dessous l’autoroute…..pas de queue aux guichets……60 € la montée….

    Je monte dans la premiere cabine ,  bien chargée de monde….on doit mettre les sacs a dos au sol…..je suis plaquée contre la vitre vers le bas…..profitant de la vue vraiment impressionnante de la montée



    .


















    Les télécabines montent tres vite…..on le constate surtout quand on en croise une dans le sens inverse…

    Dans la cabine on retrouve le monde entier……toutes les langues s’exclament de plaisir et de peur aussi…..



    .

















    La vue sur Chamonix s’amenuise rapidement….et on arrive au premier palier…..tout le monde descend…..enjambant le vide ….on est vite sur la plateforme…..ou les employés nous guident vers la 2 eme cabine…..plus petite……



    .

















    La montée au début horizontale....devient presque verticale…..plus rapide me semble t il….en tout pour la premiere montée environ 10 mn de montée….la seconde 7-8 mn….

    On passe de 995 m a 3777 m a la gare supérieur de  







  • l’aiguille du Midi
  • en 20 mn en gros….Beau tour de manège…. ;) une belle vue ,  soudain dégagée sur le mont du Tacul 



    .



















    Des l’arrivée….un peu étourdi….on se précipite tous aux rambardes……Le ciel est parfaitement bleu…..sauf autour du Mont Blanc, qui garde son auréole...l’air est pur et un peu piquant…..

    La doudoune est bienvenue….Je fais le tour du premier acces….je photographie des gens a leur demande….on a tous des étoiles dans les yeux….



    .

















    Un etage supérieur est accessible par un escalier en metal, aux marches ajourées….malgré que ce soit sure….on serre un peu les fesses et la rampe gelée….

    Je rempli ma gourde de cette belle neige ramassée sur un toit…..l’eau sera délicieuse….



    .


















    Il a neigé la veille….la neige est immaculée….on voit nettement les cordées des chanceux qui ont le moyens de s'offrir un guide sur le glacier...

    Ensuite descente de l’escalier ,  vers la passerelle au dessus du vide….la vue y est incroyable….l’apique de l’aiguille au-dessus donne le vertige…….

    .
    Si j’avais préparée cette visite a l’avance, j’aurai mieux organisé cette fantastique visite….car j’ai pris un billet aller retour a 60 €, alors que j’aurai du prendre un billet senior,  au prix de 51 $……



    .

















    Je me suis engagée en direction de l’énorme panneau «  PANORAMIQUE «  pensant que c’est l’acces a l’ascenseur qui monte a l’aiguille et au pas dans le vide….

    Pas du tout….plusieurs personnes devant moi, sont dans la même ignorance….je me retrouve a un guichet qui offre des billet pour le 







  • Helbronner
  • dont j’avais jamais entendu parler….



    .

















    La dame m’explique que ce sont des petites télécabines qui survolent la mer de glace, jusqu’en Italie…..Banco…je prend….mais la est bien affiché le tarif senior….., je paye 24 , 70 $  ,  au lieu de 29 €….



    .

















    Ce qui fait que je ne suis pas montée a l’aiguille….de toute façon la foule était arrivée ….et fallait deja  faire une longue queue  pour accéder aux ascenseurs….pire pour marcher dans le vide…qui m’intéressait pas particulièrement…

    Pour arriver aux cabines panoramique ,  on passe par un tunnel , d’ou coule  la neige fondue au dessus….



    .

















    Au bout….une porte coulissante s’ouvre devant moi….un employé me fait signe d’avancer……j’ai aucune idée de la suite……c’est marrant….

    Je lui demande ou est la visite panoramique….il me dit c’est pas la….faut prendre l’ascenseur….je lui répond c’est quoi la alors…..c’est pour la pointe Helbronner….



    .

















    Il m’informe que ça vaut le coup….ça dure 45 mn allée…30 mn retour….OKEY !!…je suis la j’y reste….

    Il me demande si ça me convient si je partage l’oeuf avec une autre personne…..pas de soucis pour moi…

    Il me présente un monsieur dans mes âges….avenant…cheveux tres blanc…



    .


















    On monte dans l’oeuf….on discute….pour constater qu’il est de Vernon, dans l’Eure….ville proche de la ville de ma naissance….

    On sympathise bien….dans les oeufs…..il se nomme Pierre…  on peut ouvrir les petites fenêtres pour une meilleur qualité de photos….sinon on a des reflets....mais c'est beau quand même



    .


















    On est au dessus des glaciers par groupe de 3 oeufs…..ils s’arrêtent régulièrement….pour le passage des gares…..et nous permettre de rester absorbés dans cette merveille….

    On voit l'aiguille diminuer.....au bout de ses roches orangées...




    .

















    On se retrouve alors suspendu au dessus du vide…a plus de 300 m……dans un silence unique….pas de vent pour le moment…Le paysage est a couper le souffle…..

    On survole La Vallée blanche…..ou on peu voir des files d’ alpinistes en cordées….



    .

















    Au milieu de cette vallée prestigieuse....on est entouré de pics vertigineux….entre le Mont Blanc du Tacul….. 4248 m….et l’impressionnante Dent du Géant….4013 m….

    On a pas envie de parler dans ce paysage éblouissant…..en plus grâce aux chutes de neiges des derniers jours….c’est immaculé…




    .
















    Puis le train d’oeufs reprend sa lente vitesse ….. pour passer au lieu dit «  le Gros Rognon  «   ….ou ou passe par un pylône de soutien……car ce téléphérique est suspendu par de longs câbles sur 5 km quand même…. 



    .


















    Apres ce passage qui secoue un peu….on arrive au-dessus du Glacier du Géant….bercé dans nos oeufs….on admire le glacier avec ses crevasse….et multiples dessin créés par les fontes et regèles….

    Les couleurs sont fabuleuse….ça va du bleu turquoise au presque noir….avec des motifs….



    .


















    Par endroit on voit comme un mouvement descendant…..figé par la glace….

    On est presque déçu d’arriver au bout……mais on a repéré qu’on peut descendre sur le glacier par un escalier…..titillant notre curiosité…..



    .

















    On visite quand même de la plateforme….qui offre un panorama unique sur la vallée d’Aoste…dominant Courmayeur….tout la bas….


    .


















    Une jolie exposition de pierres……et vite on va a l’escalier…..ou il y a une petite file d’attente….car…celui ci arrive a 1 , 5 0 m au dessus de la glace….du a la font de celui-ci…

    Et les touristes, dont certain arrivent sans doute de Courmayeur….sont chaussés de basckets de plage…. O_O …..et quand ils arrivent sur la glace en pente en plus….ils 
    s’affalent….




    .

















    Heureusement de bons samaritains aident a la descente….car c’est quand même pas évident, même avec de bonnes chaussures…..surtout petite comme moi…l’espace pour arriver au sol est haut comme moi….

    Donc Pierre prend en charge mon sac a dos….m’agrippe au bout de l’échelle et au rocher….et atterri correctement sur la glace….j’avais sortie mes bâtons….j’en ai prêté un a Pierre….afin de marcher sur la glace….

    .
    .





















    Puis on a exploré ce bout de glacier…….Il semble qu’on peut se promener un moment tout le long sous les oeufs….c’est relativement plat…..



    .


















    Mais voila que des nuages commencent leur invasion…venant de la vallée….On retrouve les oeufs pour le même trajet en retour….avec un paysage légèrement modifié par les ondes nuageuses….



    .

















    On découvre a nouveau les strates de neige-glace....

    Les nuages nous suivent ,  c'est magique.....



    .


















    C’est féérique….tout le long……l’arrivée a l’aiguille est impressionnante…..car on a l’impression qu’on va impacter la roche rouge…..qu’on va longer pour accéder a la plateforme…..



    .


















    Cette superbe exploration nous a donné faim….on se dirige vers le restaurant….il est plein….normal….c’est midi….a l’aiguille du Midi … ;) …



    .


















    Pierre va chercher de quoi se restaurer….et je trouve en bataillant un peu 2 petites places…….il me ramène un thé….

    En sortant du resto….y a foule autours…..des employés nous demandent si on descend…..oui ! ….bientôt….on nous tend des tickets en carton vert avec un temps d’attente…n° 7.....sans trop comprendre….



    .


















    Bien heureusement qu’on avait ces tickets ,  ça nous a gagné un temps fou….car les nuages ayant tout envahi….beaucoup voulaient descendre….

    On a du mettre 15 mn a se frayer un chemin vers la cabine….brandissants nos tickets sauveurs de temps…..




    .
















    On réussi a monter dans la premiere cabine…..serrés comme des saucisses….mais je suis quand même contre la vitre….je m’assoie sur mon sac….et peu admirer le paysage…au début dans la pluie....

    Tout contre moi….un gentil Coréen….me parle de sa famille en anglais….me montrant les photos de sa femme…enfant parents même le chien…..trop mignon le monsieur…



    .


















    On est descendu a la plateforme intermédiaire….au plan de l’Aiguille….2100 m…..L’orage est menaçant….les télécabines sont arrêtées par sécurité…..

    On avait décidé de prendre le sentier qui descend au Train Montenvers…éventuellement voir la galerie des cristaux…et descendre par le train…..



    .



















    Ce projet a été contrarié rapidement….car comme prévu l’orage a commencé….petite pluie au départ….On a deja fait bien 500 m……il faut remonter jusqu’a la plateforme….

    Mon sac est quand même pesant….je ne peux pas courir, surtout en montant….Pierre est parti comme une flèche…..m’encourageant….mais il semblait craindre vraiment l’orage…. 



    .

















    La pluie est vite venue….mais j’étais pas trop mouillée en arrivant a la plateforme…..ou on a du attendre la fin du premier l’orage….il neigeait la haut….

    On est tous resté sagement a attendre….pagaille la haut….ici c’est cool….Apres bien 40 mn….on a pu embarquer dans la cabine rapidement….




    Arrivée en bas Pierre devait rejoindre son camping… ( il est la pour préparer son ascension du mont Blanc ) ….

    Il m'a envoyé la photo de lui au sommet...


    on boit un orangina….il s'en va….j'ai des achats a faire en ville…


    J'ai besoin d'une bonbonne de gaz et d’un nouveau sur-sac vraiment imperméable d'un beau orage bien voyant…….Malgré que ce soit dimanche…tout est ouvert….enfin des commerçants intelligents….

    Un nouvel orage a éclaté, pendants mes petits achats…….Munie de mon parapluie…j’ai rejoint la station de train….toute proche….afin d’aller aux Houches ,   ou j’ai réservé une chambre…..

    Le train arrive vite…..la pluie est tres forte…..en arrivant aux Houches Taconnaz….je pensais que le logement serait tout proche….en fait non…..en plus j’ai dù monter des petites routes….ou l’eau dévalait les pentes….

    J’arrive ENFIN…vers 15 h......au logement…annoncé sur bnb…a la campagne…PAS DU TOUT…..c'est au dessus de l’autoroute et de la ligne de chemin de fer….les sons montent…c’est hyper bruyant…

    La proprio pas la…impossible de la joindre au telephone….la porte est fermée a clé…je fini par trouver les clés dans le porte parapluie….2 trousseaux… ???… l’un d’eux ouvre la porte d’entrée….

    Encore heureux que l’entrée est semi-couverte….sinon j’aurai été plus mouillée…

    J’entre dans la maison vide…me déchausse…pose on sac dehors….je suis obligée d’explorer la maison…monte a l’etage….

    Finalement, je trouve 3 portes au bout d’un petit couloir…l’une d’elle au centre est ouverte…c’est une salle de bain….pour les 2 autres portes j’essaie les clés…l’une d’elles ouvre les 2 portes…l’autre que la chambre au grand lit…..


    Je suppose que ma chambre est celle a 1 lit….toute petite....rien pour suspendre mes affaires...un minuscule bureau et sa petite chaise....pas de cintre...le seul truc bien sont les volets...
    38 € quand même...+ 8 € de ménage... !!!

    Sur l'annonce ça parle d’une machine a laver…..que je trouve dans la cuisine….ou une note prévient que l’on doit régler 5 € pour l’utiliser…..ce qui n'est pas signalé dans l'annonce...j'attend l'appel de la proprio pour savoir comment faire...

    Je met a sécher tant bien que mal mes affaires....les chaussures sur le radiateur ...a fond....

    Enfin la proprio m'appelle....et m'apprend qu'on a pas l'autorisation d'utiliser la machine a laver....MERDE ALORS.... j'avais pris cette chambre pour ça....je me retrouve avec du linge a laver a la main....mais pour le séchage... O_O ...


    En fait elle programme sa machine, pour laver les draps.....!!!!! en plus elle fait payer le ménage....ma chambre est pleine de poussière....des papiers sales ,   de clients d'avant ...trainent sous le lit.........en fait le frais de  ménage est juste une augmentation masqué de la chambre....

    Je lave mes chaussettes et sous vêtements....les mets a sécher dans la salle de bain,...sur le sèche-serviettes chauffant....fini au sèche cheveux....

    Vers 17 h 30....j'entend zigonner a la porte d'entrée.....je vais voir....ce sont les clients pour la chambre au grand lit....des anglais....

    Ils comprenaient pas comment ouvrir....C'EST MOI QUI AI DU LES GUIDER DANS LA MAISON.....OU EST LA PROPRIO...  ???  ...

    Ils prennent une douche est repartent....
    Vers 19 h....je me prépare un bon couscous....et vais me coucher vers 9 h 30....

    Je dormais....quand j'ai été réveillée en sursaut, a 10 h 30  par madame la proprio...qui parlait bien fort avec les anglais....que j'avais pas entendu rentrer...

    Madame est repartie 20 - 25 mn plus tard....a grand bruit comme si j'étais pas la....

    J'ai pas bien dormi...le matelas trop mou ,  ou je m'enfonçais ,  trop était inconfortable....

    Bon...voila une journée équilibrée....commençant magistralement se terminant ordinairement....


    ------------------------------------------------

    Etape 71 Les Houches  col du Brevant refuge du lac Blanc lac Chesery

    Le 31 juillet 2017 ;

    Départ vers 9h 30….j’ai attendu que la pluie cesse…….direction la mairie des Houches, afin de prendre la navette qui monte au parc animalier  Merlet…

    J’ai gagné 500 m de dénivelé en zone urbaine…. et la foret…….

    j’ai pas trouvé de suite le sentier….des que je l’ai….ça grimpe bien….ensuite….c,est presque’en corbeille…..la foret est moins dense…..



    .



















    Une bonne montée pour arriver au refuge Bellachat……2276  m…a partir de la la vue est magnifique…..aussi bien coté Mont Blanc….quoi comme souvent il est auréolé de nuage….coté réserve Carlaveyron….c’est plus dégagé….

    Beaucoup de randonneurs encore….mais bon sur cette section c’est le GR 5 le TMB et les promenades…..



    .


















    Le sentier est dans la rocaille….souvent en crête jusqu’au Téléphérique du Brevent….2525 m….

    Pour rejoindre le col du Brevent…..on passe par un sentier plus technique….avec des échelles….j’aide des Canadiens a descendre….la jeune femme avait le vertige….



    .


















    On longe le Grand Balcon….par des rochers….la zone est minérale….une petite brume monte de la vallée….passage par la brèche du Brevent……sous le Clocher du Brevent….





    .


















    J’arrive au col - 2368 m….  le brouillard se dissipent juste quand j'y arrive...….un groupe fête la fin de son parcours… ???…

    Les bouquetins....sans crainte de l'homme cherchent leur nourriture ou du sel...



    .


















    Descente vers le plan de Planpraz……ou je vais a gauche suivant toujours le TMB…..
    direction la Flegère…le sentier longe la montagne , relativement en corbeille….



    .

















    Passage sous la montagne de Charlanoze….je trouve que c’est long…

    Vers la tête des Evettes…..dans la combe Lachenale….un curieux mur, se loge en son creux….il est construit d’énormes pierres….



    .



















    Puis par une petite foret….petite grimpette….pour rejoindre une piste tres pentu….au bout de laquelle on voit le refuge de la Flegère…..

    Le plus cher que j’ai rencontré sur les sentiers….52 € la nuitée seule…




    .

















    Il y a possibilité de bivouaquer sur le pourtour du lac artificiel….mais la zone est trop fréquentée…

    Je continue le sentier qui a repris son ascension….par la Chavanne….c’est redevenu minéral….c’est le superbe massif des Aiguilles Rouge….



    .



















    On a la vue sur la chaine du Mont Blanc….qui se dégage doucement ,  aujourd’hui….

    Je croise plusieurs familles avec des petits enfants…..le paysage est de toute beauté….pas d’orage aujourd’hui….ça repose…




    .


















    Je vais vers le lac Blanc….le sentier monte dans une combe tres pierreuse…pas de vent….fait chaud….



    .


















    Enfin au dernier moment je vois le refuge du Lac Blanc….qui est construit au bout du lac….il y a beaucoup de monde deja installé avec leur tentes….même des grosses tentes familiale….on se croirait dans un camping a la mer…



    le lac est envahi de monde….un grand cordon le traverse…..il fait parti d’une via ferrata….









    Il est 18 h 30….je cherche a parler avec un responsable du refuge, ou les clients parlent trop fort…..




    Je veux juste profiter du soleil couchant sur la terrasse avec une bière bien gagnée….








    L’un des serveurs me conseil d'aller bivouaquer a 10 mn vers les lacs de Cheserys…2210 m…




    Je vais suivre son conseil....

    En descendant on a une meilleur vue sur le refuge...








    Je croise encore un beau bouquetin qui m'observe avec curiosité...




    .

















    Je reprend le sentier….ou après 5 mn….je dois descendre 2 longues échelles verticales…..sans aucun problème….c’est marrant a faire….

    .
    On voit les lacs,  ou quelques tentes sont disséminées…..je rempli mes gourdes en passant dans le torrent…





    .

















    je repère un endroit avec une petite mare a coté….j’ai une vue sublime sur le Mont Blanc….qui rosi au coucher de soleil….l’emplacement est bien plat…



    .


















    J’ai même des pierres pour m’assoir  et faire ma popote après le montage de la tente….

    Je repère un jeune qui cherche du bois….je l’informe qu’il est interdit de faire du feu…c’est une réserve naturelle….en plus le vent s’est levé….quel inconscience….c’est tellement logique….quand je lui ai parlé de risque d'amende...il a compris....et n'a pas fait de feu...




    .

















    Le froid est descendu comme toujours au dessus de 2000 m……calmant toutes les ardeurs des campeurs alentours….dodo vers 9 h 15….

    --------------------------------------------------


    Etape 72 du lac Cheserys col du Montet Vallorcine

    Le 1 er Aout 2017 ;

    Levée a 6 h 30…..j’ai bien dormi….sur cet emplacement bien moelleux….

    La tente est sèche…..je me donne le temps d’admirer la vue sur le mont Blanc , qui a son auréole habituelle…..tout en prenant mon petit déjeuner…



    .


















    Départ vers 9 h…le sentier continu en corbeille au départ….longeant les autres lacs plus bas

    La descente est agréable….avec une vue magnifique….


    .


















    Puis après une petite zone humide…vers la Remuaz..….la descente est plus brutale…

    Beaucoup de monde deja…..ils ont du partir au levé du jour du Couteray…le parking en bas…..

    Je dois souvent m’arrêter laisser passer les randonneurs montants…..qui dégoulinent de sueur….



    .


















    Pour certain….a la peau bien blanche  (  les premiers Aoutiens )  c’est plus difficile encore ,  entre l’effort et le soleil brulant….

    De joyeux Coréens….qui rient comme a leur habitude….montent en groupe…

    Les arrêts m’arrangeaient bien aussi….pour reposer les genoux…..la descente est tres longue ,  malgré qu’elle chute vite en dénivelé……



    .


















    Arrivée au col des Montets…1461 m….500 m de dénivelé…..

    Au col proche des parking….un grand restaurant café…..j’y fait une halte….il est prêt de 13 h…Sur la terrasse ombragée….

    Je m’offre une bière au génépi…..délicieusement fraiche….le gout est divin…en plus a un prix abordable…3,50€ un 50 cl….c’est aussi cher qu’en supermarché….



    .


















    Je mange aussi des restes de pain et fromage…et des cacahuètes avec la bière….

    Plusieurs clients arrivent peu après moi….on discute un moment….

    Le ciel s'obscurcit....



    .


















    La suite du sentier….est relativement plat…..longeant la  D 1506…..puis la ligne du chemin de fer du Mont Blanc….

    Apres le Buet….on passe sous un porche sous le train….et le camping des Montets est la…il est prêt de 15 h….

    Pratique….sans lumière…on peut se placer ou l’on veut….

    Une fontaine d’eau de la montagne toute proche…..

    Je me prend un emplacement a l’ombre d’un arbre énorme ….
    le long de la ligne de train…
    Il cesse de circuler a 8 h et commence a 7 h 30 le matin…




    Les nuages s’accumulent….je monte ma tente a temps….avant la premiere averse….

    Il y a des petits bancs en tronc d’arbre…je demande a un Hollandais de m’aider a en déplacer un afin qu’il soit sous l’arbre….




    .
















    Ce monsieur, qui vient d’arriver avec sa famille….a fuit le camping de Sixt Fer a Cheval ,  car il a eu une invasion de souries….qui grignotaient tout ,  aussi bien leur nourriture que la tente….

    Douche et lavage de mon linge….que j’ai étendu sous l’arbre….pas une goute d’eau n’a filtrée a travers les branches….

    J’avais trouvé un petit bouquin a l’accueil….je l’ai terminé le soir….et remis pour les campeurs suivants…

    Par contre l’arbre sécrète de la résine…..me suis pas méfiée….me suis accotée tout contre lors d’une averse….et la résine a collé sur mon tee shirt et pantalon….mais j’ai réussi a la faire disparaitre…

    L’orage a remis ça plusieurs fois…j’ai pu manger tranquillement sous la protection de l’arbre…..

    J’ai mis des bouchons dans mes oreilles ,  pour ne plus entendre mes voisins…qui couinaient tout le temps et lui qui arrêtait pas de se moucher bruyamment….

    Dodo avec la pluie vers 9 h30…

    —————————————————————————

    Etape 73 Vallorcine TMB Express  Trient col de la Forclaz Champex le haut


    Le 2 Aout 2017 ;

    Levée tôt….je vais vite récupérer mon chargeur de telephone dans les sanitaires , ou des dizaines d’autres étaient en charge….

    Je trouve que le boitier du chargeur…..ON M’A VOLÉE LA PRISE DOUBLE DE MON CHARGEUR DE TELEPHONE ET LE CABLE……le boss du camping,  la veille avait refusé de prendre mon chargeur m’assurant qu’il n’a jamais eu de vol…. !!!!….

    Ce petit monsieur me prend de haut….et d’une mauvaise foi incroyable….m’accuse quasiment m’être volée moi même.. O_O….O_O….

    Je suis dégouttée….je devrait en acheter un autre plus loin dans une ville plus importante….

    Bref….je plie bagage…la tente est un peu humide….ça séchera plus tard…



    .


















    Je dois rejoindre le col de la Forclaz en passant par le plan de l’Envers…..monter dans une foret sombre…..par les Saix blanc….sur le sentier Mont Blanc Express…




    .

















    Il traverse le torrent de Catogne en Suisse….sous le Mont de la Croix de fer….continue moins raide…légèrement en balcon….jusqu’au joli village vide de Trient…



    .


















    Le sentier longe la route jusqu’au col de la Forclaz…..ou j'avais éventuellement prévue de camper….mais le camping est en bord de route….




    Je m’arrête boire une menthe a l’eau….au restaurant du Col….

    et continue le chemin….









    J’ai rejoint a nouveau le TMB….qui monte sèchement assez longtemps….j’en voie pas la fin…dans la foret épaisse….avec quelques rares points de vue….après les Reblos….notamment vue sur la ville Suisse de Martigny...



    .

















    Puis on arrive enfin sur le terrain de la Bovine…..ou on passe une porte….pour les vaches….mais on passe aussi dans un autre monde ,  plus lumineux….sur une belle prairie Alpine…




    .

















    Je passe devant le refuge  de la Bovine…..car le temps file….il est deja prêt de 15 h….belle vue a nouveau sur Martigny ...et les Dents du Midi derrière...



    .


















    le sentier est plutôt agréable…..toujours en corbeille….sur 2 km environs….et se met a descendre brutalement….tres tres raide….avec les cailloux roulants sous les pieds….je déteste….

    Je croise presqu’en bas des gamins de 10 ans….avec un petit sac a dos….qui grimpe comme sur du plat…..incroyable les enfants….15 mn plus tard ,  je rassure les parents essoufflés…..

    Des vttistes m’ont doublés ….brisant un peu plus le sentier….

    Des que j’ai pu ,  j’ai accélérer…. le sentier s’est transformé en chemin….et la vue est devenue plus jolie…..

    Tout en bas c’est la route….que normalement je devais longer jusqu’a mon objectif final….sur la route….je fais du stop….un bus vient de passer……la 2 eme voiture s’arrête…..



    .


















    Une camionnette avec des enfants….il est 18 h….FIOU,,,,!!!… ils me descende au gite du 







  • Gite du Bon Abri a Champex le haut
  • Lieu que j’ai privilégié…ou je peux bivouaquer pour 9 €….avec une cuisinette extérieur……un emplacement tranquille….je serais la seule a camper….

    Je m’installe prêt du torrent….tout en haut…ou il y a un banc vermoulu ….l’herbe est bien épaisse…

    Les douches sont propres…etage filles…etage garçons……je met a charger mon telephone pendant la douche…



    .


















    Les patrons sont d’origine slave….ils parlent leur langue entre eux…j’ai internet dans le bar…

    Le refuge était presque complet….2 anglais dorment dans une grande tente ( appelée pagode ) équipée de lits de camps….

    Dodo vers 9 h 30……

    SUITE SUR LE PROCHAIN BILLET ;

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire